Menu
Nos applis :

vendredi 26/02/2010

Modeste stoppe la série

Le SCO et son meilleur buteur Anthony Modeste ont mis fin à une série d’invincibilité de cinq matchs du Clermont Foot à l’extérieur.

2-1

Buteurs:
Angers:
Modeste (44′ sp, 69′).
Clermont: Haquin (30′).

Ligue 2 (26ème journée) – Vendredi 26 février 2010 (20h00).
Stade Jean-Bouin – 5 016 spectateurs
– Arbitre M. Bien.

Angers : Olimpa – Leray (Riga 38′), Ecuele-Manga, Mienniel , Couturier – Stephan  , Manceau, Charbonnier (Bourgaud 82′), Brunel (c) (Diers 68′) – Keserü, Modeste.
Entraîneur : J-L. Garcia.

Clermont : Fabre – Bockhorni, Abdoulaye, Benatia, Cellier – Ekobo, Chaussidière (c) – Haquin, Hamdani (Najih 80′), Brahimi (Murcy 85′) – Arnaud .
Entraîneur : M. Der Zakarian.
 

Les clermontois n’ont ramené aucun point d’Angers malgré une première période à leur avantage. Un penalty juste avant la pause, puis un but venu d’ailleurs de Modeste en deuxième mi-temps ont mis un terme à l’invincibilité du club en déplacement. Le talent et la réussite du meilleur buteur du championnat ont fait la différence, dans un match où Clermont a fait bonne figure mais a manqué d’efficacité, contrairement à son adversaire.

Dans la lignée de ses dernières sorties, la formation de Michel Der Zakarian affiche de réelles ambitions en début de rencontre. Les clermontois sont les plus entreprenants et ouvrent logiquement le score à la demi-heure de jeu par l’intermédiaire de Nicolas Haquin, qui lobe le gardien Olimpa (0-1, 30ème).

En fin de première période, Angers se réveille et va bénéficier d’un penalty suite à une main non intentionnelle d’Abdoulaye dans la surface. Modeste le transforme à la 44ème minute avec beaucoup de réussite. Le ballon frappe le poteau droit avant de rebondir dans le dos de Michaël Fabre pour finalement franchir la ligne (1-1, 44ème).  Alors que Clermont joue de malchance, l’égalisation donne des ailes aux angevins, qui repartent avec de meilleures intentions en seconde mi-temps. Les débats s’équilibrent et penchent même plutôt en faveur des joueurs de Jean-Louis Garcia.

Pour autant, on ne sent pas le SCO suffisamment dangereux pour faire la différence. Comme souvent dans ce genre de match, les locaux s’en remettent au génie d’Anthony Modeste pour débloquer la situation. A la retombée d’un dégagement de la tête de Benatia, l’international espoir déclenche une  volée soudaine aux 30 mètres qui surprend littéralement le gardien auvergnat. Sa frappe splendide va se loger sous la barre (2-1, 69ème).

Dans la foulée, Hamdani manque l’égalisation après un énième travail de Brahimi (71ème). Les clermontois n’abdiquent pas et accumulent les corners. Mais le cadre se dérobe à chaque tentative. En toute fin de match, Eugène Ekobo parvient à cadrer sa frappe face au but. Olimpa s’élève alors en dernier rempart (89ème).

Le club se classe 13ème (avec un match en retard), à 4 points du premier relégable, avant d’affronter les deux premières équipes du championnat. Les clermontois recevront en effet le Stade-Brestois vendredi prochain avant de se déplacer à Caen.