Menu
Nos applis :

vendredi 27/08/2010

Une grande bouffée d’oxygène !

Clermont a signé face au Havre sa première victoire dans ce championnat et s’offre un bon bol d’air.Clermont a signé face au Havre sa première victoire dans ce championnat et s’offre un bon bol d’air.

21

Buteurs:
Clermont
: Esor (44′), Alessandrini (83′).
Le Havre:
Mesloub (51′).

Ligue 2 (5ème journée) – Vendredi 27 aout (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 3 472 spectateurs
– Arbitre M. Millot.


Clermont : Fabre (c) – Esor , Salze, Perrinelle, Cellier (Erichot 89′) – Chaussidière , Ekobo – Haquin (Namli 76′), Bayod (Hamdani 68′), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Le Havre : Placide – Traore, Nestor, Genton, Rivierez – Fofana (Bouadla 85′), François (c), Fontaine (Alla 66′) –  Mesloub, Diallo (Jovial 70′), Bonnet.
Entr. : C. Daury

Avec un seul but encaissé sur un exploit individuel, deux jolis buts marqués et une première victoire dans ce championnat, le Clermont Foot a enfin retrouvé le sourire ce vendredi face au Havre. Ce succès, qui permet au club de s’extirper de la zone rouge et de remonter à la 14ème place, arrive à point nommé avant la trêve internationale. Le groupe va ainsi pouvoir souffler et aborder le déplacement à Sedan dans deux semaines avec un nouveau capital confiance. 

Les clermontois ont eu le mérite de débuter le match sans se mettre de pression et avec une réelle volonté de se projeter vers l’avant. Ils ont rapidement fait reculer cette équipe du Havre qui s’est mis à subir le jeu durant le premier quart d’heure, à tel point que plusieurs situations franches furent déjà à deux doigts de faire la différence pour les hommes de Michel Der Zakarian.

Un premier débordement d’Haquin met la défense havraise en difficulté. Privat est à la réception du centre mais ne parvient pas à se défaire de son marquage. Le ballon est cependant mal dégagé et revient sur Bayod qui tente une frappe puissante déviée en corner (5ème). Sloan Privat donne vraiment du fil à retordre à l’axe central normand qui résiste tant bien que mal. A la 12ème minute Genton ne le lâche pas d’une semelle et l’empêche de cadrer sa première tentative, qui passe à quelques centimètres du montant droit de Placide. 

Les auvergnats semblent bien en jambes mais il va suffir d’une seule contre-attaque havraise pour donner des sueurs froides aux spectateurs.  Un une-deux entre Mesloub et Diallo prend de court la défense et permet à l’attaquant malien de se présenter seul devant Michaël Fabre. Diallo dispose d’un boulevard mais ne s’avance pas suffisamment et écrase beaucoup trop sa frappe à l’entrée de la surface, facilement captée par le gardien clermontois (20ème). Clermont répond par une frappe des 25 mètres de Chaussidière (24ème) qui frôle la barre puis par une volée d’Haquin qui rase le montant (31ème).

Le Havre hausse son niveau de jeu avant la mi-temps et s’approche dangereusement des buts de Michaël Fabre. Le très remuant Mamadou Diallo est à nouveau tout proche de glacer le Montpied par un lob aux 6 mètres qui passe de justesse au-dessus de la barre (38ème). Fabre se détend ensuite de tout son long pour détourner une frappe puissante de Bonnet (39ème).

Mais alors que le HAC termine plus fort, Clermont va asséner un coup derrière la tête aux visiteurs, en ouvrant le score juste avant la pause grâce à un splendide but de Marvin Esor. Un ballon mal dégagé aux abords de la surface profite au latéral droit clermontois. Esor reprend la balle comme elle vient et envoie un missile sous la barre de Placide (1-0, 44ème). Le Havre prend l’eau dans la minute qui suit avec une nouvelle tentative de Sloan Privat qui finit sa course sur le poteau droit de Placide. Il y a du K.O. dans l’air (45ème) …

En tout début de seconde période, Clermont repart à l’attaque et réclame un penalty pour un accrochage de Nestor sur Chaussidière. M. Millot n’a pas le même point de vue et inflige un carton jaune à Chaussidière pour simulation. La rencontre tourne au vinaigre pour les clermontois, quand Le Havre égalise dans la foulée sur un exploit de Walid Mesloub. L’attaquant Ciel et Marine arme une superbe frappe lointaine de 25 mètres sur laquelle Fabre ne peut rien faire (1-1, 52ème). Tout est à refaire. Il faudra attendre de longues minutes avant de retrouver une nouvelle situation chaude sur le but havrais. Sur un centre d’Haquin, Nestor est tout près de tromper son propre gardien, mais celui-ci réalise une parade exceptionnelle pour aller chercher la déviation du défenseur, qui partait tout droit dans sa lucarne (70ème).

Michel Der Zakarian constate une baisse de régime de son équipe et décide de dynamiser son secteur offensif en faisant entrer Mehdi Namli et Rachid Hamdani. L’entraineur clermontois exhorte également le public du Stade Gabriel-Montpied à encourager son équipe pour les toutes dernières minutes. Et c’est sur un décalage dans la surface de Chaussidière, servi au préalable par Namli, que Romain Alessandrini délivre tout le monde d’une frappe du gauche imparable (2-1, 83ème). Michaël Fabre, en dernier rempart, réalise une parade de grande classe sur une dernière tentative de Mesloub, et permet de préserver les trois points (85ème). Le Montpied peut enfin souffler, Clermont n’aura pas volé sa première victoire !