Menu
Abonnez-vous
à notre newsletter :

dimanche 23/01/2022

Des Clermontois renversants !

Actualités

Confronté à une nouvelle équipe du top 5 ce dimanche après-midi au Montpied, le Clermont Foot ne manquait pas d’ambition, désireux de retrouver la victoire après 1 nul et 2 défaites en 3 matchs, face à un adversaire qui restait quand même sur un écrasant succès face à Bordeaux (6-0).

Pascal Gastien alignait un 4-1-4-1 avec Lucas Da Cunha titularisé dès sa première apparition dans le groupe, sur l’aile droite, Elbasan Rashani prenant place sur l’aile gauche derrière Pierre-Yves Hamel en pointe. A l’arrière, Alidu Seidu remplaçait Florent Ogier, blessé, en charnière centrale aux côtés de Cédric Hountondji.

Avantage Rennes à la pause

Les Clermontois vont réaliser une belle entame de match en allant vite vers l’avant pour étouffer leur adversaire. Dès la première minute de jeu, Nsimba centre vers Hamel qui ne peut pas reprendre le ballon, récupéré par la défense rennaise. Cinq minutes plus tard, le néo-clermontois Da Cunha va s’illustrer avec une superbe frappe depuis l’extérieur de la surface, qui va manquer le cadre de peu (6ème).

La formation rennaise, qui a peiné à se mettre en route, va finalement monter en régime à la fin du premier quart d’heure. Ouparine Djoco sort sa première parade déterminante devant Terrier, parti seul en profondeur… Le portier clermontois réagit vite et sort le ballon du pied (15ème).

Un échauffement avant la suite… Encore bien plus spectaculaire. D’une envolée magnifique, Djoco sort l’une de ses plus belles parades de la saison sur une demi-volée de Laborde, qu’il va repousser de la main opposée, pour le plus grand plaisir des photographes et des supporters clermontois (18ème).

Malheureusement, le portier ne fait que repousser l’échéance et ne peut rien faire sur une tête de Santamaria, laissé seul à la suite d’un corner. Le centre a surpris la défense. Rennes prend l’avantage et concrétise son temps-fort (0-1, 19ème).

Clermont réagit sur coup-franc avec Zedadka, à deux orteilles de pouvoir reprendre le centre de Berthomier (22ème), puis Rashani tente sa chance dans la surface mais ne peut tromper la vigilance d’Alemdar (23ème).

En contre, Djoco sera à nouveau mis à l’épreuve sur une attaque éclair du Stade Rennais. Bourigeaud reçoit le ballon dans la surface, seul face au but et frappe, mais le portier du CF63 se détend bien et repousse une nouvelle tentative rennaise (27ème).

Les Clermontois rentrent au vestiaire avec un but de retard malgré une bonne entame de match et un gardien en grande forme.

Clermont sonne la révolte

De retour après la pause, Rennes veut enfoncer le clou rapidement pour se mettre à l’abri. Laborde reprend un bon centre à bout portant, mais manque miraculeusement le cadre (48ème) ! Deux minutes plus tard, c’est Bourigeaud qui est en position idéale pour doubler la mise, mais le retour in-extremis de la défense auvergnate l’empêche de cadrer sa frappe. Double frayeur sur la cage de Djoco, heureusement sans conséquence.

Rennes a manqué l’occasion de faire le break. Passées ces deux actions, Clermont va finalement trouver les ressources pour reprendre le contrôle du match. Très actif pour sa première sous ses nouvelles couleurs, Da Cunha va faire parler sa technique et débloquer la situation à l’heure de jeu.

Suite à un centre de Rashani contré par la défense, notre nouveau numéro 10 va jouer un vilain tour à son club formateur. Da Cunha prend le temps de contrôler et d’ajuster Alemdar d’une frappe limpide du gauche, pour marquer son premier but en Ligue 1 Uber Eats et permettre à son équipe de revenir à hauteur du Stade Rennais (61ème) ! Le Montpied exulte, l’aventure auvergnate ne pouvait pas mieux commencer pour l’international français U19.

Galvanisé par ce but, le Clermont Foot n’en reste pas là et continue à se projeter vers l’avant. A la 71ème minute, grâce à un bon centre de Rashani, c’est un autre ancien rennais, Jordan Tell, entré en jeu à la mi-temps, qui vient couper victorieusement la trajectoire de la tête, au premier poteau. Les filets tremblent, le stade aussi. Après avoir été menés au score, les Clermontois sont parvenus à renverser la situation et mènent désormais 2 buts à 1 !

Il reste 20 minutes à tenir avant de décrocher une victoire ô combien importante dans la course au maintien, face à un adversaire aux ambitions européennes. Les deux équipes se tiennent tête, le public pousse pour voir son équipe l’emporter !

Dans un dernier frisson après 4 minutes de temps additionnel, Rashani tente d’aggraver le score sur un lob à 40 mètres des buts de Alemdar, qui passe de peu à côté. M. Léonard siffle la fin du match, Clermont triomphe face au 5ème de Ligue 1 Uber Eats et décroche ainsi son premier succès en 2022.

Grâce à cette victoire, les hommes de Pascal Gastien profitent des mauvais résultats de leurs concurrents directs pour réaliser une très bonne opération, remontant à la 15ème place avant une trêve bien méritée… Prochain rendez-vous à Nice, le 6 février !

La fiche technique

Clermont Foot 63 2-1 Stade Rennais (mi-temps : 0-1).

Arbitre : Thomas Léonard.

Buts :

Clermont : Da Cunha (61ème), Tell (71ème).

Rennes : Santamaria (19ème).

Avertissements :

Clermont : Abdul Samed (44ème).

Rennes : Truffert (65ème), Martin (75ème), Ugochukwu (86ème).

Compositions :

Clermont : Djoco – Zedadka, Hountondji, Seidu, Nsimba – Gastien (cap) – Da Cunha (Dossou 73ème), Abdul Samed (Magnin, 46ème), Berthomier, Rashani – Hamel (Tell 46ème).

Entraîneur : Pascal Gastien.

Rennes : Alemdar – Assignon, Omari, Badé, Truffert (Meling, 70ème) – Bourigeaud, Martin (Ugochukwu, 76ème puis Diouf, 88ème), Santamaria, Doku (Majer 70ème) – Laborde, Terrier.

Entraîneur : Bruno Genesio.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.