Menu
Nos applis :

lundi 20/09/2021

Malgré l’adversité, Clermont n’a pas lâché

Matchs

Comme d’habitude depuis le début de la saison, c’est un stade Gabriel-Montpied quasiment plein qui a accueilli cette rencontre entre le Clermont Foot 63 et le Stade Brestois, avec 11 224 spectateurs derrière notre équipe.

A l’occasion de cette 6ème journée de Ligue 1 Uber Eats, les deux formations présentent un bilan bien différent, mais ont toutes les deux le même objectif en tête. Brest, 18ème du championnat avant le début de la rencontre, souhaite se relancer en enregistrant son premier succès de la saison. Clermont, 6ème au coup d’envoi, veut aussi marquer des points après sa première défaite de la saison au Parc.

Un bon départ, mais 0-0 à la pause

Au coup d’envoi, deux joueurs clermontois réapparaissent dans le 11 de Pascal Gastien : Mohamed Bayo et Elbasan Rashani. Poussés par un public bruyant, les Clermontois réalisent une très bonne entame de match. Dès les premiers instants de la partie, le CF63 part à l’abordage avec Berthomier qui adresse un bon coup-franc pour Ogier. Ce dernier frappe du bout du pied mais manque le cadre (2ème). Quelques minutes plus tard, Dossou manque de peu de couper la trajectoire d’un bon centre de Rashani (5ème). A l’image de cette action, les deux ailiers se sont souvent retrouvés en position de centre, malheureusement sans réussite.

En empêchant leur adversaire de créer du jeu grâce à un pressing agressif et constant, les hommes de Pascal Gastien vont largement dominer les 30 premières minutes de la rencontre. Une superbe action collective, partie de la surface clermontoise, conclue par un bon ballon de Zedadka repris de volée par Bayo, aurait mérité meilleur sort (17ème).

En fin de première période, les Brestois se réveillent et lancent quelques offensives, mais Desmas et sa défense restent vigilants. A la 41ème, Faivre tente de s’infiltrer dans la surface clermontoise, mais c’est Abdul Samed qui effectue un excellent retour et qui éloigne le danger. Quelques secondes plus tard, c’est Zedadka qui dégage avec autorité un centre brestois qui trainait dans la surface du CF63. A la pause, les deux équipes sont toujours dos à dos.

Clermont rapidement à 10 en seconde période

Comme en première période, la première occasion du second acte est clermontoise et fait suite à un nouveau coup-franc de Berthomier, frappé au second poteau. Bayo reprend le ballon du pied gauche mais Bizot, le portier brestois, est sur la trajectoire (47ème).

Peu de temps après, M. Dechepy voit rouge suite à une faute de Johan Gastien sur Franck Honorat le long de la ligne de touche. L’arbitre voit d’abord jaune, mais quand Honorat retient Gastien qui tombe, c’est finalement le Clermontois qui est sanctionné (50ème). Clermont jouera toute la seconde période à 10 contre 11. Sûrement un tournant dans ce match.

A ce moment là, les Auvergnats n’imaginent pas encore la double peine… Sur le coup-franc qui suit, Faivre trouve la tête de Chardonnet, qui met le ballon hors de portée de Desmas (0-1, 51ème). Une ouverture du score pas forcément représentative de la physionomie du match tant Clermont « avait le match en main » selon Pascal Gastien.

Rashani à la rescousse

Malgré l’ouverture du score brestoise, la réaction du CF63 ne tardera pas à venir. D’abord par Akim Zedadka, dont la frappe lourde oblige Bizot à la parade (56ème).

