Menu
Nos applis :

dimanche 13/05/2012

Le rêve prend fin pour Clermont

Le rêve prend fin pour Clermont

Le Clermont Foot n’évoluera pas en Ligue 1 la saison prochaine. Les clermontois ont perdu leurs dernières illusions en s’inclinant à Guingamp. Résumé et réaction de Michel Der Zakarian.

31


Buteurs:
Amiens:
Knockaert (30′), Mandanne (54′), Charrier (83′).
Clermont: Dembélé (81′).

Ligue 2 (37ème journée) – Vendredi 11 mai 2012 (20h30). Stade du Roudourou – 15 683 spectateurs – Arbitre M. Castro.

Guingamp : Samassa – Argelier (Paisley 73′), Bellugou, Cerdan, Duplus – Atik (Carrier 78′), Imbula, Mathis (c), Giresse – Knockaert, Mandanne (Yatabaré 74′). 
Entr: J. Gourvennec.

Clermont : Farnolle – Bockhorni (Bayod 68′), Landre, Saïss, Fomen – Esor, Ekobo (c) (Moreira 71′), Sylla (Moullec 60′), Alessandrini – Rivière, Dembélé.
Entr: M. Der Zakarian.

L’espoir de rejoindre l’élite la saison prochaine a pris fin ce vendredi soir dans les Côtes d’Armor. En s’inclinant à Guingamp, alors que dans le même temps, l’ESTAC s’imposait à Monaco, le Clermont Foot a laissé passer sa dernière chance de monter. Bastia, Reims et Troyes sont donc les trois équipes à avoir assuré mathématiquement leur présence en Ligue 1 l’année prochaine.

Clermont a perdu ses dernières illustions, dans un match où le scénario parait maintenant anecdotique. Devant plus de 15 000 spectateurs, dont les anciennes gloires du club, Didier Drogba et Florent Malouda, l’En Avant Guingamp a dignement fêté son Centenaire. Même si l’enjeu sportif était uniquement présent côté clermontois, les guingampais avaient quant à eux à coeur d’assurer le spectacle pour faire honneur à leur public. 

Alors que Clermont s’était procuré la première occasion franche via une reprise de volée de Rivière (13ème), Guingamp infligea un premier coup dur aux clermontois, en ouvrant la marque dès la demi-heure de jeu. La frappe croisée de Knockaert, bien décalé par Mandanne, fit mouche dans le petit filet gauche de Farnolle (1-0, 30ème). Un penalty oublié par M. Castro juste avant la pause, à la suite d’un tirage de maillot sur Dembélé (42ème), ne fit qu’accentuer la frustration des auvergnats.

Mais Clermont, même au retour des vestiaires, n’eut pas le temps de rêver. L’EAG tua finalement tout suspens en faisant le break peu avant l’heure de jeu. Mandanne, lancé dans le dos de la défense par Atik, s’en alla éliminer Farnolle pour doubler la mise  (2-0, 56ème). Un dernier sursaut d’orgueil permit à Dembélé de réduire le score d’une belle reprise de volée, sur un superbe service d’Alessandrini (2-1, 81ème). Mais Guingamp porta l’estocade dans la foulée en inscrivant un troisième but par l’intermédiaire de Charrier (3-1, 83ème).

Une déception à la hauteur des espoirs suscités à la trêve

Le Clermont Foot se classe désormais 5ème avant la dernière journée. Certes, le club aurait peut-être signé pour un tel classement en fin de parcours. Mais après une première moitié de championnat si exceptionnelle, et une place de leader incontestée à la trêve (37 points, 11V, 4N, 4D), la déception est immense et légitime dans les rangs clermontois. Clermont a finalement payé les frais d’une seconde partie de saison beaucoup trop poussive. La perte sur blessure de sa colonne vertébrale (Perrinelle, Ekobo, Rivière) et la perte de nombreux points dans les arrêts de jeu ont été des facteurs aggravants.

Michel Der Zakarian et ses joueurs auront désormais à coeur de finir la saison sur une bonne note face à Laval, vendredi prochain au Stade Gabriel-Montpied. Une dernière victoire devant son public, assurerait à Clermont le meilleur bilan de son histoire en Ligue 2 (57 points en 2007/2008, 58 points cette saison en cas de succès lors de la 38ème journée).

Réaction de michel der zakarian