Menu
Nos applis :

samedi 10/04/2010

Les clermontois intraitables à Nîmes

Un coup-franc de Najih juste avant la pause a permis au Clermont Foot de s’imposer à Nîmes et de remonter à la 8ème place.

01

Buteur:
Clermont: Najih (45′).

Ligue 2 (32ème journée) – Vendredi 9 avril 2010 (20h00).
Stade des Costières – 9 418 spectateurs
– Arbitre M. Cailleux.


Nîmes : Puydebois – Mostefa (c), Poulain, Stosic, Sidibé – Moukendjo, Keita , Sow (Zatara 61′), J. Cavalli – Ayité, Mandrichi.
Entraîneur : J-M. Cavalli.

Clermont : Fabre (c) – Abdoulaye, Benatia, Madouni, Cellier – Ekobo – Haquin (Pinto-Borges 83′), Najih, Hamdani (Chaussidière 83′), Brahimi – Arnaud (Armand 46′).
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Clermont a réalisé la bonne affaire en s’imposant au stade des Costières, devant une équipe nîmoise impuissante face au dispositif en 4-1-4-1 imaginé par Michel Der Zakarian. Décomplexés, les clermontois exercent d’emblée une grosse pression sur la cage gardée par Nicolas Puydebois, en obtenant pas moins de sept corners dès le premier quart d’heure de jeu. La rencontre baisse en intensité et tombe dans un faux rythme qui va profiter au Clermont Foot à quelques secondes de la mi-temps. Grâce à une bonne inspiration de Chafik Najih, les visiteurs ouvrent le score juste avant la pause. Najih frappe un coup-franc direct aux 25 mètres qui surprend Puydebois au premier poteau (1-0, 45ème).  

Les nîmois, encore sonnés au retour des vestiaires, ne donnent pas l’impression d’abattre l’une de leurs dernières cartes pour la montée. Ils se réveillent finalement dans le dernier quart d’heure mais Michaël Fabre se montre encore une fois décisif en détournant une tête de Mandrichi que tout le monde avait vu au fond (78ème). Le match se débride et Clermont a plusieurs fois l’occasion de faire le break notamment sur une reprise manquée de Pinto-Borges (83ème) et une tête de Madouni dans le petit filet (90ème).

Les clermontois possèdent 44 points et remontent à la 8ème place du classement, à cinq points du podium. Ils peuvent désormais regarder vers le haut et tenter de finir la saison à la meilleure place possible. Forts d’une série d’invincibilité de 5 matchs (dont 4 victoires), ils accueilleront vendredi Metz, troisième ex-aequo avec Arles-Avignon.