Menu
Nos applis :

samedi 14/01/2012

Clermont reprend sa marche en avant !

Clermont a bien débuté l’année 2012 en championnat en s’imposant face à Amiens (2-1). Le club confirme sa place de leader et maintient le quatrième à sept points.
 

21


Buteurs:
Clermont:
Ekobo (8′), Alessandrini (72′).
Amiens: Djaballah (6′).

Ligue 2 (19ème journée) – Samedi 14 janvier 2012 (14h50).
Stade Gabriel-Montpied – 3 658 spectateurs
– Arbitre M. Bastien.

Clermont : Farnolle – Esor, Salze (c), Avinel, Fomen – Nami, Ekobo (Bayod 46′), Sylla , Alessandrini (Landre 85′) – Dembélé, Sauvadet (Armand 65′).
Entr: M. Der Zakarian.

Amiens : Bonnefoi – Enza Yamissi , Mienniel (c), Lybohy, Ielsch – Cissé Djaballah, Puyo (Kharbouchi 68′), Gavanon (Martin 80′), Bazile – Touzghar. 
Entr: L. Batelli.

Le Clermont Foot a réalisé une excellente opération ce samedi après-midi au Stade Gabriel-Montpied. Pour la reprise du championnat, et après un mois de décembre mitigé, les clermontois se sont relancés en venant à bout d’Amiens. Les joueurs de Michel Der Zakarian confortent leur place de leader avec 3 points d’avance sur le dauphin Reims et 7 points d’avance sur le quatrième Sedan. Au terme de cette phase aller, Clermont est officiellement champion d’automne !

Face à une équipe d’Amiens réputée solide défensivement, les clermontois s’attendaient à une partie compliquée mais ne s’attendaient sûrement pas à être menés au score d’entrée de jeu. Sur un ballon aérien mal renvoyé par la défense, l’attaquant amiénois Lamine Djaballah hérite d’un ballon en or au point de penalty et crucifie Farnolle dès les premiers instants (0-1, 6ème).

Mais Clermont fait preuve de caractère et a le mérite de revenir immédiatement dans le match. Eugène Ekobo se retrouve en position d’avant-centre pour réceptionner un bon centre de Mehdi Namli. Le milieu camerounais effectue un superbe enchainement contrôle dos au but puis tacle glissé afin de loger le ballon dans le petit filet droit de Bonnefoi (1-1, 8ème). Ekobo inscrit là son deuxième but sous les couleurs clermontoises, son premier de la saison.

Relancés par cette égalisation instantanée, les clermontois repartent de l’avant et affichent clairement un meilleur visage que lors de leurs précédentes sorties. Après un bon travail côté droit, Romain Alessandrini (12ème) puis Mana Dembélé (31ème) mettent à nouveau Landry Bonnefoi à contribution en choisissant tous les deux la frappe en angle fermé. Le portier repousse les tentatives et permet à son équipe d’atteindre la pause sur ce score de parité.   Hjaballah

Au retour des vestiaires, le Clermont Foot entretient l’espoir de prendre définitivement l’avantage dans cette partie. Alors qu’il ne s’est pas encore créé d’occasion nette dans ce second acte, un exploit individuel de Romain Alessandrini va faire la différence. Servi dans l’axe aux 25 mètres par Dembélé, Alessandrini est libre de tout marquage et décoche un boulet de canon qui ne laisse aucune chance à Bonnefoi. Sa frappe pure à mi-hauteur fait trembler les filets (2-1, 72ème).

En repoussant les rares tentatives amiénoises (47ème, 86ème), Fabien Farnolle remplit également sa mission dans ses buts. Bien regroupé mais presque inoffensif, Amiens laisse finalement passer l’occasion de prendre au moins un point au Montpied. Après 95 minutes d’efforts, la formation de Michel Der Zakarian se voit enfin récompensée par cette onzième victoire de la saison. La sortie sur blessure d’Ekobo, remplacé à la pause par Bayod, a finalement constitué la seule fausse note de ce bel après-midi. 

Le Clemont Foot s’est rassuré en affichant un visage conquérant et en maintenant son rythme de croisière en championnat. Il faudra confirmer très vite, dès mercredi au Stade Bollaert face au Racing Club Lens. 

> Le Classement