Menu
Nos applis :

vendredi 01/10/2010

Poursuivre la série !

Le Clermont Foot accueille Evian ce soir avec l’ambition de bonifier son match nul à Istres et de poursuivre sa bonne série à domicile.

Evian, promu aux dents longues

Les clermontois reçoivent ce soir le promu Evian-Thonon-Gaillard, auteur d’un début de saison tonitruant. Le club présidé par Patrick Trottignon est la propriété de Franck Riboud. Le PDG de Danone sait rester humble tout en ayant des ambitions pour son club qui fait ses premiers pas en Ligue 2, et aimerait découvrir la Ligue 1 à moyen terme. L’aura de Franck Riboud a déjà permis à Evian de compter dans ses rangs des actionnaires prestigieux comme Zinédine Zidane ou Bixente Lizarazu. Ces deux derniers ont rendu visite aux joueurs en début de saison en compagnie du sélectionneur Laurent Blanc, pour leur apporter tout leur soutien.

Dans son effectif aussi, le club savoyard possède des valeurs sûres avec Bertrand Laquait dans les cages, Jonathan Lacour, Olivier Sorlin et Cédric Barbosa au milieu. Offensivement, l’entraineur Bernard Casoni possède aussi des joueurs expérimentés comme Nicolas Goussé et Hervé Bugnet, mais mise depuis le début de saison sur la jeunesse avec Youssef Adnane, Kévin Bérigaud, Oumar Pouye ou encore Yannick Sagbo, prêté par l’AS Monaco. Avec trois victoires lors des trois premières journées, les « Croix de Savoie » ont entamé le championnat de la meilleure des manières avant de connaitre une baisse de régime lors des 5 dernières journées (1 victoire, 2 nuls, 2 défaites).

Pour son dernier match à l’extérieur, Evian a vécu un scénario catastrophe avec l’expulsion de Laquait durant les premières minutes, avant de s’incliner 5 buts à 1 à Dijon. Avant cet accident de parcours, les hommes de Bernard Casoni restaient sur un carton plein à l’extérieur, et se déplaceront ce soir au Montpied avec l’intention de rectifier l’anomalie. Les évianais se sont quelque peu rassurés en concédant le match nul à domicile, lundi soir face à Boulogne (0-0). Ils bénéficieront cependant d’un temps de récupération inférieur au Clermont Foot, qui a joué vendredi dernier.

Rester maîtres au Montpied

Devant leur public, les clermontois aimeraient quant à eux poursuivre la série en signant une troisième victoire d’affilée au stade Gabriel-Montpied. Même s’ils auraient aimé ramener une victoire qui leur tendait les bras à Istres vendredi, les hommes de Michel Der Zakarian ont digéré la déception et auront à coeur de bonifier ce match nul par un succès à domicile. Damien Perrinelle le sait, pour bien figurer dans ce championnat, le Montpied doit redevenir une « forteresse ». Après deux matchs convaincants face au Havre puis Nîmes, il s’agira de confirmer face à Evian, avec l’objectif de ne pas encaisser de but comme face à Nîmes, mais aussi de finir la rencontre à onze, chose que l’équipe n’a pas fait depuis deux journées.

Les expulsions de Bruce Abdoulaye et de Marvin Esor, couplées aux absences longues durées de Cédric Bockhorni et Jérôme Cellier, ont contraint jusqu’à présent Michel Der Zakarian à bâtir son équipe sans arrière latéral de métier. Clermont, qui n’a jamais commencé ou terminé un match avec la même défense, doit souvent faire preuve d’adaptation à l’arrière. Mais ce manque de repères ne doit pas non plus constituer la seule excuse, alors que l’entraineur clermontois attend beaucoup plus de rigueur de la part de son équipe, mais aussi une bien meilleure communication de l’ensemble des joueurs, pour être plus efficace défensivement.

Hier matin encore, à l’issue de la dernière mise en place, Michel Der Zakarian a dû essuyer le forfait probable de Jacques Salze (gêne derrière la cuisse), qui s’il ne pouvait tenir sa place, serait remplacé par Yvan Erichot, et numériquement dans le groupe des 17 par Damien Robin. Guillaume Moullec honorera sa première titularisaton au poste d’arrière latéral gauche alors que Steven Pinto-Borges devrait encore assurer l’intérim à droite. Offensivement, le coach pourrait aussi opter pour certains changements en relançant Cédric Lubasa, de retour de blessure, et Florent Sauvadet. De son côté, son homologue Bernard Casoni sera privé d’une partie de son potentiel offensif avec les forfaits de Sagbo, Roufosse, Bugnet, Goussé et Barbosa. Il pourra en revanche compter sur le retour de Bertrand Laquait au poste de gardien de but.
 

Déclarations d’avant-match

Michel Der Zakarian: « On est sur une bonne série, il faut qu’elle continue. Nous devrons mettre les mêmes ingrédients que face au Havre et face à Nîmes, avec beaucoup de rigueur et du jeu pour poser des problèmes à cette équipe. Nous devrons faire preuve d’une bien meilleure gestion des coups de pied arrêtés et d’une meilleure tenue de ballon en milieu de terrain, par rapport à ce que nous avons pu montrer à Istres. Offensivement il faudra mettre beaucoup de percussion et de jeu en première intention pour les mettre à mal. Evian est une équipe qui défend très bien et se projète vite vers l’avant, avec des attaquants rapides sur les côtés. Il faudra mieux communiquer dans le replacement, et surtout agir sur le porteur du ballon. » 

Damien Perrinelle: « On reste sur une belle victoire à domicile, avec la manière, il faut renouveler cette prestation. Défensivement il faut que l’on soit plus compact et que l’on apprenne à mieux se connaître. C’est ce qui nous fait défaut jusqu’à présent, on anticipe pas la réaction de son partenaire. Il faut que chacun joue la même partition. Evian est l’invité surprise du début de saison. Ils commencent à s’essoufler un petit peu, on va voir quelle sera leur réaction après leur match nul à domicile face à Boulogne. ll n’y a rien d’insurmontable pour nous, même si l’on sait que l’on est capables du meilleur comme du pire. A domicile le Montpied doit devenir une forterese et on va s’y atteler dès la réception d’Evian. » 

Bernard Casoni  (etgfc.com): « La défaite à Dijon a permis de remettre tout le monde à sa place. On nous a trop encensés. On doit répéter ce que l’on a fait contre Boulogne. On doit aussi montrer que l’on sait voyager. Clermont est un adversaire différent de Boulogne. Mais il est tout aussi dangereux. Cette saison,  il n’y a pas d’équipes au dessus du lot comme d’équipes inférieures. L’ETG FC est toujours en apprentissage. Il faut d’abord obtenir les 43 points nécessaires au maintien en Ligue 2. Cela ne nous empêche pas d’être ambitieux. » 

Le groupe clermontois

Gardiens: Fabre, Farnolle.
Défenseurs:  Erichot, Moullec, Perrinelle, Pinto-Borges, Salze ou Robin.
Milieux: Alessandrini, Bayod, Chaussidière, Ekobo, Lubasa, Namli.
Attaquants: Bottone, Haquin, Privat, Sauvadet.

Le groupe evianais

Gardiens: Laquait, Westberg.
Défenseurs:  Dja Djédjé, Angoula, Rippert, Cambon.
Milieux: Lacour, Lafon, Tié Bi, M’Boup, Sorlin, Pouye, Bouby.
Attaquants: Adnane, Bérigaud, M’Madi.