Menu
Nos applis :

vendredi 02/04/2010

Clermont et Tours se neutralisent


Le Clermont Foot empoche un bon point face à une équipe de Tours difficile à bouger et très incisive en contre.

0-0

Ligue 2 (31ème journée) – Vendredi 02 avril 2010 (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 4 374 spectateurs
– Arbitre M. Cotrel.


Clermont : Fabre – Bockhorni, Benatia , Madouni, Cellier – Ekobo, Chaussidière (c) – Haquin, Brahimi, Hamdani (Murcy 81′) – Armand (Arnaud 69′).
Entraîneur : M. Der Zakarian.

Tours : Sopalski – Cetout, Saïdi (Tomas 54′), Genevois, N’Ganga – François, Englebert (cap), Fabre, Touré (Yenga 79′) – Gapké, Giroud.
Entraîneur : D. Sanchez.

Les clermontois n’ont pas remporté de quatrième victoire consécutive mais se contentent de ce point pris à domicile, au terme d’un match nul logique au vu de l’ensemble du match. Au cours d’une rencontre très disputée en milieu de terrain, les deux équipes ont réalisé de très bon mouvements mais n’ont jamais pu conclure leurs occasions. Tours est avant tout venu de l’intention de bien défendre mais s’est réservé le droit de placer quelques contres très dangereux, en s’appuyant sur la vitesse d’Olivier Giroud. Le meilleur buteur de Ligue 2 affiche les couleurs d’entrée de jeu suite à un service en profondeur de Touré. Heureusement pour Clermont, Michaël Fabre rassure sa défense en remportant un premier duel décisif (7ème). 

Très actifs dans la récupération du ballon et l’orientation du jeu vers l’avant, les clermontois dominent globalement les débats mais pêchent beaucoup dans la dernière passe. Romain Armand, préféré à Loris Arnaud en pointe de l’attaque, est l’attaquant auvergnat le plus actif en première période. Il se procure la première véritable occasion côté clermontois, en déclenchant une frappe lourde bien déviée en corner (30ème). Il frappe ensuite un très bon coup-franc excentré aux 18 mètres, sur lequel Sopalski détourne le cuir d’une superbe horizontale sur sa gauche (45ème).

Dès le retour des vestiaires, le portier du Tours FC est de nouveau mis à contribuation par une frappe à ras de terre d’Hamdani qui manque de le prendre à contre-pied. Sopalski dévie de justesse avec son pied droit (47ème). Si les visiteurs sont dominés, ils sont cependant redoutables en contre-attaque. Touré s’infiltre en force dans la surface avant de frapper dans le petit filet extérieur gauche de Fabre (55ème). La tentative de lob de François passe juste au-dessus (65ème) tandis qu’Olivier Giroud, après s’être débarrassé du dernier défenseur, se retrouve trop excentré pour redresser suffisamment son ballon (74ème).

Clermont mène également quelques offensives intéressantes, souvent conclues par Yacine Brahimi par des frappes hors cadre (59ème) ou facilement captées par Sopalski (68ème et 83ème). Les défenses bien regroupées auront finalement pris le pas sur les attaquants. Après quatre minutes de temps additionnel, M. Cotrel siffle la fin d’un match sans but mais tout de même agréable à suivre. Les hommes de Michel Der Zakarian préservent la dixième place, avec 41 points, avant de se déplacer à Nîmes vendredi prochain.