Menu
Nos applis :

mercredi 22/12/2010

Clermont rattrapé au finish


Rejoint par Grenoble dans les arrêts de jeu, le Clermont Foot devra se contenter d’un match nul pour terminer l’année 2010. 

22


Buteurs:

Clermont: Privat (41′), Alessandrini (45′).
Grenoble
Dieuze (47′), Mandrichi (92′).

Ligue 2 (19ème journée) – Mardi 21 décembre (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 3 764 spectateurs
– Arbitre M. Millot.


Clermont : Fabre (c) – Bockhorni , Perrinelle, Abdoulaye, Cellier (Sauvadet 77′) – Esor, Ekobo, Sylla, Alessandrini (Chaussidière 74′ ) – Privat, Haquin.
Entr: M. Der Zakarian.

Grenoble : Viviani – Mainfroi (Ayari 57′), Abardonado (c) , Marque, Belaïd – Ravet, Dieuze, Johansen, Cianci (Perez 73′) – Mandrichi, Mendès (Dos Reis 83′).
Entr: Y. Pouliquen.

Les joueurs de Michel Der Zakarian ne sont pas parvenus à réaliser la passe de trois ce mardi soir au Montpied. Dans un match où les attaquants se sont montrés bien plus en jambes que les défenseurs, les deux équipes ont assuré le spectacle mais se sont finalement neutralisées. Le Clermont Foot, qui menait 2 buts à 0 à la pause, peut nourrir des regrets après s’être fait rejoindre dans les ultimes secondes de la partie. Les clermontois n’ont pas pu bonifier leur succès à Reims par une nouvelle victoire à domicile, mais terminent quand même ce mois de décembre invaincus.

Le GF38, qui se déplaçait en Auvergne dans l’optique de ne pas se faire trop distancé, est resté dans la lignée de ses précédentes prestations en cherchant à développer du jeu. Les grenoblois ne se sont pas contentés de défendre et ont su placer quelques offensives pertinentes dans le dos de la défense clermontoises, donnant lieu à un match très ouvert, qui aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre dès la première période. En face à face avec Michaël Fabre, Joseph Mendès a tout d’abord l’occasion d’ouvrir le score pour Grenoble, mais le portier clermontois remporte son duel (25ème). Clermont rétorque du tac au tac en contre-attaque avec Nicolas Haquin qui manque de peu de tromper Jody Viviani d’une frappe croisée (26ème). Une poignée de secondes plus tard, les hommes dYvon Pouliquen sont de retour dans le camp clermontois et mettent de nouveau Fabre à contribution par l’intermédiaire de Mandrichi (28ème). 

Le Clermont Foot va cependant hausser le ton en fin de première période et faire la différence grâce à ses individualités. Sloan Privat manque un premier face à face avec Viviani alors qu’il avait été lancé face au but  grâce à une passe lumineuse de Yacouba Sylla  (38ème). Ce n’est que partie remise puisqu’il profite quelques instants plus tard d’un exploit personnel de Marvin Esor, pour se retrouver à nouveau seul face au gardien. Cette fois-ci, Sloan Privat saisit sa chance et ouvre le score en inscrivant son dixième but de la saison (1-0, 41ème). Dans la foulée, Romain Alessandrini profite de ce temps fort clermontois pour inscrire un second but magnifique. Décalé côté gauche par ce même Privat, il décoche une frappe pure à l’extérieur de la surface qui s’en va trouver la lucarne opposée de Viviani (2-0, 45ème). Clermont assène un coup de massue aux visiteurs et rentre aux vestiaires avec une avance confortable.  

Mais cette avantage fond comme neige au soleil dès le coup d’envoi de la seconde période, avec la réduction du score immédiate de Dieuze à la suite d’un coup-franc de Johansen (2-1, 47ème). Clermont va alors passer sa seconde période à tenter de faire de nouveau le break pour se mettre à l’abri. Avec beaucoup moins de réussite qu’en première période … Privat et Ekobo (55ème), puis Esor et à nouveau Ekobo (61ème), sont à deux doigs de faire sauter le verrou. En vain. Ces opportunités manquées, les clermontois vont finir par les regretter.

Après une première alerte signée Dieuze qui trouve le montant gauche de Fabre (58ème), Grenoble fait le siège du camp clermontois dans le dernier quart d’heure. Destabilisé par les sorties d’Alessandrini, à court de forme, et de Cellier, blessé, le bloc clermontois accuse le coup. Le GF38 finit par égaliser au bout du temps additionnel grâce à Jean-Jacques Mandrichi. L’attaquant corse, lancé dans le dos de la défense, prend le meilleur sur Abdoulaye, irréprochable jusqu’à présent, et glisse le ballon sous les jambes de Michaël Fabre (2-2, 92ème).

Avec 23 points au compteur à la mi-championnat, Clermont pointe à la 13ème place et présente le même bilan que la saison passée. Il faudra faire au moins aussi bien en deuxième partie de saison pour remplir l’objectif prioritaire du maintien. En attendant, les joueurs disposent à partir d’aujourd’hui d’une semaine et demi de vacances pour recharger les batteries. Le groupe professionnel se retrouvera le dimanche 2 janvier à 15h30 pour commencer à préparer le déplacement à Saint-Etienne en Coupe de France, qui marquera le début de l’année 2011.