Menu
Nos applis :

dimanche 16/01/2011

Clermont voyage bien !

Les clermontois, une nouvelle fois très réaliste, ont réalisé une excellente opération sur la pelouse de Dijon tout en préservant leur cage inviolée.

01


Buteur:

Clermont: Privat (8′).

Ligue 2 (20ème journée) – Samedi 15 janvier (15h00).
Parc des Sports Gaston-Gérard – 5 569 spectateurs
– Arbitre M. Julien.


Dijon : Padovani – Bamba (Corgnet 46′ ), Ogier (Malouda 75′), Paulle, Fomen – Morisot, Sankharé, Caceres (Bru 64′ ) – Badiane, Ribas (c), Bauthéac.
Entr: P. Carteron.

Clermont :Fabre (c) – Moullec, Perrinelle, Salze, Abdoulaye – Ekobo – Haquin, Sylla, Hamdani (Chaussidière 68′ ), Namli (Sauvadet 75′) – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Le Clermont Foot a décroché sa cinquième victoire en six matchs toutes compétitions confondues ce samedi après-midi sur le terrain de Dijon ! Avec sa troisième victoire consécutive à l’extérieur (une en Coupe de France, la deuxième en Championnat), la formation de Michel Der Zakarian commence à prendre ses marques loin de ses bases, et poursuit sa remontée au classement. Avec en prime, aucun but encaissé pour la deuxième fois d’affilée, et une place de meilleur buteur de la Ligue 2 pour Sloan Privat, auteur de sa onzième réalisation, les clermontois ne pouvaient rêver mieux après leur exploit à Saint-Etienne. D’autant plus qu’ils pouvaient légitimement craindre cette équipe de Dijon qui restait elle aussi sur une impressionnante série de 4 victoires en 5 rencontres de championnat.

Il n’y a donc pas eu de relâchement dans les rangs clermontois suite à la qualification face aux Verts. Mieux, les auvergnats ont su se servir de cette rencontre pour imposer la même loi au DFCO, avec une ouverture du score rapide et pleine d’opportunisme dès la 8ème minute de jeu. Profitant d’une mésentente entre Ogier et Padovani, Sloan Privat efface le portier bourguignon et ouvre la marque à la grande surprise du Parc des Sports Gaston-Gérard (0-1, 8ème). 

La suite des débats va également présenter de fortes similitudes avec le précédent match à Geoffroy-Guichard, avec une équipe de Dijon qui domine face à une équipe clermontoise qui laisse venir mais ne rompt pas. Elle profite même d’une insolente réussite lorsque Lhadji Badiane, d’une frappe de mule, trouve le montant droit de Michaël Fabre (18ème). Ce sera ensuite la vigilance du portier clermontois, face à une reprise aérienne en pivot de Sebastian Ribas (29ème), puis la maladresse de Morisot (45ème), qui empêchera Dijon de remettre les pendules à l’heure avant la pause.

La seconde période recommence comme la première s’est terminée, Dijon touchant de nouveau du bois lorsque Caceres se retrouve seul face à Fabre suite à un contre favorable, mais expédie le cuir sur l’équerre de la cage (50ème). Le talent du portier clermontois, auteur d’un superbe match de reprise, permettra par la suite au Clermont Foot de préserver sa victoire en terres bourguignonnes. Michaël Fabre ne laisse en effet aucune chance aux dijonnais, en déviant tout d’abord un missile de Kévin Bru sur coup-franc (67ème), puis en détournant la balle de match de Badiane à bout portant, suite à une déviation de Ribas (89ème).

L’année 2011 a bien commencé pour le Clermont Foot, qui s’empare de la 12ème place de la Ligue 2, à 5 points du podium et avec 6 points d’avance sur la zone rouge. Il faudra encore confirmer dès samedi prochain (15h00) au Montpied pour les 16èmes de finale de la Coupe de France. Les clermontois retrouveront le Stade de Reims, qui s’est révolté depuis sa défaite face à Clermont, en s’imposant chez le leader Evian (2-1) puis en écrasant Le Mans (3-0).