Menu
Nos applis :

dimanche 12/12/2010

Clermont qualifié sans trembler


Sur son terrain, le Clermont Foot s’est qualifié sans difficulté pour les 32èmes de finale de la Coupe de France en disposant d’une valeureuse équipe thiernoise (5-0).

50


Buteurs:

Clermont: Esor (9′), Haquin (37′, 57′), Bayod (48′), Sauvadet (77′).

Coupe de France (8ème tour) – Samedi 11 décembre (18h30).
Stade Gabriel-Montpied – 1 751 spectateurs
– Arbitre M. Moreira.

 

Clermont : Farnolle – Esor, Perrinelle, Salze (Erichot 67′), Bockhorni – Bayod (Privat 75′), Hamdani, Chaussidière (c), Sauvadet – Haquin (Alessandrini 60′), Bottone.
Entr: M. Der Zakarian.


SA Thiers : Gharbi – Coste, Carte, Cissé , Train – Desmartin (Sadok 67′)), Maltrait (c), Koualed (Krimou 46′), Abessolo (Charmasson 60′) – Delaspre, Laissaoui.
Entr:
G. Labre.

Les joueurs de Michel Der Zakarian ont fait le métier face à Thiers, comme ils l’avaient fait il y a près de trois semaines à Royan. En ouvrant le score très rapidement, les clermontois ont su se rendre le match facile et seront bel et bien dans le chapeau pour le tirage au sort des 32èmes de finale. Avec cinq buts à l’arrivée, le Clermont Foot a fait preuve d’une belle efficacité face à un adversaire qui n’a pas démérité. Les voisins thiernois n’ont pas eu à rougir mais leur détermination n’a pas suffi face aux coéquipiers de Franck Chaussidière. Les pros ont profité de l’avantage de jouer sur leur terrain pour faire courir les visiteurs et imposer rapidement leur rythme dans la partie.
 
C’est un corner joué en deux temps par Chaussidière et Bayod qui permet de tromper la vigilance de l’équipe thiernoise dès les premiers instants. Servi à ras de terre, Bayod efface son vis à vis et remise en retrait pour Marvin Esor, auteur d’un bon appel à l’entrée de la surface. Le décrochage du latéral clermontois laisse sur place la défense adverse. Sa frappe puissante fait le reste. Déviée par le talon de Maltrait, elle prend le portier Gharbi à contre-pied (1-0, 9ème).

Mené au score, Thiers est contraint de jouer sa chance à fond mais s’expose aux contres. Sur l’un d’eux, Sauvadet est tout prêt de marquer (26ème). Finalement, Nicolas Haquin se charge de faire le break après avoir hérité d’un ballon de Chaussidière aux abords du rond central. L’attaquant clermontois se lance dans une percée plein axe avant de tenter sa chance des 20 mètres. Gharbi ne peut rien faire face à la trajectoire flottante du ballon, qui bénéficie de l’aide de son montant gauche pour terminer au fond (2-0, 37ème).

Pas encore totalement assomé par ce deuxième but, Thiers se révolte et se crée une bonne situation qui aurait pu lui permettre de réduire la marque juste avant la pause. Il faut une bonne intervention de Farnolle en duel avec Laissaoui pour préserver la cage clermontoise inviolée (40ème). Dans la foulée, Donato Bottone lancé dans le dos de la défense manque également de peu son face à face avec Gharbi (42ème). 

Au retour des vestiaires, Clermont a le mérite d’inscrire rapidement un troisième but qui glace définitivement les espoirs des visiteurs. Bien décalé par Sauvadet dans la surface, Nicolas Bayod conclut d’une frappe croisée du droit (3-0, 48ème). Les pensionnaires de CFA 2 accusent le coup et encaissent un nouveau but sur un exploit individuel de Nicolas Haquin, qui parachève sa chevauchée solitaire par une frappe dans le petit filet (4-0, 54ème).

Clermont gère la fin de rencontre et va même inscrire un cinquième but, venant rompre la monotonie qui s’était emparée du dernier quart d’heure.  Suite à une remise de la tête de Privat sur un centre d’Esor, Sauvadet vient subtiliser le ballon dans les pieds de Coste au point de penalty, avant de propulser le ballon au fond d’une frappe rageuse (5-0, 77ème). A l’approche du coup de sifflet final, Thiers aurait mérité de sauver l’honneur, mais le superbe retourné acrobatique de Krimou sur corner vient s’écraser sur la barre transversale (87ème). On en restera là.

Le tirage au sort des 32èmes, qui marquera l’entrée en lice des clubs de Ligue 1, sera effectué lundi prochain à partir de 18h30 à Bordeaux. Il sera retransmis en direct sur Eurosport.