Menu
Abonnez-vous
à notre newsletter :

dimanche 11/09/2022

Le CF63 revient avec un très bon point de Strasbourg

Matchs

Après deux défaites de rang à l’extérieur, Pascal Gastien avait annoncé son intention de mettre un terme à cette série lors du déplacement à Strasbourg. C’est chose faite au terme d’un match rude durant lequel les Clermontois ont dû s’employer face à des Strasbourgeois qui ont entamé le match tambour battant.

Exceptionnellement vêtus de leur tenue domicile, la seule pouvant correspondre avec celle de Strasbourg, les joueurs du Clermont Foot 63 ont vite compris que l’après-midi n’allait pas être simple tant le stade de la Meinau, à guichets fermés pour la 11e fois de suite, poussait ses joueurs à aller décrocher leur premier succès de la saison.

Dès le quart d’heure de jeu, Mory Diaw devait se détendre de tout son long pour aller sortir une frappe de Diarra qui prenait la direction de la lucarne. Si les Strasbourgeois semblaient maîtriser le premier acte, les Clermontois tenaient bon et avaient même la possession du ballon (60%). Pour autant, c’est le Racing qui se montrait à nouveau dangereux à la demi-heure de jeu quand Thomasson, du genou, touchait la barre. Dans le temps additionnel de la première période, Le Marchand prenait le dessus sur la défense clermontoise, mais sa tête venait aussi s’écraser sur la barre clermontoise (45e+3).

Une deuxième mi-temps beaucoup plus aboutie

Lucides à l’image de Jérémie Bela qui, à la pause, appelait de ses vœux un réveil de son équipe au retour des vestiaires, les hommes de Pascal Gastien tentaient de mettre le pied sur le ballon. À nouveau alignés dans un système avec trois défenseurs centraux, ils voyaient Strasbourg passer tout proche de l’ouverture du score juste après l’heure de jeu. C’était sans compter sur le sauvetage sur la ligne de Johan Gastien sur une frappe de Gameiro puis sur la réussite de Mory Diaw sur la reprise de Thomasson (64e).

Plus juste techniquement, le Clermont Foot 63 parvenait tout de même à se créer plus d’opportunités. Trois grosses occasions même. Coup sur coup. Muhammed Cham butait d’abord sur Sels qui repoussait en corner. Dans la foulée, et suite à une bonne remise de Yohann Magnin, c’est Jérémie Bela qui passait tout près d’ouvrir le score avant que Komnen Andric, dans la continuité de l’action, ne voit sa frappe fuir le cadre (68e).

Alors que la partie s’emballait, c’est Strasbourg qui se créait une nouvelle grosse occasion. Bien lancé dans la profondeur, Thomasson remettait en retrait pour Gameiro, mais Mateusz Wieteska se jetait bien pour contrer le ballon devant Mory Diaw (71e).

Les changements faits par Pascal Gastien apportaient un souffle nouveau à son équipe à l’aube du dernier quart d’heure. Plus dominateurs, les Clermontois ne parvenaient pourtant pas à forcer le verrou strasbourgeois malgré l’exclusion de Le Marchand dans les dernières secondes du temps réglementaire. Néanmoins, au terme d’un combat acharné, le CF63 parvenait à ramener un très bon point en Alsace avant de recevoir Troyes au stade Gabriel Montpied dimanche à 15 heures.

Réactions

Pascal Gastien : « On a été fébriles en première mi-temps. On a perdu beaucoup de ballons, techniquement ce n’était pas assez juste pour gêner cette équipe de Strasbourg. C’est miraculeux qu’on s’en sorte à 0-0 à la mi-temps. Après on a montré ce qu’on sait faire, ce que j’aime, on a été plus cohérents au retour des vestiaires. Je savais qu’on était capable de faire beaucoup mieux. Ce résultat nous convient vu la physionomie du match. A la fin on peut espérer mieux mais ça aurait été dur pour Strasbourg. C’est toujours intéressant de ne pas prendre de but. On semble solides. On a lutté sur tous les ballons chauds. C’était compliqué de nous mettre un but aujourd’hui. Mory (Diaw) fait deux grosses parades qui nous sauvent la mise. On n’est pas en retard sur notre tableau de marche. On savait qu’on avait un calendrier difficile. 10 points au bout de 7 matchs c’est positif mais il ne faut pas laisser filer maintenant. On a une bonne marge de progression. »

Yohann Magnin : « On a joué dans un nouveau système que l’on utilise que depuis trois matchs, mais on progresse quand même. C’était un gros combat et c’est un très bon point face à une équipe de Strasbourg qui n’est pas à sa place au classement. On a mieux géré nos temps faibles. On continue d’avancer et il faudra capitaliser la semaine prochaine à domicile. »

Maximiliano Caufriez : « C’est un très bon point pris face à une équipe très solide. Le fait de ne pas prendre de but va nous donner de la confiance pour la suite. On a été très solides et on a fait preuve de beaucoup de solidarité. »

Feuille de match. Strasbourg 0 – Clermont Foot 63 0

Strasbourg. Sels – Dagba (Pierre-Gabriel, 68e), Doukouré, Djiku (cap.), Le Marchand – Ahoulou (Sissoko, 68e), Diarra (Kandil, 88e), Thomasson, Bellegarde – Diallo (Mothiba, 78e), Ajorque (Gameiro, 46e). Entraîneur : Julien Stéphan.

Clermont Foot 63. Diaw – Wieteska, Seidu, Caufriez – Bela (Rashani, 86e), Magnin, Gastien (cap.), Borges – Cham (Khaoui, 73e) – Dossou (Allevinah, 67e), Andric (Kyei, 73e). Entraîneur : Pascal Gastien.

Cartons jaunes. Strasbourg : Ajorque (26e), Le Marchand (41e, 89e), Sels (42e), . Clermont Foot 63 : Andric (26e), Caufriez (60e), .

Carton rouge. Strasbourg : Le Marchand (89e).

Arbitre. Marc Bollengier.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.