Menu
Nos applis :

samedi 27/03/2010

Excellente opération à Istres !


Le Clermont Foot s’est imposé à Istres et remonte à la dixième place du classement, grâce à cette troisième victoire consécutive.

1-3

Buteurs:
Istres:
Doumbia (15′).
Clermont: Haquin (43′), Brahimi (74′), Hamdani (90′).

Ligue 2 (30ème journée) – Vendredi 26 mars 2010 (20h00).
Stade Parsemain – 2 248 spectateurs
– Arbitre M. Delerue.


Istres : Ménétrier – Scotto, Doumbia, Diawara, Flegeau – Coulibaly (c) (Santos 67′), Bikoyoi, El Bahri, Begeorgi (Ciaravino 46′) – Untereiner, Saïfi.
Entraîneur : H. Stambouli.

Clermont : Fabre – Bockhorni , Salze (Cellier 42′), Benatia , Madouni, Najih (62′) – Ekobo, Chaussidière (c) – Haquin (Hamdani 79′), Brahimi – Arnaud (Armand 64′).
Entraîneur : M. Der Zakarian.
 

La semaine du Clermont Foot, qui avait commencé par une victoire 3-0 mardi face à Ajaccio, en match en retard, s’est terminée en beauté vendredi à Istres, avec cette troisième victoire d’affilée des hommes de Michel Der Zakarian. Les clermontois sont parvenus à confirmer à l’extérieur le regain de forme qui s’était amorcé au stade Montpied. Avec 40 points au compteur, à huit journées de la fin, Clermont n’est plus très loin de son maintien officiel en Ligue 2 ! Cette dixième place retrouvée donne des espoirs aux coéquipiers de Franck Chaussidière, qui viseront un record de quatre victoires consécutives face à Tours.

La soirée aurait pourtant pu prendre une toute autre tournure suite à l’ouverture du score dès la 15ème minute des istréens. Doumbia profite d’une mésentente de la défense clermontoise sur corner, et trouve le chemin des filets au second poteau (1-0, 15ème). Le FC Istres présente néanmoins tous les symptomes du relégable. Sa peur de se découvrir, et de perdre son avance d’un petit but, prend le pas sur l’envie d’aller faire le break. La rencontre manque de rythme mais Clermont n’en profite pas. Le dispositif avec trois défenseurs centraux (Salze, Benatia, Madouni) et deux ailiers (Bockhorni, Najih) peine à s’imposer. Juste avant la pause, Michel Der Zakarian modifie son plan de jeu. L’entrée de Cellier à la place de Salze permet à l’équipe de repasser en  4-2-3-1, et à Najih de jouer un rôle plus offensif. Coaching payant ? Clermont égalise dans la foulée, avec Yacine Brahimi passeur décisif pour Nicolas Haquin. Le meilleur buteur clermontois, lancé dans la profondeur, crochète Ménétrier et remet les pendules à l’heure (1-1, 43ème).

Le manque de rythme se fait encore sentir à la reprise. Il faut attendre l’heure de jeu pour que le match s’emballe, avec Rafik Saïfi qui réclame un penalty en vain (61ème). Puis Chafik Najih est expulsé pour un tacle en retard, synonyme de second carton jaune (62ème). En infériorité numérique, Clermont ne s’attend pas à vivre une fin de match des plus réjouissantes. C’est sans compter sur Yacine Brahimi, qui surprend Ménétrier d’une superbe frappe à ras de terre, à l’extérieur de la surface (1-2, 74ème) ! Ce deuxième but auvergnat coupe les jambes des istréens. Ce sont les remplaçants clermontois qui vont porter l’estocade dans les arrêts de jeu. Romain Armand fixe son vis à vis et remarque le bon appel de balle de Rachid Hamdani. Ce dernier parachève le succès au milieu d’une défense statique (1-3, 91ème). Clermont inscrit son sixième but de la semaine et se refait une santé en prenant neuf points d’avance sur le premier relégable Guingamp, qui jouera lundi soir au Havre.