Menu
Nos applis :

samedi 16/10/2010

Clermont fléchit au retour des vestiaires

Clermont fléchit au retour des vestiaires


Clermont a payé cash deux erreurs  en début de seconde mi-temps face au Mans, qui en a profité pour empocher sa première victoire à domicile.

20

Buteur:
Le Mans
: Lamah (46′ sp, 54′).

Ligue 2 (10ème journée) – Vendredi 15 octobre (20h00).
Stade Léon-Bollée – 5 041 spectateurs
– Arbitre M. Rouinsard.


Le Mans : Ovono – Corchia, Adenon, Cerdan, Baal – Cuffaut, Louvion, Thomas, Lamah (El Bahri 68′) – Dieye (Narry 80′), Cissé (Behe 73′).
Entr. : A. Cormier.

Clermont : Fabre (c) – Moullec (Robin 65′), Salze , Perrinelle, Abdoulaye – Bayod (Lubasa 68′), Ekobo, Sylla, Alessandrini – Privat, Bottone (Haquin 59′).
Entr: M. Der Zakarian.

Le Clermont Foot avait bien entamé la partie vendredi soir, face à une équipe du Mans toujours en quête d’un premier succès devant son public. Mais les dix premières minutes de la seconde période lui ont été fatales. Les quarantes premières secondes, même, ont suffies aux manceaux pour prendre l’avantage dès le retour des vestiaires, en bénéficiant d’un penalty accordé par M. Rouinsard. Au coup d’envoi de ce match, Michel Der Zakarian avait apporté un vent de fraîcheur en lançant le jeune Yacouba Sylla dans le grand bain de la Ligue 2, aux côtés d’Eugène Ekobo à la récupération. Donato Bottone honorait également sa première titularisation en pointe avec Sloan Privat.

A l’image de Sylla, pas intimidé pour sa première apparition en pro, Clermont  tient Le Mans en échec durant toute une mi-temps. Par deux fois seulement, Michaël Fabre aura du fil à retordre dans ce premier acte. Mais il s’impose remarquablement, tout d’abord face à Cissé, après un service de Dieye auteur au préalable d’une faute non sifflée sur Salze (23ème). Puis en restant solide devant Cuffaut, qui avait choisi l’option du tir à bout portant, en angle très fermé après un raid solitaire (26ème). Peu avant la pause, c’est même Clermont qui prend les initiatives, avec un coup-franc bien frappé par Bayod, légèrement dévié en corner (41ème), et une frappe tendue de Privat qui oblige Ovono à boxer le ballon (46ème).

Malheureusement, l’entame de seconde période tonitruante des manceaux met rapidement Clermont en difficulté. Au duel avec Dieye à l’entrée de la surface, Salze est sanctionné pour un ceinturage sur l’attaquant qui joue très bien le coup. M. Rouinsard indique le point de penalty, et Lamah ouvre le score malgré la détente de Fabre, parti du bon côté (1-0, 46ème). Décontenancés par ce coup du sort, les clermontois manquent de concentration et se laissent surprendre une seconde fois par l’intenable Roland Lamah. Le milieu offensif ivoirien slalome tout le côté droit de la défense auvergnate puis trouve le chemin des filets d’un plat du pied à ras de terre (2-0, 54ème).

Menés 2-0 à l’extérieur, face à une équipe en regain de forme depuis quelques journées, les clermontois n’ont plus la force de renverser la vapeur. Ils perdent même Guillaume Moullec sur blessure, pour un coup asséné par Lamah, cette fois-ci pas mis en avant pour la bonne cause. Après cette défaite à Léon-Bollée, le Clermont Foot est 17ème avec un point d’avance sur Istres, le premier relégable. Les clermontois devront rester mobilisés pour repartir du bon pied dès mardi face à Laval (20h00 au Montpied), avant de se déplacer une nouvelle fois pour aller défier Troyes vendredi.