Menu
Nos applis :

vendredi 25/09/2009

Troisième victoire de rang !

Clermont a signé sa troisième victoire successive à domicile, au bout du suspens face à Angers ! La deuxième période aura été prolifique.

3-2

Buteurs:
Clermont :
Brahimi (49′ sp), Hamdani (63′), Yatabaré (92′).
Angers : Modeste (67′, 76′).

Ligue 2 (8ème journée) – Vendredi 25 septembre (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 4 096 spectateurs
– Arbitre M. Lavis.

Clermont : Fabre – Bockhorni, Benatia, Salze , Cellier – Chaussidière (c), Ekobo – Murcy (Haquin 71′), Hamdani, Brahimi (Darchy 87′) – Yatabaré .
Entraîneur : M. Der Zakarian.
Angers : Olimpa – Ouasfane, Couturier, Mienniel, Djellabi – Bourgaud (Charbonnier 75′), Auriac (Suzuki 65′), Stephan (c) , O’Niangue, Renouard (Adnane 58′) – Modeste.
Entraîneur : J-L. Garcia.

La règle de trois

La machine se met en route pour le Clermont Foot, qui a réalisé la prouesse de remporter trois victoires de suite en huit jours au stade Gabriel-Montpied. Mieux encore, les clermontois ont inscrit trois buts à chaque reprise. Les hommes de Michel Der Zakarian semblent avoir trouvé la bonne formule grâce à une efficacité retrouvée. Avec une qualification acquise en Coupe de la Ligue, et six points en championnat qui les éloignent de la zone rouge, les clermontois ont passé une bonne semaine. De quoi booster leur capital confiance avant de quitter la citadelle du Montpied, pour aller rendre visite à Brest vendredi prochain.

Tout n’a pas été simple ce vendredi soir pour les coéquipiers de Franck Chaussidière, qui se sont heurtés à une belle équipe d’Angers et n’ont arraché la victoire qu’au bout du suspens. Après un turnover opéré en coupe, l’équipe qui avait battu Strasbourg en championnat a été reconduite par Michel Der Zakarian. Comme lors des précédents rendez-vous, le match ne  s’est emballé qu’en fin de première période, après un round d’observation des deux équipes. Avant la pause, Clermont commence à allumer les premières mèches. Mais la défense angevine reste bien placée, et empêche notamment Yatabaré de frapper au but sur un dangereux centre d’Hamdani (35ème).

Les rôles sont inversés ensuite lorsque Rachid Hamdani tutoie le haut de la barre sur un service de Yatabaré (37ème). Le SCO d’Angers se rebiffe et n’est pas loin de trouver la faille par l’intermédiaire d’Anthony Modeste. Michaël Fabre remporte son duel (39ème). Le rythme s’accélère et les occasions vont crescendo. Suite à un bon travail de récupération des clermontois, Hamdani lance Yatabaré dans le dos de la défense. L’attaquant malien parcourt toute la moitié de terrain angevine avant de se présenter seul face à Olimpa. Mais sa frappe puissante est repoussée par le portier. Clermont frôle l’ouverture du score (43ème).

Chef d’oeuvre d’Hamdani

Les joueurs de Der Zakarian repartent avec les mêmes intentions au retour des vestiaires et poussent la défense angevine à la faute. Après une mésentente qui met Olimpa en difficulté, Couturier commet l’irréparable sur Yatabaré dans la surface. Yacine Brahimi ouvre son compteur personnel en transformant le penalty (1-0, 49ème). Clermont est dans un temps fort. La vitesse de Yatabaré joue des tours aux angevins. Il offre un centre en retrait parfait pour Brahimi, seul à l’entrée de la surface. Le milieu offensif clermontois manque le doublé d’un cheveu, en expédiant sa frappe sur le haut de la barre transversale (54ème).

Clermont va tout de même parvenir à faire le break sur un exploit personnel de Rachid Hamdani. Sur un long dégagement de Fabre, l’international marocain contrôle de la poitrine aux 20 mètres puis décoche un missile du droit, qui va se loger dans la lucarne opposée d’Olimpa (2-0, 63ème) ! Les clermontois ont la tête dans les nuages. Mais un relâchement de leur part va se payer cash. L’excellent centre de Ouasfane permet à Modeste de réduire la marque et de vite relancer la partie (2-1, 67ème). Le match se dispute à 100 à l’heure. Eugène Ekobo, inspiré par la réalisation d’Hamdani, dégaine une superbe volée du gauche qui serait aller se loger sous la barre, sans la claquette d’Olimpa (68ème).

Angers croit en ses chances et semble prendre le pas physiquement sur des clermontois qui ont joué il y a trois jours. Clermont commence à douter face à une équipe du SCO qui possède un bon bagage technique. L’entrée en jeu de Charbonnier va être l’élément déclencheur du retour angevin. Son centre millimétré est un caviar pour Anthony Modeste, qui égalise de la tête. L’attaquant prêté par Nice place le ballon dans le petit filet droit de Fabre (2-2, 76ème). Tout est à refaire pour le Clermont Foot. Mais les ressources mentales des joueurs vont être à la hauteur des attentes de Michel Der Zakarian. Après s’être fait peur, Clermont reprend le dessus et la délivrance intervient dans les arrêts de jeu. Sur une longue touche de Bockhorni, prolongée de la tête par Darchy, Mustapha Yatabaré se retrouve seul et peut ajuster le gardien angevin (3-2, 92ème) !