Menu
Nos applis :

lundi 21/09/2009

Haquin propulse Clermont en huitièmes !

Clermont sera en 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue. Les clermontois ont fait tomber le finaliste Vannes (3-1) notamment grâce à un triplé de Nicolas Haquin.

31

Buteurs:
Clermont :
Haquin (10′, 45’+2, 82′).
Vannes : Camara (72′)

Coupe de la Ligue (1/16e) – Mardi 22 septembre (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 2485 spectateurs
– Arbitre M. Buquet.

Clermont : Fabre (c) – Abdoulaye, Benatia, Madouni (Salze 56′), Cellier – Pinto-Borges (Hamdani 77′), Ekobo – Haquin , Douillard (Chaussidière 77′), Najih – Armand.
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Vannes : Gnanhouan – Martot, Delhommeau, Leugueun (c) (Guillon 61′), Quintin – Avezac (Gimbert 72′) – Lina, Liabeuf (61′), Mezague , Dja Djedje – Camara.
Entraîneur : S. Le Mignan.

Dans le seul duel entre clubs de Ligue 2, le Clermont Foot a dominé Vannes, finaliste de l’épreuve 2009, et enregistre par conséquent sa deuxième victoire consécutive à domicile. L’équipe confirme sa bonne passe actuelle et se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, qui se joueront les 12 et 13 janvier 2010. Avant le tirage au sort qui se déroulera vendredi à 12h30, tous les rêves sont permis pour les clermontois, qui auront de grandes chances de jouer face à une équipe de Ligue 1. Alors que Lorient a également éliminé Grenoble, Clermont connaitra les noms des huit autres équipes qualifiées demain soir. Ils s’ajouteront à Guingamp, Toulouse, Lille, Lyon, Marseille et Bordeaux qui feront leur entrée en lice en huitièmes.

Nicolas Haquin, auteur d’un coup du chapeau, a été l’un des grands artisans de la qualification clermontoise. L’ancien attaquant de Guingamp, déjà auteur d’un but en championnat, a fait le plein de confiance ce soir. Il faisait partie des joueurs relancés par Michel Der Zakarian et a marqué des points en vue des prochaines rencontres.  Les clermontois affichent très vite leurs amibitions en imposant un bon pressing sur la cage de Gérard Gnanhouan, le gardien remplaçant du VOC. Le portier ivoirien est rapidement mis en difficulté par Haquin, qui récupère un ballon dans ses pieds, mais ne peut suffisamment ajuster son tir (8ème). La minute suivante sourira plus à l’attaquant clermontois. Cette fois-ci, Gnanhouan n’est pas aidé par sa défense. Nicolas Haquin profite d’une hésitation de Mézague pour s’emparer du ballon et s’en aller ouvrir le score d’une balle piquée (1-0, 9ème).

Clermont fait preuve de réalisme en marquant sur sa première frappe cadrée. Les hommes de Michel Der Zakarian vont longtemps se contenter de cette légère avance, face à une équipe de Vannes timorée. Le VOC manque de vivacité pour bousculer les auvergnats, qui s’en remettent aux coups de pied arrêtés. A la demi-heure de jeu, Ekobo est tout près de faire mouche sur un corner de Douillard (31ème). Les coéquipiers de Michaël Fabre accentuent la pression avant la pause et parviennent à faire le break au meilleur des moments. Dans les arrêts de jeu, une longue balle d’Abdoulaye est prolongée aux abords de la ligne médiane par Najih. Ce dernier lance Nicolas Haquin qui grille de vitesse son vis à vis et expédie une superbe demi-volée dans le petit filet opposé de Gnanhouan (2-0, 47ème).

Les hommes de Michel Der Zakarian pensent peut-être avoir fait le plus dur mais les vannetais reviennent avec d’autres intentions en seconde période. Stéphane Le Mignan a certainement dû remonter les bretelles du groupe finaliste de la précédente épreuve.  Dja Djedje est le premier à alerter Fabre (62ème). Vannes reste tout de même proche du KO lorsque Jacques Salze, sur corner, expédie une puissante tête juste au-dessus (65ème). Mais les bretons vont bel et bien revenir dans la partie, en profitant d’une approximation défensive des auvergnats. Suite à un bon travail de Dja Djedje, Abdoul Camara tergiverse mais réussit quand même à armer sa frappe du gauche. Le ballon est contré par un défenseur et prend Fabre à contre-pied (2-1, 72ème).

Vannes n’a plus que vingt minutes pour égaliser et donne le tout pour le tout. Der Zakarian densifie son milieu de terrain avec les entrées de Chaussidière et Hamdani. Les espaces s’ouvrent en contre pour les clermontois. L’intenable Haquin, parti au milieu de terrain, effectue une longue course avant de buter sur Gnanhouan (80ème). Ce n’est que partie remise pour l’homme du match, qui reprend victorieusement à bout portant, un excellent centre de Jérôme Cellier (3-1, 82ème). Haquin aura profité de la belle activité de ses coéquipiers pour s’offrir un triplé et sceller le score du match. Le Clermont Foot peut désormais préparer sereinement sa troisième réception en l’espace d’une semaine. Il faudra encore beaucoup d’abnégation pour décrocher une troisième victoire de rang au Montpied. Ce sera face à Angers vendredi en championnat.