Menu
Nos applis :

dimanche 28/11/2021

Maudite dernière minute

Actualités

Pour la troisième fois de suite, le Clermont Foot peut s’en vouloir. A Delaune ce dimanche, il a longtemps cru qu’il y avait la place pour faire « un coup ». Finalement, alors que les deux équipes s’acheminaient vers un partage des points équitable dans cette course au maintien, les Auvergnats ont cédé sur une frappe éclaire de l’adversaire, dans les arrêts de jeu. Une nouvelle fois rageant.

Une première période porteuse d’espoirs

Comme à son habitude, c’est le CF63 qui va prendre des initiatives en début de match à l’image de Dossou. Jim Allevinah intercepte une passe en retrait rémoise trop peu appuyée et sert l’international béninois dans l’axe. Bien placé, il tente sa chance mais le ballon fuit le cadre (5ème).

Par la suite, Clermont va asseoir sa domination en ce début de partie avec de nouvelles tentatives. Jim Allevinah prend sa chance à son tour à l’entrée de la surface, après un bon service d’Abdul Samed. Du pied gauche, il enroule sa frappe qui semble prendre le chemin de la lucarne, mais le ballon passe finalement à quelques centimètres du but de Rajkovic (15ème).

Quelques minutes plus tard, Jean-Claude Billong se retrouve aux avant-postes mais ne parvient pas à cadrer sa tête, au coude à coude avec son vis à vis rémois (19ème). Le défenseur international camerounais s’illustrera ensuite devant l’autre surface, en venant tacler dans les pieds d’Ekitike qui partait en profondeur (24ème).

En fin de première période, le SDR met le pied sur le ballon et tente de percer la défense du CF63. A la 40ème minute, Abdelhamid, dos au but, réalise une demi-volée qui prend le chemin de la lucarne. C’était sans compter sur Djoco. Titularisé pour la seconde fois d’affilée, le jeune portier s’envole et repousse la tentative grâce à une belle parade, Le ballon rebondit sur la barre et Mbuku, à l’affût, pense ouvrir le score contre le cours du jeu, avant d’être signalé hors-jeu.

Après une première période globalement maîtrisée par nos Clermontois, hormis cette sueur froide, les 22 acteurs rejoignent le vestiaire sur le score de 0 à 0.

Clermont s’incline sur un coup de Konan

Au retour des vestiaires, les Rémois se montrent plus entreprenants, mais toujours trop peu pour réellement inquiéter Djoco et ses coéquipiers, solides à l’image de Billong qui s’illustre à nouveau d’un superbe tacle glissé devant Ekitike (57ème).

A l’heure de jeu, c’est toujours le CF63 qui a l’avantage de la possession (64%), mais cette domination reste stérile.

Pour dynamiser ce second acte pauvre en occasions, les coachs font entrer du sang neuf et les changements s’enchaînent. Parmi eux, un vient particulièrement attirer l’attention des supporters clermontois : à la 73ème, Yohann Magnin foule la pelouse après 7 mois d’attente. Victime d’une rupture des croisés en avril dernier, le Clermontois formé au club dispute enfin ses premières minutes en Ligue 1 Uber Eats.

Malgré ces entrées en jeu, une fin de match sans fulgurance se dessine au Stade Auguste-Delaune, mais le sort va en décider autrement. Nous sommes presque au terme du temps additionnel de la rencontre lorsque Konan, latéral gauche rémois, va profiter d’une touche et d’un marquage trop laxiste de l’arrière-garde clermontoise pour se retrouver seul balle au pied à 25 mètres du but. D’une frappe surpuissante, il ne laisse aucune chance à Djoco et offre les 3 points à son équipe (90ème+1).

Une fois de plus, Clermont se fait punir en toute fin de rencontre sur l’une des seules occasions rémoises de la partie. Les coéquipiers de Florent Ogier peuvent exprimer des regrets. Malgré plusieurs occasions d’ouvrir le score en première période, ils n’ont pas cadré la moindre frappe durant cette rencontre.

Au micro d’Amazon Prime Video après la rencontre, Pascal Gastien a exprimé sa frustration : « Il y avait du bon en première période, c’était plus compliqué en deuxième. C’est la troisième fois que ce scénario se répète, on ne peut plus dire que c’est un hasard. On doit être totalement concentrés jusqu’au bout, ne pas baisser la tête et continuer à jouer. Si on continue à faire des erreurs en fin de match, ce sera compliqué d’évoluer. Maintenant il ne suffit plus de parler, il faut des actes. »

Le CF63 reste 18ème avec 13 unités après 15 journées de championnat. Suite à des résultats mitigés des concurrents directs (victoires de Metz et Brest, défaites de Lorient, Bordeaux, Troyes et Saint-Etienne), le classement reste serré et nos Clermontois ont encore l’occasion de se donner de l’air avant la trêve hivernale.

Pour cela, ils auront besoin de vos encouragements dès mercredi (21h) au Stade Gabriel-Montpied, face au RC Lens, l’équipe surprise de ce début de saison !

La fiche technique

Score : Stade de Reims 1-0 Clermont Foot 63 (mi-temps : 0-0).

8 420 spectateurs.

Arbitre : M. Bastien

Buts :
Reims : Konan (90ème+1)

Avertissements :
Reims : Toure (16ème), Matusiwa (26ème), Oscar Garcia (27ème)
Clermont : Zedadka (73ème), Allevinah (85ème)

Compositions :

Stade de Reims : Rajkovic – Konan, Abdelhamid (c), Faes, Gravillon – Flips (Kebbal, 46ème), Cassama (Lopy, 64ème), Matusiwa – Eketike (Koffi, 84ème), Toure (Donis, 64ème), Mbuku (Foket, 46ème).

Entraineur : O. Garcia.

Clermont Foot 63 : Djoco – Zedadka, Billong, Ogier (c), Nsimba – Gastien (Magnin, 73ème), Abdul Samed – Dossou, Berthomier (Iglesias, 73ème) , Allevinah – Bayo (Hamel, 90ème+1).

Entraineur : P. Gastien.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.