Menu
Nos applis :

jeudi 10/09/2009

En panne d’inspiration

Clermont a décroché son premier point de la saison en concédant le nul face à Laval. Les clermontois espéraient mieux mais ils ont manqué de jus pour faire la différence.

 

La fiche

 

0-0

Ligue 2 – 3ème journée
Mardi 18 aout (20h00)
Stade Gabriel-Montpied

Spectateurs :  4 180.Arbitre : M. Rouinsard.
 
Clermont : Fabre – Bockhorni, Ekobo, Madouni, Abdoulaye (92′) – Douillard (Haquin 63′), Hamdani, Chaussidière (c), Brahimi (Darchy 78′) – Yatabaré (Mazeyrat 93′), Armand. / Entraîneur : M. Der Zakarian.   
Laval :
Pichot – Stinat , Chapuis (c), Talmont, Coué (Goncalves 69′) – Hamouna, Levrat , Neumann, Le Pen – Lebouc (Haguy 62′) – Do Marcolino (Genest 57′). / Entraîneur : P. Hinschberger. 

 

Le match

Les clermontois restaient sur deux défaites frustrantes, après avoir été plombés deux fois de suite par des largesses défensives et des penalties discutables. Face à Laval, les hommes de Michel Der Zakarian espéraient réaliser une meilleure entame, et profiter de ce deuxième match à domicile pour véritablement lancer la saison. Malheureusement, le Clermont Foot est resté muet en attaque et court toujours après sa première victoire. Les clermontois marquent leur premier point mais basculent dans la zone de relégation. Au rayon des satisfactions, la défense s’est rassurée en n’encaissant aucun but. Clermont se déplacera à Sedan vendredi pour un match de « rattrapage » entre mal classés.

Les deux équipes entament la rencontre sous une chaleur écrasante. Clermontois et lavallois semblent rapidement manquer de jus pour cette troisième journée qui intervient quatre jours avant la précédente. Cette fatigue entraîne de nombreuses pertes de balles qui nuisent à la fluidité du jeu. Clermont a pourtant la maîtrise du match, mais ne parvient pas à tirer profit de sa possession du ballon. La seule occasion franche de la première période échoue à la finition. Bien servi par Armand, Douillard se retrouve seul face à Pichot. Sa reprise trop écrasée est captée par le portier lavallois (20ème).

La seconde période repart sur les mêmes bases que la première, avec des lavallois qui se contentent du nul, et des clermontois qui manquent nettement de lucidité dans leurs offensives. Laval s’en remet aux contres et à un exploit individuel de Haguy pour réveiller le portier clermontois. Après une percée sur la gauche, le milieu lavallois repique plein axe puis oblige Fabre à se coucher sur sa droite pour détourner en corner (70ème). Clermont doit répondre avec beaucoup plus de mordant, pour destabiliser un bloc mayennais bien en place. Yatabaré s’y essaye avec une frappe instantanée qui manque de surprendre Pichot (72ème).

Un coup-franc de Chaussidière met également le feu aux poudres (73ème). Mais face à une défense lavalloise qui ne lâche rien, seul un exploit technique comme celui de Romain Armand aurait pu faire la différence. Sa roulette dans la surface élimine deux adversaires mais sa frappe, qui partait droit au but, est contrée par une jambe lavalloise (81ème). Dans les arrêts de jeu, Bruce Abdoulaye est directement expulsé après un tacle appuyé au milieu de terrain (92ème). Clermont, réduit à dix, devra se contenter du match nul jusqu’au coup de sifflet final. Mais rarement les clermontois auront semblé en mesure d’ouvrir le score.