Menu
Nos applis :

vendredi 18/03/2022

Trois Clermontois vivent le rêve américain

Trois jeunes garçons issus du CF63 de la génération 2000 évoluant ensemble en U17 national en 2016-2017 ont rejoint les Etats-Unis avec l’espoir de devenir professionnels en MLS tout en poursuivant leurs études. La Direction Technique Nationale de la FFF développe dans les clubs sa communication pour permettre à des joueurs ayant au minimum le baccalauréat et un niveau d’anglais correct, de prétendre à des bourses d’études et de s’envoler pour l’Amérique du Nord.

Actuellement, suite à l’intervention d’Edouard Lacroix, représentant de la FFF pour ce projet, venu il y a quelques jours au centre de formation du CF63, trois nouveaux joueurs du centre de formation partent à Clairefontaine pour une sélection et rejoindre éventuellement le projet.

En attendant cette sélection et vous mettre l’eau à la bouche, voici la belle histoire de Théo, Gaël et Noé, trois garçons que le football a rapproché et qui vivent à fond leur rêve américain.

Théo COLLOMB, 21 ans, attaquant
5 saisons au club de U16 à la N3 (2015-2020)

D’attaquant au FC Cournon, club partenaire, à bientôt son premier contrat professionnel en MLS, Théo a vécu une accession extraordinaire ses dernières saisons à travers une dynamique portée par une double pratique au CF63 et en universitaire à Clermont-Ferrand, lui ouvrant les portes de l’Equipe de France Universitaire puis des campus américains jusqu’à la MLS.

Raconte-nous un évènement marquant dans ton processus de départ aux Etats-Unis :

« Je pense à ma participation aux « Universiades », les Jeux Olympiques Universitaires avec l’Équipe de France à Naples en 2019. À la suite de mes bonnes performances avec l’équipe Universitaire de Clermont-Ferrand, j’ai fait partie de l’aventure française. Cela a été le tournant pour moi. C’est ce qui m’a permis de rentrer dans le processus de recrutement pour les USA. »

A quoi ressemble une troisième mi-temps aux Etats-Unis ?

On peut dire que c’est un peu comme dans les films. Nombreux, à se retrouver dans plusieurs appartements. Tout est démesuré.

Décris-nous le lien entre l’Université et leurs équipes aux USA ?

Tu es un peu une star dans ton université même si le football est moins important que le foot US dans beaucoup de campus. Mais dans mon université, c’est le football le sport le plus important donc chaque footballeur est très connu. Ensuite il y a le draft, qui est un système de recrutement national. Et après avoir fini deuxième meilleur buteur des Etats-Unis à l’Université l’année dernière, j’ai été sélectionné par les Whitecaps de Vancouver (Canada) en MLS, où je suis en ce moment même en train de régler les derniers détails de mon premier contrat professionnel.

Quel est le joueur qui t’a le plus impressionné au CF63 ?

Quand j’étais plus petit j’aimais bien Romain Alessandrini qui est d’ailleurs parti aux Etats-Unis quelques temps après. Je le suivais sur Instagram, je voyais ses photos et ça m’a donné envie ! Ça a joué sur mon départ en Amérique.

Enfin dis-nous quelle nourriture française te manque le plus ?

Le couscous de ma grand-mère !

Théo COLLOMB à l’entrainement avec Vancouver MLS

 

Gaël GIBERT, 21 ans, défenseur central
8 saisons au club de U14 à capitaine de la N3 (2013-2021)

Etudiant dans l’Oregon en Major Program Business à la suite de l’obtention d’une bourse universitaire, Gaël a rejoint Théo sous ses conseils. Freinée par la pandémie de la covid-19, son arrivée il y a un an est une réussite puisqu’il est actuellement un titulaire indiscutable de l’une des meilleures équipes de sa conférence. (équivalence du niveau N2 en France)

Explique-nous la mentalité US pour le sport :

La mentalité du sport aux USA est un petit peu démesurée, tout est plus grand, tout est dans « le show ». La plupart des personnes qui étudient au campus viennent soutenir les matchs de football américain, de basketball et aussi nos matchs de football même si ce n’est pas le sport le plus développé aux USA. Et il y a 35 000 étudiants ! Nous avons des cheerleaders et des trompettistes sont sur le terrain à chaque début de match de football américain et beaucoup d’autres événements.

