Menu
Nos applis :

jeudi 23/09/2021

Un époustouflant Rennes punit Clermont

Actualités

Soirée difficile pour le CF63 au Roazhon Park… Venus pour faire douter un participant à la Coupe d’Europe mal en point en championnat (16ème), les Clermontois sont tombés sur des Rennais revigorés. Retour sur un match compliqué.

Une équipe remaniée au coup d’envoi

Pour ce match en semaine, Clermont débute la rencontre avec une équipe grandement remaniée par Pascal Gastien. On notera la première titularisation sous les couleurs du club pour Billong, Busquets, Khaoui et Mendy. Malheureusement, Rennes prend rapidement les choses en main et se montre très offensif. Dès la 20ème minute, sur un centre venu de la gauche, Terrier place une tête que tout le monde voit au fond, mais Desmas sort un arrêt réflexe de grande classe et évite l’ouverture du score.

Le portier clermontois ne fait que repousser l’échéance. Les Rennais n’abdiquent pas et sur un corner joué à deux, Bourigeaud sert Jonas Martin qui ouvre la marque d’une tête décroisée (1-0, 32ème). Quatre minutes plus tard, Bourigeaud récidive en donnant le ballon dans la surface à Terrier qui trompe Desmas. Le portier clermontois touche le ballon mais ne parvient pas à dévier complètement sa trajectoire. 2-0 pour le SRFC (36ème).

Clermont tentera de se relancer dans la foulée. A la 37ème minute, Mendy adresse un long centre pour Hamel. Dévié par un défenseur rennais, le ballon revient dans les pieds de l’attaquant clermontois qui frappe. Sans un bel arrêt du pied de Gomis, Clermont aurait pu revenir dans la partie avant la pause. Après une première période compliquée où le Stade Rennais a sévi deux fois coup sur coup, les Clermontois rentrent au vestiaire avec deux buts de retard.

Des Rennais déchaînés

Au retour des vestiaires, Rennes continue de pousser vers l’avant. Comme en première période, le SRFC marque deux buts coup sur coup. Sulemana inscrit un doublé en l’espace de deux minutes, et les espoirs clermontois commencent à s’évaporer.

A l’issue d’un impressionnant jeu en triangle avec Meling et Terrier, l’attaquant ghanéen résiste au retour de Billong pour tromper Desmas (3-0, 55ème). Dans la foulée, l’action est à l’image de la soirée : une passe en profondeur de Tait repoussée par Hountondji sur Terrier qui sert magnifiquement Laborde dans la surface. Sa frappe est repoussée par Desmas dans les pieds de Sulemana qui devient alors le meilleur buteur du SRFC depuis le début de la saison (3 buts)… En ce 22 septembre, tout sourit aux Rennais (4-0, 57ème).

A l’heure de jeu, Pascal Gastien insuffle du sang neuf à ses troupes avec 3 changements, Mais Clermont peine à ressortir proprement les ballons et poussés par un Roazhon Park en feu, les Rennais se sentent pousser des ailes. Martin Terrier glisse un bon ballon pour Jonas Martin, en position de centre. Le tacle de Billong envoie le ballon sur la tête de Laborde : l’ancien clermontois marque le cinquième but rennais (5-0, 61ème).

Clou du spectacle pour les supporters bretons, le sixième but sera le plus beau. Flavien Tait récupère le ballon à 25 mètres de la cage clermontoise. Il s’avance et déclenche une superbe frappe qui fait exploser le Kop (6-0, 77ème). L’addition est salée pour un Clermont Foot qui n’aura jamais vraiment eu l’occasion de montrer ce dont il était capable.

Retenir la leçon et passer à autre chose

Rennes s’impose donc sur ce score de 6-0. Le Clermont Foot enregistre la plus lourde défaite de son histoire. Pour Pascal Gastien, « il y a une logique à tout ». L’entraineur clermontois assumait en conférence de presse : « J’ai souhaité changer une grande partie de l’équipe, vu que l’on avait joué à 10 contre 11 pendant 45 minutes il y a 3 jours. Je ne me voyais pas remettre la même équipe. Certains étaient à court de compétition. C’était le risque. J’ai mis les joueurs en difficulté. Certains sont arrivés il y a 1 mois, les anciens connaissent mieux notre jeu. Cela montre qu’il faut encore travailler ».

Malgré la frustration du résultat, ce match aura sans doute permis à son groupe de récupérer un peu d’énergie en prévision de la rencontre face à Monaco ce dimanche : « Ce match est un investissement pour la suite de la saison. On ne pouvait pas faire autrement. C’est un choix de ma part et je l’assume pleinement ».

Bien sûr, pour Pascal Gastien, cette défaite est dure à avaler : « Il nous a manqué de la force et du mouvement pour ressortir les ballons proprement. C’est compliqué à vivre. Maintenant, ce match est fini. Il faut passer à autre chose ». Combatif, le coach clermontois ne s’avoue pas vaincu pour autant : « Nous ne sommes pas plombés, Nous avons la chance de rejouer dans 4 jours. On fait un métier merveilleux. On n’a pas à baisser la tête, encore moins à la 7ème journée. On a la chance de se refaire contre Monaco, il faut foncer ».

La réception des coéquipiers de Wissam Ben Yedder sera donc pour nos Clermontois l’opportunité de se rattraper à domicile et de mettre définitivement derrière eux cet épisode malencontreux. Nous comptons sur votre soutien pour pousser votre équipe ce dimanche face à l’AS Monaco !

La fiche technique

Stade Rennais 6-0 Clermont Foot 63 (mi-temps : 2-0).

Arbitre : Benoît Bastien.

Buts :
Rennes : Martin (32’), Terrier (37’), Sulemana (55’, 57’), Laborde (61’), Tait (77’).

Avertissements :
Rennes :
Genesio (30’), Sulemana (66’).
Clermont : Nsimba (68’).

Compositions :

Rennes : Gomis – Assignon, Omari, Aguerd, Meling (Truffert 81’) – Bourigeaud, Martin (Santamaria 68’), Tait, Sulemana (Tel 78’) – Laborde (Abline 78’), Terrier (Guirassy 66’).

Entraîneur : Bruno Genesio.

Clermont : Desmas – Zedadka, Hountondji (c), Billong, Mendy (Nsimba 58’) – Abdul Samed, Busquets (Iglesias 57’) – Allevinah (Dossou 70’), Khaoui (Berthomier 75’), Rashani – Hamel (Bayo 59’).

Entraîneur : Pascal Gastien.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.