Menu
Nos applis :

samedi 17/03/2012

Clermont – Istres : 2-2

Clermont – Istres : 2-2

Clermont a de nouveau concédé le match nul à domicile face à Istres (2-2). Suite aux autres résultats, les clermontois sont toujours sur le podium.

22

Buteurs:
Clermont:
Salze (40′), Dembélé (91′).
Istres: Akrour (43′, 94′).

Ligue 2 (28ème journée) – Vendredi 16 mars 2012 (20h00). Stade Gabriel-Montpied – 4 058 spectateurs – Arbitre M. Jochem.

Clermont : Farnolle – Landre, Salze (c), Avinel, Bockhorni (Namli 71′) – Esor, Moullec (Bayod 76′), Saiss (Sylla 61′), Alessandrini – Armand, Dembélé.  
Entr: M. Der Zakarian.

Istres : Ménétrier – Kehiha (c), Barillon, Chelle , Palmieri – Ba (Nouri 55′ ), Agouazi, Fettouhi (Flegeau 89′) – Yahia Chrif (Dielna 83′), Akrour, De Préville.
Entr: J. Pasqualetti.

Le Clermont Foot a perdu deux nouveaux points précieux ce vendredi soir, en concédant le match nul face à Istres dans les arrêts de jeu.  Une fois encore, les clermontois se sont fait rejoindre à la dernière seconde alors qu’ils venaient de reprendre un avantage qu’ils pensaient définitif. Grâce aux résultats des concurrents, Clermont reste toujours sur le podium. Deuxièmes avant le match de Reims au Mans lundi, les joueurs de Michel Der Zakarian comptent deux points d’avance sur Troyes, le quatrième, qu’ils iront affronter vendredi au Stade de l’Aube. Nantes, Sedan et Châteauroux sont en embuscade (4 points d’écart).

Dans cette rencontre entre deux prétendants à la montée, les premières occasions sont à mettre à l’actif des provençaux. Décalé aux 20 mètres par Akrour, Yahia Chrif trouve le montant droit de Farnolle, dès la 8ème minute de jeu. Les deux joueurs istréens inversent les rôles quelques instants plus tard. Servi cette fois-ci par Yahia Chrif aux 6 mètres, Akrour frappe dans le petit filet extérieur (12ème).

Clermont réplique à la demi-heure de jeu sous l’impulsion de Romain Alessandrini, qui s’infiltre dans la surface avant de frapper en force sur Ménétrier. Le ballon revient sur Armand, repris in-extremis par Bariillon (35ème). Alessandrini revient à la charge une poignée de secondes plus tard, pour adresser un centre tendu au second poteau. Avinel, monté aux avant-postes, est contré par Palmieri (36ème).

Les clermontois n’abdiquent pas et trouvent enfin l’ouverture sur coup de pied arrêté. Sur un coup-franc excentré côté droit, Moullec dépose le ballon sur la tête de Salze qui trompe Ménétrier (1-0, 40ème). Mais la joie n’est que de courte durée. Seulement trois minutes plus tard, Kehiha adresse un centre millimétré pour la tête d’Akrour, qui catapulte le ballon dans la lucarne gauche de Farnolle (1-1, 43ème). A la pause, les compteurs sont remis à zéro.

En seconde période, Clermont se montre de plus en plus menaçant, même si Istres, en contre, reste également dangereux à l’image de Yahia Chrif qui oblige Farnolle à bien se détendre (64ème). Entré en jeu à vingt minutes du terme de la rencontre, Mehdi Namli se met en évidence en trouvant le poteau de Ménétrier, à la réception d’une longue ouverture de Sylla (73ème). Le milieu offensif marocain se retrouve dans la même position quelques minutes plus tard sur un service d’Alessandrini, mais son tir ne trouve pas le cadre (76ème).

Les joueurs de Michel Der Zakarian sont dans un temps fort, et les occasions se succèdent. Alors que l’on entre dans les dix dernières minutes, Mana Dembélé pense redonner l’avantage aux siens d’un superbe enchainement contrôle poitrine / reprise acrobatique. Mais son but est refusé pour une position de hors-jeu (81ème).

Comme en première période, Clermont ne baisse pas les bras et entrevoit enfin la délivrance lorsque Dembélé, toujours lui, smashe victorieusement de la tête un centre d’Esor. Cette fois-ci, l’arbitre valide le second but clermontois (2-1, 91ème). Clermont pense enfin tenir sa treizième victoire de la saison. Mais une succession d’erreurs dans les derniers instants va priver l’équipe d’une précieuse victoire. En commettant une faute inutile le long de la ligne de touche, Namli offre le coup-franc de la dernière chance aux istréens. Suite à un mauvais renvoi des clermontois, De Préville adresse un ultime centre pour Akrour, qui devance la sortie de Farnolle et inscrit le doublé (2-2, 94ème).

Cruel dénouement pour Clermont, qui a une nouvelle fois manqué de métier durant ces toutes dernières secondes. Après ce cinquième match nul consécutif, les clermontois préservent néanmoins leur avance sur leurs concurrents. Il faudra  évacuer cette nouvelle frustration avant de se déplacer à Troyes avec un mental regonflé à bloc. Ce duel au Stade de l’Aube, vendredi prochain, sera déterminant à l’entame du sprint final.