Comment sont organisés tes avant match ?

On s’adapte pas mal à l’adversaire, on les analyse beaucoup durant la semaine. Puis le jour de match on se lève vers 8h30, on va en vidéo puis vient l’activation musculaire avant une pause de 2h. Ensuite nous mangeons tous ensemble et 2h30 minutes avant le coup d’envoi, nous arrivons dans le vestiaire pour se préparer.

Qu’elle est le système tactique le plus utilisé dans ton équipe ?

Le système de jeux le plus utiliser est celui à trois derrière quand nous avons le ballon qui glisse à cinq lorsque nous ne l’avons pas en utilisant deux pistons. Nous avons aussi deux excentrés qui rentrent beaucoup, de manière à former un carré de supériorité au milieu tel un 343 en phase offensive.

Que dit un capitaine américain avant une rencontre ?

Aux USA il n’y a pas un capitaine désigné mais on peut en avoir trois qui portent le brassard. Dans mon équipe il y a beaucoup de chrétiens pratiquants. Ici ils sont très liés à la religion, par exemple j’ai un capitaine qui à chaque début de match fait une prière et un autre capitaine qui nous encourage. Aux USA c’est plus dans la motivation, pour eux tous se joue dans la mentalité !

Ce que tu as le plus appris en arrivant là-bas ?

C’est sur le côté tactique parce qu’ils sont un peu accros de la vidéo, on a des vidéos tous les jours de 1h30. Ils essaient au maximum que tout soit parfait même parfois un peu trop. ! Ils veulent nous montrer tous les aspects du jeu qu’on peut développer. »

Gaël GIBERT à gauche sous ses nouvelles couleurs (été 2021)

Noé CABEZAS, 21 ans, milieu offensif
12 saisons au club de U6 à U17 (2006-2018)

Formé au club, Noé a rejoint Fréjus puis Andrézieux (N2). Titulaire au milieu de terrain avec plusieurs anciens Clermontois en Coupe de France lors de l’élimination de l’OM par Andrézieux en janvier 2019, Noé a ensuite tenté de rejoindre les échelons supérieurs. Puis, motivé par la découverte d’un championnat différent et le retour positif de ces deux amis sur l’expérience américaine, il s’est à son tour envolé pour les Etats-Unis, sans aucun regret !

Raconte-nous ta journée type dans ton cursus à l’université :

Il y a deux formes de journées types :
D’abord le lundi et le mardi se sont mes deux grosses journées de la semaine où on a musculation à 6h du matin et il faut être dans les vestiaires à 5h30 ! Ensuite j’ai cours à 8h30 puis 2h de pause, après déjeuner et entraînement dès 13h30. Ensuite soit j’ai cours ou sinon accompagnement personnel.
Le mercredi et le jeudi sont différents avec directement un entraînement puis seulement 2h de cours pendant la journée.

A quoi ressemble une causerie d’avant-match dans ton club ?

Les causeries d’avant match sont un peu comme en France mais il y a plus de force dans les discours des coachs. On insiste vraiment sur la cohésion et la puissance collective qui vont sortir du vestiaire. Les coachs haussent vraiment la voix et ça donne un bon feeling avant les matchs.

Un son US du moment ?

Ma chanson aux USA du moment est Spending Addiction de Gunna.

Qu’est ce qui te manque le plus de la France ?

Ma famille bien sûr, mais avec Facetime on communique souvent. Donc je dirais plus la nourriture ! Car ici ce n’est pas très bon comparé à la cuisine française.
Sinon, je dirai aussi mon chien.

Que dirais-tu à des joueurs qui rêvent de ton parcours ?

De foncer ! Après beaucoup d’échanges avec plusieurs coéquipiers de National et National 2, j’avais envie de découvrir « autre chose ». Il était difficile de rejoindre un club de Ligue 2, cette opportunité a été exceptionnelle et le retour de Théo et Gaël m’a décidé encore plus. Quand je compare ma situation en France comparée à maintenant, je ne regrette rien.

Noé CABEZAS numéro 11 rouge avec son nouveau club

Highlights des saisons 1 et 2 de Théo COLLOMB (buts et meilleurs actions)

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.