Menu
Nos applis :

samedi 12/03/2011

Clermont est passé tout près …

Rejoint au terme d’un long temps additionnel, le Clermont Foot est passé proche d’une superbe opération au classement après avoir tenu la dragée haute au leader Evian.  

1-1


Buteurs:
Evian:
Adnane (95′).
Clermont: Privat (32′).

Ligue 2 (27ème journée) – Vendredi 11 mars 2011 (20h00).
Parc des Sports d’Annecy – 5 091 spectateurs
– Arbitre M. Piccirillo.

Evian : Laquait – Lafon, Angoula, Cambon, Lacour – Farina (Adnane 75′), Sorlin , Tie Bi (Pouye 57′), Barbosa – Goussé (c) (Bérigaud 52′), Sagbo.
Entr: B. Casoni.


Clermont : Farnolle – Esor (Salze 86′), Perrinelle (c), Abdoulaye, Bockhorni – Ekobo, Sylla – Moullec (Bayod 74′), Hamdani (Namli 82′), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.

Cela aurait pu être la soirée parfaite … Il s’en est fallu de quelques secondes. Quelques secondes de trop, alors que le temps additionnel initial était écoulé, qui ont permis à Evian-Thonon-Gaillard d’arracher une égalisation inespérée à la 95ème minute. Avant cette cruelle fin de match, Clermont a longtemps mené sur la pelouse du leader, grâce à l’ouverture du score de Sloan Privat en première période. De quoi donner des regrets aux clermontois, qui auraient pu revenir à trois petits points du trio de tête, et commencer à se prendre au jeu… Il faudra finalement se contenter d’un match nul, avant d’accueillir Le Mans, qui peut reprendre à son tour la tête du championnat en cas de succès face à Nîmes, lundi prochain. 

Bien organisé autour d’un bloc compact, Clermont ne laisse peu d’espaces aux attaquants savoyards, et n’est que très rarement inquiété durant le premier acte. Seule une tête d’Angoula sur un corner de Barbosa, oblige Moullec à sauver le ballon sur sa ligne (18ème). Et même si l’ETG FC est dominateur dans la possession de balle, les clermontois, opportunistes, profitent quant à eux d’une incompréhension de la défense savoyarde pour ouvrir le score à la demi-heure de jeu.

La déviation astucieuse d’Hamdani surprend la charnière centrale, qui laisse Privat filer seul au but. Sloan Privat s’en va crucifier Laquait d’une balle piquée (0-1, 32ème). Evian prend un coup derrière la tête alors que juste avant la pause, une demi-volée d’Alessandrini rasant la transversale, continue de semer le doute chez les locaux (45ème). 

Au retour des vestiaires, les joueurs d’Evian ne manquent pas d’envie, mais se heurtent encore et toujours à une défense auvergnate bien en place. Les clermontois se montrent solidaires et ne laissent que peu d’occasions aux evianais de s’exprimer. Les protégés de Michel Der Zakarian passent même tout près du break, à l’heure de jeu sur coup de pied arrêté. A la retombée d’un coup-franc de Moullec, Bockhorni place une tête qui frappe la barre transversale avant de rebondir sur la ligne, selon l’arbitre (61ème).

Les minutes s’écoulent et Clermont tient toujours le choc face à un adversaire en manque d’inspiration. Si bien que tout le monde se résigne à une victoire clermontoise en terres savoyardes. Mais le coup-franc de la dernière chance pour l’ETG, qui bénéficie d’un temps de jeu à rallonge, va changer la donne. La défense clermontoise peine à se dégager et commet certainement au plus mauvais moment sa seule erreur du match. Le ballon revient sur Sorlin dont la reprise est repoussée par Farnolle, mais Adnane, à l’affût, reprend victorieusement de la tête et délivre le Parc des Sports d’Annecy (1-1, 95ème). Vraiement rageant…