Menu
Nos applis :

samedi 30/04/2011

Fin de série pour Clermont

Fin de série pour Clermont

 
Le Clermont Foot a mis un terme à sa série d’invincibilité de 9 matchs en s’inclinant à Châteauroux, malgré avoir ouvert le score en première période. 

31


Buteurs:
Châteauroux:
Bergougnoux (49′, 65′), Baby (87′).
Clermont:
Salze (10′).

Ligue 2 (33ème journée) – Vendredi 29 avril 2011 (20h00).
Stade Gaston-Petit – 6 278 spectateurs
– Arbitre M. Julien.

Châteauroux : Fernandez (c) – Lahaye, Cherfa, Reynaud , Scaramozzino – Baby, Thiago Xavier – Pinaud (Grange 79′), Haddad (Kashi 68′ ), Bergougnoux – Dupuis.
Entr: D. Tholot.


Clermont : Farnolle – Esor, Perrinelle (c), Salze , Cellier – Ekobo, Bayod – Moullec (Lubasa 55′), Sauvadet (Chaussidière 60′ ), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Les clermontois n’auront pas réalisé la passe de dix vendredi soir au Stade Gaston-Petit. La série d’invincibilité du Clermont Foot s’est interrompue face à La Berrichonne de Châteauroux après 9 matchs invaincus. Pourtant, les affaires avaient bien commencé pour les hommes de Michel Der Zakarian, qui ont ouvert la marque en tout début de rencontre et ont eu l’occasion de faire le break. Mais un relâchement coupable en seconde période a laissé l’opportunité à Châteauroux d’inscrire 3 buts en une mi-temps et d’assurer son maintien en Ligue 2.

Déterminés dès le coup d’envoi, les clermontois entament le match par le bon bout et ne tardent pas à se procurer leur première occasion. Suite à un service en retrait d’Alessandrini dans la surface, Sauvadet se retrouve en bonne position mais dévisse sa reprise (7ème). Clermont a de la suite dans les idées et va rapidement jeter un froid sur Gaston-Petit, en convertissant sa seconde opportunité sur coup de pied arrêté. Un long coup-franc de Nicolas Bayod aux 30 mètres est dévié de la tête par Marvin Esor sur la barre transversale de Vincent Fernandez. Mais Jacques Salze est à la retombée au second poteau pour pousser le ballon au fond (0-1, 10ème).

La Berrichonne est en difficulté et peine à se créer des situations franches à l’approche du but clermontois. Seul Rudy Haddad s’essaye à une frappe tendue mais voit le cuir passer à quelques centimètres du montant gauche de Farnolle (28ème). Peu avant la mi-temps, Clermont passe même à deux doigts du break, sur un corner frappé par Moullec. Salze est encore à l’affût pour placer une tête qui prend tout droit la direction des filets, sans le sauvetage sur sa ligne de Scaramozzino (45ème). A la pause, les coéquipiers de Damien Perrinelle espèrent ne pas avoir à nourrir de regrets, alors que Châteauroux s’estime heureux d’avoir limité la casse.

Mais le passage par les vestiaires va métamorphoser les hommes de Didier Tholot, qui reviennent en seconde période avec le couteau entre les dents. Inversement, les clermontois lâchent du lest et vont rendre la partie facile aux attaquants berrichons. A l’image de l’égalisation castelroussine où Gauthier Pinaud prend tout le monde de vitesse côté droit avant d’adresser un centre en retrait aux 6 mètres. Toute la défense passe au travers et Bryan Bergougnoux, à la réception, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (1-1, 49ème). Malgré tout, Clermont a encore l’occasion de renverser la vapeur en contre, sous l’impulsion de Romain Alessandrini. Le milieu offensif clermontois subtilise un ballon dans les pieds de Cherfa avant d’offrir une véritable balle de but à Sloan Privat. Mais la reprise de ce dernier est trop enlevée et passe au-dessus de la barre (58ème).

Le Clermont Foot a grillé l’une de ses dernières cartes, alors qu’il se montre de plus en plus fébrile défensivement, et va de nouveau fléchir sous une nouvelle offensive berrichonne. Une perte de balle au milieu de terrain profite à Pinaud qui réalise un nouveau numéro sur l’aile droite avant de centrer à destination de Kévin Dupuis. Damien Perrinelle ne peut que dévier le centre qui échoue dans les pieds de Bryan Bergougnoux, libre de tout marquage. Ce dernier, du plat du pied droit, signe le doublé (2-1, 65ème).

Clermont tente de réagir, et donne la réplique grâce à une nouvelle percée d’Alessandrini qui profite encore à Privat. Mais Cherfa s’interpose pour contrer sa tentative au dernier moment (72ème). Chaussidière tente également sa chance de volée, et voit sa frappe frôler le poteau gauche de Fernandez (83ème). Mais ces tentatives en trompe l’oeil, ne suffisent pas à cacher les carences défensives des clermontois. Au cours de cette seconde période, le bloc équipe, qui fait habituellement leur force à l’extérieur, s’est désagrégé. Les joueurs de Michel Der Zakarian plient une dernière fois sous les coups de boutoir de Baby, en fin de match. L’ailier castelroussin zigzague dans la défense avant d’inscrire le troisième but de son équipe. Bergougnoux, qui a frappé en même temps que lui, revendique le triplé (3-1, 87ème). La Comission des Compétitions de la LFP devra trancher à la vue des images.

Suite à cette victoire casteroussine, les deux équipes reviennent à égalité au classement. Avec 44 points chacun, Clermont et Châteauroux occupent respectivement la onzième et la douzième place. La réception de Nantes, vendredi prochain, devra donner l’occasion aux clermontois de repartir sur de bonnes bases. Avec toujours un objectif en tête: réaliser un sans-faute à domicile jusqu’à la fin de saison.