Menu
Nos applis :

mercredi 18/01/2012

Clermont repart frustré de Bollaert


Après une ouverture du score de Lens sur un penalty contesté, Clermont a concédé sa deuxième défaite de la saison à l’extérieur et devra rebondir à domicile face à Bastia.

21


Buteurs:
Lens:
Pollet (57′ sp), Toudic (60′).
Clermont:
Armand (91′).

Ligue 2 (20ème journée) – Mercredi 18 janvier 2012 (20h00).
Stade Félix-Bollaert – 19 273 spectateurs
– Arbitre M. Batta.

Lens : Fabre – Demont (c) , Yahia , Queudrue, Bergdich  – Ben Saada (Aurier 74′), Berenguer, Baal, Cuvillier (Rémy 79′) – Pollet (Kondogbia 63′), Toudic.
Entr: J-L. Garcia.

Clermont : Farnolle – Landre, Salze (c), Avinel, Fomen –  Esor (Morel 73′), Bayod (Moullec 73′), Sylla , Alessandrini  – Namli, Dembélé (Armand 77′). 
Entr: M. Der Zakarian.

(c) photo Anthony Bibard – FEP – Panoramic | www.rclens.fr

Le Clermont Foot a quitté le Stade Bollaert avec un gros sentiment de frustration ce mercredi soir.  Parce-qu’il n’a pas su faire ce qu’il fallait pour ouvrir le score, ou par la suite pour égaliser. Mais aussi parce-que la donne du match a changé sur un coup du sort. Un penalty généreusement accordé aux lensois, qui ont ensuite pris le large en réalisant le break dans la foulée. Les joueurs de Michel Der Zakarian n’ont pu réduire le score qu’en fin de match, s’inclinant finalement pour la deuxième fois de la saison en déplacement.

Au classement, les clermontois préservent leur fauteuil de leader, mais le trio de tête se resserre. Clermont possède désormais 1 point d’avance sur Bastia, son nouveau dauphin et prochain adversaire, 2 points sur Reims, troisième, et surtout 6 points sur Guingamp, quatrième. 

Les faits du match

Grâce à une bonne entame de match, Clermont se crée d’emblée les premières opportunités par l’intermédiaire d’Alessandrini (3ème) et Namli (36ème) qui mettent Fabre à contribution. Bien positionnés, les clermontois contrôlent les débats face à des lensois empruntés, qui ne se procurent qu’une seule véritable occasion, sur un tir en angle fermé de Toudic qui manque le cadre (23ème).

Après avoir atteint la pause sur un score de parité, les joueurs de Michel Der Zakarian accélèrent le rythme au retour des vestaires. En tout début de seconde mi-temps, Clermont a en effet l’occasion d’ouvrir la marque à deux reprises. Bien servi par Namli, Esor se retrouve en excellente position à l’entrée de la surface mais croise trop sa frappe (46ème). Une poignée de minutes plus tard, le cadre ne se dérobe pas pour Bayod mais sa tentative est contrée in-extremis (48ème).

Alors que Lens n’est pas au mieux depuis le retour des vestiaires, un fait de jeu va lui offrir l’opportunité de se relancer. Sur un centre de Bergdich, Nicolas Bayod semble contrôler le ballon de la poitrine dans la surface, les deux bras collés au corps. Mais M. Batta signale une main du clermontois et désigne le point de penalty. David Pollet ne se fait pas prier pour le transformer en force (1-0, 57ème sp).

Dès lors, Clermont accuse le coup et laisse le RC Lens prendre le contrôle de la situation. Dans la foulée, les lensois doublent la mise grâce au talent de leur second buteur, Julien Toudic.  Ce dernier profite d’un ballon perdu par les clermontois pour prendre sa chance aux 20 mètres et surprendre Farnolle qui ne peut qu’effleurer le ballon (2-0, 60ème).

Durant la dernière demi-heure de jeu, Michel Der Zakarian tente le tout pour le tout avec les entrées de Guillaume Moullec, Benjamin Morel et Romain Armand. Sous l’impulsion de Romain Alessandrini, Clermont fait le pressing devant la cage de Michaël Fabre. Fauché à l’extrême limite de la surface, le milieu offensif clermontois pense à son tour bénéficier d’un penalty mais n’hérite que d’un coup-franc à l’extérieur des 16 mètres, qu’il expédie au-dessus (67ème). Lens réplique également par coup de pied arrêté. Sur corner, Fomen sauve sur sa ligne une reprise d’Aurier et évite un score encore plus lourd (82ème).

A l’entame des arrêts de jeu, Clermont maintient la pression et entretient l’espoir, en réduisant la marque par l’intermédiaire de Romain Armand. Grâce à un nouveau bon travail d’Alessandrini qui se joue de trois défenseurs, Armand hérite d’un excellent ballon dans la surface et décoche une superbe frappe sous la barre (2-1, 91ème). Malheureusement, les clermontois n’auront pas le temps d’aller plus loin.

Le Clermont Foot devra se servir de cet échec pour revenir encore plus fort face à Bastia le samedi 28 janvier à 14h50. Après avoir accueilli Reims devant près de 10 000 spectateurs, les joueurs de Michel Der Zakarian auront encore besoin de votre soutien pour recevoir leur nouveau dauphin, qui reste sur une série impressionnante de 6 victoires consécutives (toutes compétitions confondues). Les coéquipiers de Jacques Salze ont désormais 10 jours pour bien récupérer, avant ce match choc de la 21ème journée !