Menu
Nos applis :

vendredi 05/03/2010

Pris au piège

Clermont n’a pas su profiter de sa domination en première mi-temps et s’incline sur un penalty de Bruno Grougi.
 

0-1

Buteur:
Brest:
Grougi (60′ sp).

Ligue 2 (27ème journée) – Vendredi 05 mars 2010 (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 4 961 spectateurs
– Arbitre M. Cotrel.

Clermont : Fabre  – Bockhorni, Abdoulaye, Benatia , Cellier – Ekobo, Chaussidière (c) – Haquin, Hamdani (Najih 71′), Brahimi (Murcy 71′) – Arnaud (Darchy 84′).
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Brest : Elana – Laurenti, Brou-Apanga, Kantari, Daf – Ewolo (c), Bouard – Poyet, Grougi  (Bigné 77′), Ferradj (Autret 59′) – Roux.
Entraîneur : A. Dupont.
 

Un penalty de l’ancien clermontois Bruno Grougi à l’heure de jeu aura suffi au bonheur des brestois, qui s’emparent de la tête du championnat de Ligue 2 à égalité avec Caen. Clermont avait pourtant fait jeu égal, notamment en première période, mais s’est montré beaucoup trop maladroit offensivement, lorsqu’il ne buttait pas sur une défense implacable.

Durant les quarante cinq premières minutes, les bretons ont souffert face à la technique des attaquants auvergnats, et notamment du duo Brahimi-Hamdani. Mais s’ils ont laissé des espaces à l’adversaire, ils n’ont cependant jamais failli dans le dernier geste, interceptant tour à tour la dernière passe, ou repoussant la moindre frappe. Malgré leur domination territoriale et leurs nombreuses incursions dans la surface, les clermontois ont donc toujours eu le sentiment d’être pris dans la nasse, et n’ont rarement eu l’occasion de mettre à contribution le portier Steve Elana.

Un problème d’efficacité offensive qu’ils vont regretter en seconde période avec la montée en puissance du collectif brestois. La formation d’Alex Dupont relève son niveau de jeu au retour des vestiaires, presse plus haut et se crée une première occasion invraisemblable. A la suite d’un corner frappé par Grougi, le ballon est repoussé sur la ligne avant d’heurter à deux reprises le poteau puis de finir au-dessus de la barre. Brest frôle l’ouverture du score au cours d’une partie de billard incroyable (54ème).

Les bretons se font justice quelques minutes plus tard lorsque Nolan Roux obtient un penalty au terme d’une rapide contre-attaque. Lancé dans la profondeur par Poyet, l’international espoir est accroché irrégulièrement par Michaël Fabre, selon M. Cotrel. Bruno Grougi transforme en prenant Fabre à contre-pied (0-1, 61ème). Le challenge se révèle alors trop difficile pour Clermont, qui repart à l’attaque mais se montre trop brouillon à la conclusion. Kantari sauve sur sa ligne une tentative de Benatia (65ème) avant que le cadre ne se dérobe pour Najih (78ème) puis Darchy (91ème).

Les joueurs de Michel Der Zakarian devront se déplacer chez l’autre co-leader du championnat vendredi prochain. Face au Stade Malherbe de Caen, les clermontois devront se sublimer. Le club se classe actuellement 16ème, à trois points de la zone rouge, avec un match en retard à disputer. Le calendrier sera remis à jour par une succession de deux matchs à domicile, face à Vannes (le 19 mars) puis Ajaccio (le 23 mars).