Menu
Nos applis :

vendredi 18/09/2009

Une belle première victoire !

Clermont s’offre sa première victoire de la saison sur le score de 3 à 0 face à Strasbourg ! Une belle performance qui lui permet de sortir de la zone de relégation.

3-0

Buteurs:
Clermont :

Murcy (47′), Yatabaré (57′ sp), Darchy (79′).

Ligue 2 (7ème journée) – Vendredi 11 septembre (20h00)
Stade Gabriel-Montpied – 3 604 spectateurs
– Arbitre M. Julien.

Clermont : Fabre – Bockhorni, Benatia, Salze, Cellier – Chaussidière (c), Ekobo – Murcy   (Darchy 70′), Hamdani (Haquin 70′), Brahimi (Douillard 86′) – Yatabaré .
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Strasbourg : Cassard – Fanchonne, Sikimic , Bellaïd, Othon – Rodrigo, Bah, Lacour (c), Gueye (Gargorov 73′) – Ledy (Kebe 46′ ), Marcos (Khiter 63′).
Entraîneur : P. Janin.

La première victoire en championnat est enfin arrivée pour le Clermont Foot, qui a confirmé sa montée en puissance en dominant Strasbourg. Les clermontois laissent la place de lanterne rouge aux strasbourgeois et sortent de la zone de relégation. Grâce à ce net succès et à une différence de but remise à zéro, Clermont remonte à la quinzième place après sept journées.

Une animation offensive retrouvée

La tactique en 4-2-3-1 qui avait fait ses preuves la semaine dernière à Ajaccio a de nouveau été adoptée par Michel Der Zakarian. Ce changement de schéma semble avoir dynamisé l’animation offensive des clermontois, qui se sont montrés beaucoup plus dangereux ce vendredi soir, principalement en seconde période. Le trio de milieux offensifs Murcy-Hamdani-Brahimi a davantage eu l’occasion de faire ses preuves dans ce dispositif, placé derrière l’attaquant de pointe Mustapha Yatabaré, qui est parvenu à user la défense strasbourgeoise tout au long de la rencontre.

Le premier acte est marqué par un but refusé de Yatabaré, signalé en position de hors-jeu après avoir repris une frappe contrée de Brahimi (17ème).  Benatia n’est pas loin de faire mouche sur un corner de Chaussidière mais sa tête passe à côté (20ème). Strasbourg affiche une certaine maîtrise technique et n’est pas ridicule en contre. Heureusement pour Clermont, une tête de Ledy seul au point de penalty n’attrape pas le cadre (29ème). Clermont finit mieux et commence à réaliser de bons enchainements en fin de première période. A la suite d’un jeu en triangle, une frappe d’Hamdani est contrée en corner par un défenseur strasbourgeois (42ème). Dans la foulée, le stade crie à l’injustice lorsque sur un centre de Murcy, Yatabaré est poussé dans le dos en pleine surface (44ème). Pas de penalty.

Mais c’est véritablement en seconde période que les clermontois vont monter en régime. L’ouverture du score de Mickaël Murcy dès le retour des vestiaires va totalement libérer la formation auvergnate. Sur la première offensive, Murcy profite d’un centre de Cellier renvoyé dans ses pieds par Sikimic pour trouver l’intérieur du petit filet droit de Cassard (1-0, 47ème). Strasbourg est en plein doute et Clermont accentue la pression, obtenant plusieurs coups de pied arrêtés. Les coups-francs de Chaussidière mettent le feu aux poudres. Sur l’un d’eux, Jean-Alain Fanchonne touche le ballon de la main, au duel avec Murcy. Cette fois-ci, M. Julien désigne le point de penalty. Mustapha Yatabaré transforme en force et fait le break (2-0, 57ème).

Bonne entente Salze-Benatia, Brahimi plébiscité

Les clermontois prennent enfin du plaisir à jouer.  Face à des strasbourgeois dépassés, la meilleure défense c’est l’attaque. Mickaël Murcy a l’occasion de signer un doublé mais sa frappe est trop croisée (64ème). Der Zakarian renforce ses intentions offensives en remplaçant Hamdani et Murcy par Haquin et Darchy. Ce dernier, buteur la semaine dernière, a une nouvelle fois l’occasion de briller mais voit sa frappe détournée au dernier moment par Sikimic (74ème). Clermont va finalement enfoncer le clou à la suite d’un énième numéro de Yacine Brahimi. Le jeune espoir clermontois est au four et au moulin et donne le tournis à la défense alsacienne. Jérôme Cellier profite de son travail pour adresser un superbe centre à Samuel Darchy. La détente de Darchy est parfaite et ne laisse aucune chance au portier ciel et blanc (3-0, 78ème).

Michaël Fabre, presque jamais inquiété durant la rencontre, réalise sa seule parade du match dans les arrêts de jeu (92ème). Le retour en force de Mehdi Benatia, titularisé aux côtés de Jacques Salze dans l’axe, aura également contribué à ce match tranquille du côté de la défense. Au final, l’arrière-garde auvergnate reste imperméable. Ce qui porte seulement à trois le nombre de buts encaissés sur les six derniers matchs.  Avec cette plus grande assurance défensive et cette envie d’aller vers l’avant retrouvée, le Clermont Foot doit profiter de ses deux nouveaux matchs à domicile la semaine prochaine pour faire le plein de confiance.

Le premier match de la semaine aura pour cadre les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Mardi soir, Clermont accueillera Vannes avec l’ambition de franchir un nouveau tour et d’affronter une Ligue 1 en huitièmes. Puis vendredi, les hommes de Michel Der Zakarian recevront Angers avec l’espoir de poursuivre la bonne série en championnat.