Menu
Nos applis :

samedi 13/11/2010

Coup d’arrêt pour Clermont

Le Clermont Foot, en manque de réussite, s’est fait surprendre à domicile par Châteauroux (0-1).

0-1


Buteur:

Châteauroux: Cordonnier (18′).

Ligue 2 (15ème journée) – Vendredi 12 novembre (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 3 763 spectateurs
– Arbitre M. Cailleux.

 

Clermont : Fabre (c) – Abdoulaye, Perrinelle, Salze (Bayod 78′), Cellier – Sylla, Chaussidière – Lubasa (Namli 70′ ), Hamdani (Haquin 76′), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Châteauroux : Fernandez (c) – Lahaye (Dohin 76′), Cordonnier, Reynaud, Scaramozzino – Thiago , Baby (Imorou 71′) – Haddad,  Maboulou , Dupuis (Cherfa 64′) – Lafourcade.
Entr. : D. Tholot.

 

En empochant sa cinquième victoire au Stade Gabriel-Montpied, la Berrichonne de Châteauroux a confirmé son statut de bête noire du Clermont Foot. Un but de l’ancien clermontois Julien Cordonnier sur un coup-franc du meilleur passeur de la Ligue 2, Rudy Haddad, a scellé le sort de ce match. Pourtant, les clermontois se sont montrés dominateurs et se sont créés de nombreuses situations qui auraient pu leur permettre de revenir au score. Mais cette fois-ci, la réussite a fui les joueurs de Michel Der Zakarian.

La première occasion du match est clermontoise. Sur un coup-franc obtenu par Cédric Lubasa, et frappé au second poteau par Franck Chaussidière, Sloan Privat place une tête puissante qui frôle la transversale de Vincent Fernandez (9ème). Mais les castelroussins vont rapidement inverser la tendance, en obtenant eux-aussi un bon coup-franc, néanmoins plus contestable. Excentré côté gauche, Rudy Haddad dépose le ballon sur Julien Cordonnier, oublié au premier poteau, dont la déviation de la tête ne laisse aucune chance à Michael Fabre. Le ballon va se loger à ras de terre dans son petit filet droit (0-1, 18ème).

Mené devant son public, Clermont pousse et se crée trois nouvelles occasions franches avant la pause. Un centre rasant d’Alessandrini oblige Cordonnier à dévier de justesse en corner. Sur celui-ci, Salze se place idéalement pour reprendre de la tête, mais expédie le cuir en plein sur le gardien (29ème). Franck Chaussidière se retrouve lui aussi en bonne position au second poteau, suite à une succession de déviations dans la surface. Mais il écrase sa reprise qui se transforme en offrande pour Fernandez (40ème). Une poignée de secondes plus tard, Cédric Lubasa adresse un centre tendu parfait pour Sloan Privat, qui voit sa reprise passer juste au-dessus de la barre (41ème). Clermont n’est pas verni.

Au retour des vestiaires, les occasions se font plus rares côté clermontois. Romain Alessandrini tente sa chance à deux reprises (47ème, 70ème), en vain. En contre, Châteauroux n’est pas loin de faire le break mais Michaël Fabre sauve les siens, en détournant tout d’abord un tir de Lafourcade qui allait se loger sous la barre (48ème), puis une superbe reprise en demi-volée d’Haddad qui partait dans son soupirail (76ème). Il faudra attendre la fin de match pour voir Clermont apporter de nouveau le danger sur le but castelroussin.

Nicolas Haquin a la balle d’égalisaton au bout du pied à la suite d’un long ballon de Namli idéalement remis en retrait par Alessandrini. Mais la reprise de l’attaquant clermontois frôle le montant droit de Fernandez alors que tout le monde croyait au but (81ème).  Les deux derniers coups-francs de la dernière chance, frappés par Nicolas Bayod, s’envolent au-dessus de la barre (85ème, 91ème).

Châteauroux met fin à une série d’invincibilité de quatre matchs du Clermont Foot,. Le déplacement à Royan (DH) en Coupe de France arrivera à point nommé, dimanche prochain (14h30), pour se changer les idées avant de  se rendre à Nantes pour la 16ème journée de Ligue 2.