Menu
Nos applis :

samedi 07/05/2011

Clermont l’emporte à l’envie

Ce match face à Nantes leur tenait à coeur ! Grâce à deux buts inscrits en première période, les clermontois s’imposent et remontent à la 7ème place du classement.

21


Buteurs:
Clermont: Salze (29′), Bayod (42′).
Nantes: Deblé (59′).

Ligue 2 (34ème journée) – Vendredi 06 mai 2011 (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 6 438 spectateurs
– Arbitre M. Delerue.

Clermont : Farnolle – Esor , Perrinelle (c), Salze, Abdoulaye – Bayod, Ekobo – Moullec (Lubasa 69′), Hamdani (Chaussidière 77′), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Nantes : Zelazny – Cissokho, Sasso, Vivian, Tixier (89′) – Capoue , Cheyrou (c), Keita (Lee 55′), Vainqueur – Gakpe, Deblé (Trebel 90′).
Entr: D. Tholot.

Clermont a fait un bond à la 7ème place grâce à sa victoire acquise ce vendredi soir face au FC Nantes ! En parvenant à faire le break juste avant la pause, les clermontois ont pris un avantage définitif en première mi-temps. Ils ont souffert en fin de match, suite à la réduction du score nantaise, mais ont su préserver jusqu’au bout ce succès qui leur permet de rester au contact du premier tiers du classement. Cette onzième victoire de la saison redonne du peps aux  coéquipiers de Damien Perrinelle, qui avaient à coeur de se relancer, après avoir concédé à Châteauroux leur première défaite depuis neuf rencontres. Ils tenaient aussi à offrir cette victoire à leur entraineur, Michel Der Zakarian, qui retrouvait à nouveau son ancien club qui l’avait remercié en 2008, après l’avoir pourtant fait remonter en Ligue 1.

Après une première demi-heure de jeu plutôt tranquille, Clermont décante la situation sur coup de pied arrêté. A la suite d’un corner frappé par Guillaume Moullec, Jacques Salze profite d’un mauvais renvoi de Bruno Cheyrou pour ouvrir le score d’une demi-volée parfaite. Le défenseur central, monté aux avant-postes, inscrit là son deuxième but en deux matchs (1-0, 29ème). Les Canaris, toujours à la lutte pour leur maintien en Ligue 2, paient cash leur entame de match très timorée. Les joueurs de Philippe Anziani sortent tout de même de leur torpeur après ce premier but, et se procurent à leur tour quelques coups-francs dans la moitié de terrain clermontoise.

Mais sur l’un deux, Clermont en profite pour partir en contre et faire le break avant le retour aux vestiaires. Privat, lancé par Moullec, grille tout le monde de vitesse sur l’aile gauche, avant de lever la tête et d’adresser un centre parfait dans la surface pour Nicolas Bayod. Ce dernier s’arrache pour tromper le jeune gardien Zelazny d’un tacle rageur (2-0, 42ème). Un deuxième but qui a le don de provoquer l’indignation des supporters nantais. Descendus sur la pelouse pour s’adresser aux joueurs, deux d’entre eux sont rapidement conduits hors du terrain par les équipes de sécurité. 

A la reprise, Nantes est donc dans l’obligation de réagir et repart avec de meilleures intentions. Ce sursaut d’orgueil va se matérialiser à l’heure de jeu par la réduction du score de Serges Deblé. Décalé côté droit, Deblé profite d’un marquage assez laxiste pour armer une frappe du droit qui trouve le chemin des filets, avec l’aide du montant de Farnolle (2-1, 59ème). Avec un seul petit but d’écart, la partie est relancée. Clermont subit la dernière demi-heure de jeu mais fait bloc. Les clermontois, en contre, sont même tout près de tuer le match par l’intermédiaire de Franck Chaussidière, qui bute à bout portant sur Zelazny (91ème). Finalement, c’est Fabien Farnolle qui aura le dernier mot. Clermont préserve les 3 points de la victoire au prix d’une dernière intervention décisive de son portier devant Gakpé (92ème).

Il faudra poursuivre sur cette lancée en allant chercher un résultat sur l’Île de beauté, dès mardi soir. Clermont se déplace en effet mardi à Ajaccio, avant de retrouver le Stade Gabriel-Montpied vendredi prochain face à Reims.