Menu
Nos applis :

samedi 04/02/2012

Clermont plie en seconde période

Clermont n’a pas su gérer son avance face à Châteauroux et s’est incliné en seconde période. Malgré la défaite, les clermontois conservent 6 points d’avance sur le quatrième.

21


Buteurs:
Châteauroux:
Lafourcade (70′), Bourgeois (74′ sp).
Clermont: Armand (22′).

Ligue 2 (22ème journée) – Samedi 04 février 2012 (14h30).
Stade Gaston-Petit – 7 027 spectateurs
– Arbitre M. Varela.

Châteauroux : Fernandez (c) – Fauque , Sambou , Fournier, Neves – Hautcoeur – Orinel (Lafourcade 68′), Baby (Scaramozzino 87′), Moulin , Beauvue –  Bourgeois (Kashi 80′).
Entr: D. Tholot.

Clermont : Farnolle – Esor , Avinel, Salze (c), Fomen –  Moullec (83′), Saiss, Sylla, Morel (Millot 71′) – Dembélé , Armand (Lubasa 89′).
Entr: M. Der Zakarian.

(c) photo A. Bertrand / Berrichonne de Châteauroux

Le Clermont Foot s’est incliné à Châteauroux après avoir pourtant mené au score à la pause. En encaissant deux buts coup sur coup en seconde période, les clermontois ont manqué l’occasion de réaliser un nouveau gros coup. Clermont perd son fauteuil de leader au profit de Reims mais conserve surtout 6 points d’avance sur le quatrième Sedan, contraint de partager les points face à Istres (1-1).

Face à l’équipe la plus en forme actuellement en Ligue 2, Clermont avait pourtant bien débuté la rencontre en ouvrant la marque sur un penalty dès la 22ème minute de jeu. Bien lancé dans la profondeur par Dembélé, Morel pousse le portier Fernandez à la faute dans sa surface. M. Varela n’inflige aucun carton au gardien castelroussin mais désigne le point de penalty. Sans trembler, Romain Armand transforme en prenant Fernandez à contre-pied (0-1, 22ème).

Auparavant, le buteur clermontois avait déjà eu deux belles opportunités, symboles du bon début de rencontre des joueurs de Michel Der Zakarian (2ème, 12ème). Mais Châteauroux, quelques secondes avant ce penalty, n’est pas passé loin non plus de l’ouverture du score sur un tir croisé de Baby (20ème).

C’est une fois menés au score que les joueurs de Didier Tholot se montrent plus menaçants. Neves, esseulé au point de penalty, manque le cadre sur coup de pied arrêté (28ème). Fabien Farnolle doit ensuite s’employer pour capter une tête à bout portant de Moulin (40ème) et sortir devant  Beauvue (45ème) afin de préserver cet avantage d’un but à la pause.

Au retour des vestiaires, la Berrichonne réalise une entame pied au plancher et oblige Farnolle à sortir le grand jeu devant Orinel. Le ballon revient sur Beauvue dont la reprise est repoussée in-extremis par Esor (50ème). Clermont perd progresssivement le fil durant cette seconde période, concédant trop d’occasions. Amara Baby devient un véritable poison pour la défense clermontoise et se montre décisif en étant à l’origine des deux buts castelroussins.

Le premier est cependant entâché d’un hors-jeu de Lafourcade. Servi par Baby à l’entrée de la surface, le nouvel entrant berrichon ajuste Farnolle d’une frappe croisée à ras de terre. M. Varela valide l’égalisation (1-1, 70ème). Une poignée de secondes plus tard, Baby, encore lui, est crocheté par Esor. L’arbitre indique à nouveau le point de penalty. Maxime Bourgeois le transforme plein axe et permet à son équipe de renverser totalement la situation en l’espace de quatre minutes (2-1, 74ème).

Clermont n’aura pas les armes pour revenir, malgré une dernière tentative signée Millot (79ème), et terminera même la rencontre à dix après l’expulsion de Guillaume Moullec pour un second avertissement (82ème). Les clermontois vont désormais devoir se focaliser sur la réception d’Arles-Avignon samedi prochain, avec l’ambition de réaliser la passe de trois victoires consécutives à domicile.