Menu
Nos applis :

samedi 16/01/2010

Clermont se paye Nantes

Clermont poursuit sa marche en avant en championnat grâce à sa belle victoire face à Nantes. 

2-0


Buteurs:
Clermont
: Najih (36′), Madouni (80′).

Ligue 2 (20ème journée) – Vendredi 15 janvier 2010 (20h30).
Stade Gabriel-Montpied – 4 376 spectateurs
– Arbitre M. Schneider.

Clermont : Fabre (c) – Bockhorni, Madouni, Salze, Cellier – Ekobo, Pinto-Borges – Haquin, Najih (Hamdani 83′), Brahimi (Benatia 74′) – Armand (Vecchione 87′).
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Nantes : Alonzo – EL Mourabet , Jarjat, Mareval, Lusinga –  Ba (Bekamenga 60′), De Freitas – Bonnes, Lejeune (Djordjevic 72′), Darbion – Darcheville.
Entraîneur : J-M. Furlan.
 

Les hommes de Michel Der Zakarian se sont offerts le scalp du FC Nantes, pour ce premier match de l’année 2010 au stade Gabriel-Montpied. Métamorphosés par rapport à leur récente sortie en Coupe de la Ligue, les clermontois ont retrouvé l’envie et l’efficacité qui faisaient leur force avant la trêve. Grâce à cette victoire, Clermont prolonge sa série à quatre matchs sans défaite (dont trois victoires) et remonte à la dixième place, à un point de son adversaire du soir.

Les auvergnats ont su faire déjouer les canaris alors que les premières minutes du match avaient été en faveur des visiteurs. La physionomie du match aurait pu être totalement différente si la tête décroisée de De Freitas ne frôle pas seulement le cadre dès la 7ème minute. Mais au fil du temps, les coéquipiers de Michaël Fabre s’approprient la maîtrise de la rencontre, face à des nantais de plus en plus destabilisés.

La domination s’accentue à la demi-heure de jeu avec une première alerte sur le but de Jérôme Alonzo. Haquin bénéficie d’un bon centre de Brahimi au second poteau mais ne cadre pas sa reprise (25ème). L’attaquant se rachète en adressant la passe décisive à Chafik Najih. Suite à un débordement sur l’aile droite, Haquin adresse un centre à ras de terre qui transperce incroyablement toute la défense nantaise. Najih légèrement décalé sur la gauche en profite pour fusiller Alonzo (1-0, 36ème).

Nantes muscle son jeu et accumule les fautes en seconde période face à la vivacité des attaquants clermontois. Sur coup-franc, Yacine Brahimi manque de surprendre Alonzo (55ème). Armand rate quant à lui sa tête devant le portier nantais, malgré un excellent centre millimétré de Bockhorni (68ème). Faute de faire le break, Clermont recule et Der Zakarian renforce sa défense avec l’entrée de Benatia. Le FCN fait le forcing à l’entame du dernier quart d’heure, à l’image de Djordjevic qui oblige Fabre à se détendre (74ème). C’est surtout Darcheville qui passe tout près de l’égalisation d’une tête puissante au-dessus de la barre transversale (76ème).

Najih se démène pour faire pencher la balance de l’autre côté. Au terme d’un bon travail face à Bonnes, il offre un centre idéal au second poteau pour Madouni. La tête du grand défenseur central lobe Alonzo. Armand assure en catapultant le ballon au fond, juste devant la ligne. La commission vidéo de la Ligue devrait prochainement statuer pour déterminer la paternité du but, pour l’instant attribuée à Madouni (2-0, 80ème). Clermont double la mise au meilleur moment et s’assure une victoire qui aurait pu être encore plus lourde, sans une superbe parade réflexe de Jérôme Alonzo seul face à Rachid Hamdani (88ème).

L’équipe se rendra dès mardi à Laval pour tenter de poursuivre la série. Le prochain rendez-vous au Montpied marquera les retrouvailles avec Sedan le 29 janvier.