Mais c’est à nouveau sur un coup-franc de Berthomier que Clermont va se montrer le plus tranchant. Nsimba obtient la faute côté gauche. Berthomier trouve Elbasan Rashani au second poteau. L’international kosovar reprend le ballon d’une puissante tête et marque pour la 4ème fois de la saison ! Malgré l’arrêt de Bizot, la goal line technology est formelle, le ballon a bel et bien franchi la ligne. Les Clermontois égalisent et Rashani devient le 1er joueur à marquer sur chacun de ses 4 premiers tirs tentés en Ligue 1 (depuis qu’Opta analyse les données (2006/07)). « C’est un joueur généreux, il a beaucoup donné dans ce match. Il s’est accroché pour marquer ce but, à l’image de toute l’équipe », a commenté son entraineur à l’issue de la rencontre.

Pour insuffler du sang neuf suite à l’infériorité numérique, Pascal Gastien fait rapidement entrer en jeu Jim Allevinah (66ème). Il lance également Seidu et Hamel pour sa première au Montpied (76ème). Oriol Busquets aura lui aussi droit à l’ovation du public, pour ses toutes premières minutes avec le Clermont Foot 63 (86ème).

La fin de match sera plus équilibrée. Quelques tentatives offensives de part et d’autre mais rien de véritablement dangereux pour changer l’issue de la rencontre (1-1). Clermont conserve son invincibilité à domicile en championnat, qui dure maintenant depuis le 24 Octobre 2020.

Des regrets à nourrir de part et d’autre

En conférence de presse d’après-match, Michel Der Zakarian, le coach brestois soulignera le « mauvais début de match assorti à un manque d’efficacité » de ses hommes. Pascal Gastien, lui, se dit « mitigé » quant au résultat : « On a manqué de justesse dans la finition ». Pour l’entraineur du CF63, la sanction contre son milieu de terrain, Johan Gastien, est très discutable : « La décision de l’arbitre n’est pas sévère, elle est injuste. Il faut que l’on me montre une seule image où Johan adresse un coup de pied à la tête de Franck… Je pense que Johan et Franck auraient tous les deux dû recevoir un carton jaune ».

Au-delà de l’infériorité numérique, Gastien regrette les conséquences de cette expulsion sur la forme de son groupe : « Ils ont beaucoup donné pour compenser, il faudra surement faire tourner l’effectif face à Rennes ».

Interrogé en fin de rencontre, Cédric Hountondji se dit « frustré du résultat. Nous avions le match en main et la capacité de les battre. Ce but encaissé, couplé au carton rouge nous a rendu la tâche plus difficile ».

Malgré la frustration dans les deux camps, on notera les paroles amicales de Michel Der Zakarian envers son ancien club : « Je suis très content de revenir ici et de revoir tout ce monde. J’ai passé trois magnifiques saisons à Clermont. Je pense qu’ils peuvent faire une très bonne saison. »

La prochaine journée arrive vite pour nos Clermontois, qui se déplaceront dès mercredi au Roazhon Park pour défier un Stade Rennais qui reste sur un nul face à Tottenham (2-2) en Europa League et une défaite à Marseille (0-2) en championnat.

La fiche du match

Clermont Foot 63 1-1 Stade Brestois 29 (mi-temps : 0-0). 11 224 spectateurs.

Arbitre :
M. Dechepy

Buts :
Clermont : Rashani (65ème)
Brest : Charbonnet (51ème)

Avertissements :
Clermont : Rashani (19ème).
Brest : Agoumé (32ème).

Exclusion :
Clermont 
Gastien (50ème)

Compositions :

Clermont Foot 63 : Desmas – Zedadka, Hountondji, Ogier (c), N’Simba (Mendy, 86ème) – J. Gastien, Abdul Samed – Dossou (Allevinah, 66ème), Berthomier (Busquets, 86ème), Rashani (Seidu, 76ème) – Bayo (Hamel, 76ème).
Entraîneur : P. Gastien.

Stade Brestois : Bizot – Duverne, Brassier, Chardonnet (c), Pierre Gabriel – Belkebla, Agoumé (Mbock, 72ème) – Honorat, Faivre, Cardona (Saïd, 88ème), Badji (Le Douaron, 72ème).
Entraîneur : M. Der Zakarian.

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.