Menu
Nos applis :

samedi 19/12/2009

Clermont se rassure au Montpied !

Le Clermont Foot a engrangé une deuxième victoire consécutive face au Havre et remonte à la 11ème place, son meilleur classement depuis le début de saison.

1-0

Buteur:
Clermont
: Salze (40′).

Ligue 2 (18ème journée) – Vendredi 18 décembre (20h30).
Stade Gabriel-Montpied – 3 750 spectateurs
– Arbitre M. Cailleux.

Clermont : Fabre (c) – Bockhorni, Madouni, Salze, Cellier – Ekobo, Pinto-Borges – Haquin, Brahimi (Benatia 79′), ajih – Yatabaré.
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Le Havre : Placide – Henin, Kana Biyik, Gillet (c), Nestor (Davidas 81′) – Fofana (26′), Aït-Ben-Idir , Anin (Rakotoharisoa 56′), Noro (Mendes 55′) – Bonnet – Diallo.
Entraîneur : C. Daury.
 

Pour son dernier match de l’année devant son public, le Clermont Foot a réchauffé le coeur de ses supporters qui avaient bravé le froid pour encourager leur équipe face au Havre. Au cours d’un match globalement bien maîtrisé, les clermontois sont parvenus à ouvrir le score peu avant la pause, puis à préserver cet avantage qui leur permet de grimper à la onzième place. Une victoire qui fait du bien d’autant plus que la plupart des concurrents directs l’ont également emporté. Au sein d’une seconde moitiée de tableau très serrée, huit équipes se tiennent en trois points, de Clermont jusqu’au premier relégable Strasbourg.

Les joueurs de Michel Der Zakarian ont rapidement pris la mesure du match face à des havrais quelque peu émoussés. A leur décharge, les normands ont passé une demi-journée coincés à l’aéroport, pour finalement ne pouvoir décoller qu’à 15h00 en raison des conditions climatiques. Le gardien havrais et international espoir Johnny Placide est mis à contribution dès la septième minute, sur un tir en pivot de Najih. Mais la tentative du milieu offensif n’est pas assez appuyée (7ème). Clermont se projette vite vers l’avant et mène des contres incisifs. A la conclusion de l’un d’eux, Mustapha Yatabaré se trouve seul face à Placide. L’international malien tente sa chance à ras de terre mais sa frappe manque elle aussi de conviction pour tromper la vigilance du gardien (20ème).

Clermont espère ne pas regretter ces occasions manquées, comme trop souvent à domicile. A la demi-heure de jeu, un fait marquant du match va probablement lui faciliter la tâche. Gueïda Fofana écope d’un second carton jaune sévère pour une faute sur Pinto-Borges. Il est expulsé par M. Cailleux et laisse le HAC à dix (26ème). En supériorité numérique, les auvergnats poursuivent leur travail de sappe. Les dribbles provocateurs de Yacine Brahimi usent la défense des Ciel et Marine. Sur le dernier corner de la première période, l’arrière-garde havraise peine à se dégager. Bockhorni est à la reprise. Sa frappe trouve sur sa trajectoire Jacques Salze dont la déviation trompe Placide ! Le défenseur central clermontois marque son premier but cette saison (1-0, 40ème).

Cette ouverture du score intervient au meilleur moment et permet aux clermontois de débuter la seconde mi-temps avec confiance. Chafik Najih est même tout proche de faire le break, en reprenant de la tête un très bon centre de Bockhorni. Placide réalise alors une parade réflexe exceptionnelle (52ème). Il faura attendre de longues minutes pour que Le Havre se découvre et décide de courir après l’égalisation. Lorsqu’il décide d’enclencher la vitesse supérieure, le HAC sait se montrer dangereux. Fabre doit sauver la baraque sur corner à l’entrée du dernier quart d’heure (74ème). Der Zakarian décide alors de renforcer son secteur défensif en remplaçant Brahimi par Benatia. Les havrais offrent de plus en plus d’espaces et d’occasions de contres aux  clermontois. Chafik Najih, au four et au moulin, est tout près de tuer le match mais Jérémy Hénin effectue un superbe retour pour contrer la frappe du numéro 7 (89ème).

Michel Der Zakarian se démène le long de son banc pour rappeler à l’ordre son équipe jusque dans les dernières secondes. Une frappe de mule de Nicolas Gillet aux 35 mètres donnera d’ultimes frissons au public du Montpied. Sa tentative audacieuse se serait logée sous la barre sans la magnifique claquette de Michaël Fabre (92ème). Après un dernier quart d’heure stressant, Clermont décroche enfin la victoire. Les clermontois voudront désormais terminer cette phase aller de la meilleure des façons à Guingamp, mardi soir (20h00).