Menu
Nos applis :

samedi 30/01/2010

Passés au travers

La bonne série s’achève pour les clermontois qui sont passés totalement à côté de leur match face à Sedan.

0-3


Buteurs:

Sedan: Mokake (9′, 36′), Valdivia (90′).

Ligue 2 (22ème journée) – Vendredi 29 janvier 2010 (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 3 507 spectateurs
– Arbitre M. Husset.

Clermont : Fabre (c) – Bockhorni, Madouni, Benatia, Mazeyrat (Abdoulaye 68′) – Ekobo (Hamdani 63′ ), Pinto-Borges – Haquin, Najih , Brahimi (Armand 40′ ) – Arnaud.
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Sedan : Costil – Cantini, Traore, Rozic , Scaramozzino – Karaboue (Tibéri 73′), Lemoigne (c), Valdivia, Eudeline – Mokake (Oliveira 79′), Henaini (Allart 79′).
Entraîneur : L. Chauvin.
 

Le Clermont Foot a certainement réalisé son plus mauvais match de la saison ce vendredi face à Sedan. Après une belle série de cinq matchs sans défaite (dont trois victoires), les clermontois n’ont pas su confirmer et basculer dans la première partie de tableau. Ils sont retombés dans leurs travers en se montrant beaucoup trop maladroits, face à des sedanais très réalistes.

La défense, remaniée suite aux absences de Salze et Cellier, s’est vite montrée fébrile. Mokake profite rapidement d’un cafouillage dans les airs pour ouvrir le score de la tête sur une déviation d’Henaini (0-1, 9ème). Cueilli à froid, Clermont ne sait pas comment s’y prendre pour bousculer le bloc adverse. Malgré une bonne activité de Loris Arnaud pour son premier match sous les couleurs clermontoises, les frappes sur le but de Costil se font rares.

En face, Sedan donne l’impression de dérouler, face à une défense très statique. C’est tout naturellement que Mokake, en pleine confiance, prend le meilleur sur Mazeyrat dans la surface pour adresser une superbe frappe enroulée hors de portée de Fabre (0-2, 36ème). A la demi-heure de jeu, les ardennais font preuve d’un impressionnant réalisme. La sortie sur blessure de Brahimi (40ème) n’arrange pas les affaires des clermontois. La malchance se poursuit lorsque Mehdi Benatia tutoie la barre transversale, sur un corner qui aurait pu permettre à Clermont de réduire le score juste avant la pause (45ème).

Les clermontois se montrent plus menaçants en seconde période mais ne parviennent pas à cadrer une seule de leurs tentatives. Sur une mauvaise sortie de Costil, Madouni est contré par la défense puis c’est Benatia qui expédie le cuir à côté (52ème). Nicolas Haquin, le meilleur buteur clermontois, n’est pas non plus dans un grand soir. Il se déchire à deux reprises seul devant le portier sedannais (62ème, 83ème). C’est ensuite au tour d’Armand de frapper au-dessus (88ème). Symbole d’une soirée noire, Sébastien Mazeyrat s’est également blessé au cours de la rencontre. Le match s’achève par un dernier coup de massue adressé par Valdivia, qui ajuste Fabre au terme d’un contre assassin (0-3, 90ème).

Les clermontois tenteront de relancer la machine vendredi prochain à Châteauroux. Les hommes de Michel Der Zakarian devront prouver face à la formation entrainée par Jean-Pierre Papin que cette défaite n’était qu’un accident.