Menu
Nos applis :

samedi 27/11/2010

Clermont encore trop tendre à Nantes

Pas assez efficace tant offensivement que défensivement, le Clermont Foot a subi une nouvelle défaite à Nantes et devra désormais relever la tête à domicile.

20


Buteur:

Nantes: Rodelin (22′, 69′).

Ligue 2 (16ème journée) – Vendredi 26 novembre (20h00).
Stade de La Beaujoire – 8 655 spectateurs
– Arbitre M. Cotrel.

 

Nantes : N’Dy Assembe – Pereira , Vivian, Djilibodji, Tixier – Vainqueur, Cheyrou (c) , Keita , Nego (Lee 67′) – Rodelin (Deblé 86′), Djordjevic (Darbion 78′).
Entr: B. Gentili.


Clermont : Fabre (c) – Bockhorni, Abdoulaye, Perrinelle , Esor – Sylla , Chaussidière – Moullec (Namli 46′), Hamdani (Haquin 79′), Alessandrini – Privat.
Entr: M. Der Zakarian.


 

Le Clermont Foot a laissé passer l’occasion de se refaire une santé en ramenant un résultat positif de La Beaujoire. Au final, un doublé de Ronny Rodelin, l’homme en forme du FC Nantes, a contraint les clermontois à une nouvelle défaite. Avec seulement un point d’avance sur la zone des relégables, les joueurs de Michel Der Zakarian devront réagir à domicile.

Ils n’ont pourtant pas eu à rougir, vendredi soir, sur le plan de l’animation du jeu. Mais en se laissant trop facilement surprendre en contres, les clermontois se sont sabordés tout seul. Dès la 22ème minute de jeu, alors qu’ils disposent d’un coup-franc intéressant à jouer dans le camp nantais, ils subissent une première contre-attaque éclaire suite à une perte de balle dans l’axe. La récupération de Pereira puis le service en profondeur de Djordjevic pour Rodelin prend tout le monde à revers. Face à Michaël Fabre, l’attaquant réunionnais n’a plus qu’ à ouvrir le score d’un plat du pied (1-0, 22ème).

Malheureusement, Clermont a du mal à porter réellement le danger sur la cage gardée par N’Dy Assembé. A l’image d’Alessandrini puis de Moullec, qui tergiversent devant le but (32ème), les auvergnats ne sont pas assez tranchants offensivement. En revanche, les nantais continuent d’être dangereux en contre et manquent la balle de break par l’intermédiaire de Djordjevic suite à un caviar de Keïta (40ème). Juste avant la pause, Clermont croit à un petit coup de pouce du destin. En effet, sur un ultime corner, la reprise de Perrinelle est contrée sur sa ligne visiblement par la main de Tixier. Mais l’arbitre M. Cotrel n’a pas la même appréciation (46ème).

Au retour des vestiaires, Bockhorni sonne la révolte d’une tête puissante sur un nouveau corner, qui frôle la barre et donne des sueurs froides au public nantais (53ème). Malheureusement, ce sera la seule véritable situation intéressante côté auvergnat. Un quart d’heure plus tard, Rodelin plie le match en inscrivant un doublé suite à une erreur de marquage en défense. La nouvelle coqueluche de La Beaujoire reprend un centre de Martins Pereira d’une superbe demi-volée, qui ne laisse aucune chance à Michaël Fabre (2-0, 69ème). Clermont devra désormais corriger ces errements, notamment dans son replacement, pour rebondir dès le prochain match face à Ajaccio au Montpied.