Menu
Abonnez-vous à
notre newsletter :

dimanche 09/10/2022

Le CF63 s’impose et enchaîne face à Auxerre !

Matchs

Très bien rentrés dans la partie, avec une première frappe cadrée signée Saïf-Eddine Khaoui après à peine 45 secondes de jeu, les Clermontois ont rapidement pris le dessus sur une équipe d’Auxerre qui, comme attendu, est venue à Clermont pour jouer. Légèrement dominés en termes de possession de balle, les hommes de Pascal Gastien se montraient les plus dangereux.

Sur un corner tiré en deux temps par Saïf-Eddine Khaoui et Alidu Seidu, l’international ghanéen touchait Yohann Magnin au second poteau, qui d’une magnifique remise en une touche trouvait la tête d’Elbasan Rasahni dans les six mètres (11e). L’attaquant kosovar pensait ouvrir la marque, mais, après intervention de la VAR, son but était refusé pour un très léger hors-jeu de son passeur.

Quelques minutes plus tard, c’est Neto Borges qui avait la balle de 1-0. Sur un centre de Yohann Magnin, le ballon traversait la surface avant d’atterrir dans les pieds du latéral brésilien, seul au second poteau. Mais le Clermontois ne cadrait pas sa frappe (19e).

Dans la foulée, c’est Auxerre qui se créait sa première situation. Sur corner, Mory Diaw repoussait un ballon qui retombait dans les pieds de Jubal qui tentait un retourné. La ballon en cloche était repoussé sur la ligne de la tête par Grejohn Kyei (20e).

Il faudra ensuite attendre les cinq dernières minutes de ce premier acte pour que les choses s’animent à nouveau. Parfaitement lancé dans la profondeur par Saïf-Eddine Khaoui, Elbasan Rashani se présentait seul devant Costil, mais le portier auxerrois remportait son duel (41e).

Deux minutes plus tard, c’est Grejohn Kyei qui pensait ouvrir la marque à son tour. Sur un nouveau service de Saïf-Eddine Khaoui, l’attaquant clermontois croisait parfaitement sa frappe à ras-de-terre et battait Costil. Mais, cette fois encore, l’arbitre annulait le but pour une position de hors-jeu (43e), ce qui contraignait le Clermont Foot 63 à rejoindre les vestiaires à 0-0.

Deux buts coup sur coup

Alors qu’Elbasan Rashani trouvait à nouveau le chemin des filets et voyait l’arbitre refuser ce nouveau but pour une position de hors-jeu inexistante, c’est finalement Saïf-Eddine Khaoui qui ouvrait la marque. Sur une passe de Johan Gastien, l’international tunisien laissait passer pour Grejohn Kyei qui lui remettait parfaitement et catapultait le ballon sous la barre (1-0, 56e).

Dans la foulée, les Clermontois doublaient la mise par l’intermédiaire de Grejohn Kyei. Après un bon travail balle au pied, l’attaquant tentait sa chance de 25 mètres et trompait Costil d’une frappe lourde (2-0, 58e). Son deuxième but en deux matchs sous les couleurs du Clermont Foot 63.

Débutait alors une longue valse de changements qui faisait perdre de l’intensité au match. Bien en place face à des Auxerrois abasourdis par ces deux buts encaissés coup sur coup, les hommes de Pascal Gastien géraient la fin de match. Mory Diaw, concentré, devait tout de même s’employer sur une frappe de Sinayoko (80e).

Sur l’une de leurs rares opportunités durant le second acte, les Auxerrois parvenaient à réduire la marque grâce à Jubal sur corner dans le temps additionnel (2-1, 90+2e). Un but sans conséquence sur le résultat d’un match maîtrisé par le CF63 et qui s’est conclu par l’expulsion d’un Jean-Marc Furlan qui, excédé, a quitté la pelouse en étant peu courtois envers le public clermontois.

Réactions

Pascal Gastien : « C’est une bonne opération pour nous. Le seul aspect négatif c’est ce but qu’on prend en fin de match, même si jusque-là on avait plutôt remarquablement bien défendu. Il y a surtout beaucoup de bonnes choses à retenir. On a 16 points en 10 matchs ce n’est pas rien pour nous, et c’est de bonne augure pour la suite. Les joueurs s’entraînent bien, on a un groupe homogène donc il n’y a pas de raisons de ne pas faire tourner quand on sait que la saison est très longue. Je pense qu’on progresse. Dans le jeu on est plus cohérents, plus équilibrés, ce qui nous permet de marquer beaucoup de buts. Même s’ils sont souvent annulés (sourire). Pour moi, ce qu’on a fait aujourd’hui est vraiment très intéressant. Dans le jeu, on a été bien mieux qu’à Ajaccio. On a été plus percutants, on s’est créé plus d’occasions.”

Grejohn Kyei : “C’est toujours bien de gagner contre un concurrent direct. On n’en est qu’à 10 matchs donc c’est difficile de déjà faire un bilan. Mais, on a vu que l’expérience acquise l’année dernière peut vraiment nous servir. On gère mieux les matchs.”

Feuille de match. Clermont Foot 63 2 – Auxerre 1

CF63 : Diaw – Seidu (Ogier, 67e), Wieteska, Caufriez – Magnin, Gonalons (Baiye, 62e), Gastien (cap.), Borges – Khaoui (Allevinah, 87e) – Rashani (Andric, 67e), Kyei (Cham, 67e). Entraîneur : Pascal Gastien.

Auxerre : Costil – Coeff, Jubal, Bain, Bernard – Sakhi (Raveloson, 66e), Touré (cap., Dugimont, 89e), Autret (M’Changama, 89e) – Hein, Niang (Sinayoko, 66e), Da Costa. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

Buteurs. CF63 : Khaoui (56e), Kyei (58e). Auxerre : Jubal (90e+1).

Cartons jaunes. Auxerre : Furlan (90+4e).

Arbitre. Mathieu Vernice.

L’ambiance du vestiaire

La conf’ d’après-match

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.