Menu
Nos applis :

samedi 03/10/2009

Clermont stoppé à Brest

Clermont n’a pas pu confirmer à l’extérieur et s’incline face à Brest en terminant  la rencontre à neuf contre onze. photo stade-brestois.com

2-0

Buteurs:
Brest : Lesoimier (14′), Lorenzi (92′)

Ligue 2 (9ème journée) – Vendredi 2 octobre (20h00).
Stade Francis Le Blé – 6 807 spectateurs
– Arbitre M. Schneider.

Brest : Elana – Bourgis, Apanga, Kantari, Daf – Bigné , Ewolo (c), Grougi (Bouard 76′), Lesoimier (Lorenzi 89′) – Roux, Poyet .
Entraîneur : A. Dupont.

Clermont : Fabre (c) – Bockhorni (Armand 83′), Madouni (81′), Salze, Abdoulaye (58′) – Benatia , Ekobo – Haquin (Murcy 67′), Hamdani , Brahimi (Chaussidière 63′) – Yatabaré.
Entraîneur : M. Der Zakarian.
 

Le Stade-Brestois a mis fin à une série de six matchs consécutifs sans défaite pour le Clermont Foot Auvergne. Les clermontois, ressourcés par trois victoires de suite à domicile, dont deux en championnat, espéraient confirmer en déplacement. Mais les hommes de Michel Der Zakarian ont une nouvelle fois éprouvé des difficultés à l’extérieur. Les anciens clermontois Bruno Grougi et Benoit Lesoimier ont fait du mal à leurs anciens coéquipiers. La soirée est à oublier pour le Clermont Foot, qui a perdu Abdoulaye et Madouni sur expulsions directes, et se retrouve 17ème juste au-dessus de la zone rouge.

Clermont entame la rencontre avec une défense remaniée. Avec le retour d’Ahmed Madouni en défense centrale, Michel Der Zakarian a décidé de remonter Mehdi Benatia d’un cran à la récupération, en choisissant de laisser Franck Chaussidière sur le banc. Bruce Abdoulaye a également été appelé pour pallier le forfait de Jérôme Cellier au poste d’arrière gauche. Offensivement, Nicolas Haquin a été préféré à Mickaël Murcy.

La première occasion clermontoise est un trompe l’œil dans ce début de rencontre. Si Nicolas Haquin manque l’ouverture du score sur un centre de Brahimi (4ème), c’est le Stade-Brestois qui s’empare de la suite des débats. Brest s’impose dans le camp auvergnat mais peine à se frayer un chemin dans la surface de réparation. Les brestois s’en remettent aux coups de pied arrêtés, sur lesquels les anciens clermontois sont à l’honneur. Sur coup-franc, le nouvel artificier brestois Bruno Grougi, adresse un centre astucieux pour son compère de toujours Benoit Lesoimier. Alors que tous les autres joueurs avaient repiqué au centre, Lesoimier reprend de volée et ouvre le score sur une action certainement bien travaillée à l’entrainement (1-0, 15ème).

Clermont se relance dans la partie et domine la fin de la première période, face à une équipe de Brest qui se contente peut-être de cet avantage. Sur un bon ballon d’Eugène Ekobo, Nicolas Haquin est tout prêt d’égaliser à la demi-heure de jeu. Mais le gardien Elana remporte le duel du bout du pied, puis s’interpose à nouveau devant la reprise d’Hamdani (32ème). Au retour des vestiaires, les clermontois reviennent encore avec de bonnes intentions, mais une faute grossière d’Abdoulaye sur Grougi va changer le cours du match. Son tacle par derrière sur son ancien coéquipier lui vaut un carton rouge direct de la part de M. Schneider. Clermont est coupé dans son élan et se retrouve en infériorité numérique (53ème).

Der Zakarian est contraint de sortir Brahimi pour replacer Benatia en défense, et densifier son milieu avec l’entrée de Chaussidière. Ce dernier est tout proche de délivrer une passe décisive dans le dernier quart d’heure. Alors que Brest s’est peu à peu assoupi, Jacques Salze se retrouve esseulé dans la surface et reprend de la tête le coup-franc de Chaussidière. Sa tentative à bout portant manque le coche (75ème). Les clermontois ont raté l’immanquable et s’exposent alors aux contres bretons. Bockhorni réalise un superbe retour sur Bigné (78ème), mais Madouni n’aura pas la même réussite face à ce même joueur. Auteur d’une semelle à retardement, il est également expulsé et laisse ses coéquipiers à neuf (81ème). La messe est dite  pour Clermont qui encaisse un second but de Lorenzi dans les arrêts de jeu (2-0, 92ème).

Michel Der Zakarian s’exprime :
« Ce match, on leur a donné. Ils ne nous ont jamais mis hors de portée dans le jeu.
On a juste été mis en danger sur les coups de pied arrêtés et une grosse erreur de marquage sur Lesoimier nous a coûté le premier but. C’est vraiment dommage car on a eu plusieurs occasions de revenir avec 4 occasions franches qui nous auraient bien relancé.
Mais derrière, avec l’expulsion de Bruce et ensuite d’Ahmed, la mission est devenue vraiment compliquée. J’attends de pouvoir revoir le match tranquillement pour me faire ma propre opinion sur ces 2 expulsions mais dans tous les cas, l’arbitre n’a pas été équitable dans la distribution des cartons.
Pour nous, c’est d’autant plus dommageable que nous avons déjà des défenseurs blessés alors en perdre 2 de plus de la sorte, c’est rageant.
« 

La trêve internationale va permettre au Clermont Foot de reprendre des forces.  Les clermontois affronteront Saint-Etienne en match amical, vendredi prochain (19h00) à Feurs (42). Une bonne préparation avant la venue de Caen le vendredi 16 octobre au Montpied. Cette réception constituera un gros challenge pour les hommes de Michel Der Zakarian, qui tenteront de rester maîtres à domicile face au leader du championnat !