Menu
Nos applis :

lundi 22/11/2021

Clermont de nouveau renversé

Actualités

Pour cette 14ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le Clermont Foot recevait l’OGC Nice, 3ème du classement au coup d’envoi. Pour l’occasion, Pascal Gastien avait quelque peu remanié son équipe de départ. Pour pallier l’absence de Cédric Hountondji, Jean-Claude Billong était aligné en défense centrale. Dans les buts aussi, le coach clermontois a innové avec la première titularisation d’Ouparine Djoco. Aux avant-postes, Allevinah et Rashani étaient tous deux présents sur les côtés, Berthomier dans l’axe, derrière Bayo en pointe. C’est donc une équipe remaniée qui partait à l’abordage d’un gros du championnat. Retour sur un match à rebondissements.

Une forte domination clermontoise en 1ère période

Dès l’entame de la rencontre, Clermont va de l’avant et se crée ses premières occasions, à l’image de Mohamed Bayo à la 3ème minute qui, bien servi par Allevinah, se retrouve en position de frappe idéale dans la surface. Malheureusement, bon retour de la défense niçoise qui bloque sa tentative. Une poignée de secondes plus tard, Nsimba oblige Benitez à un arrêt en deux temps (5ème). Le portier niçois est de plus en plus sollicité et doit s’employer à nouveau sur une belle frappe d’Allevinah (7ème), puis sur une volée de Gastien (13ème).

Clermont aurait pu ouvrir le score dès les premiers instants, mais ce n’est que partie remise pour les Auvergnats ! Après un beau sauvetage de Zedadka devant Delort (15ème), les Clermontois sont de nouveau à l’attaque. Peu après le quart d’heure de jeu, sur un coup franc superbement tiré par Berthomier, Ogier s’élève plus haut que tout le monde et reprend le ballon de la tête. Sa tentative heurte le poteau, mais Benitez ne parvient pas à bloquer ce ballon qui franchit la ligne ! Les Auvergnats ouvrent le score après un début de partie maîtrisé (1-0, 17ème).

Au fil de cette première période, Clermont assoit sa domination et multiplie les offensives. A la 39ème minute de jeu, c’est Abdul Samed qui s’essaie de loin. Une nouvelle fois, Allevinah le sert bien et lui permet de tenter sa chance à 25 mètres du but. Sa frappe est dangereuse et bien placée, ce qui contraint Benitez à s’étendre pour sortir ce ballon qui prenait le chemin du but. Sur le corner qui suit, Gastien est tout proche du break en plaçant sa tête sur la barre ! A la retombée, Billong et Bayo sont proches de conclure mais suite à un cafouillage devant le but, Nice parvient miraculeusement à se dégager (41ème).

A la fin de ce premier acte, le CF63 affiche un beau visage avec une possession à son avantage, un grand nombre d’occasions et un but d’avance au compteur.

Gouiri change la donne

Les Clermontois reviennent sur la pelouse avec la volonté d’enfoncer le clou face à un adversaire qui a peiné à se montrer dangereux depuis le début du match. Cependant, les occasions se font plus rares et à l’heure de jeu, la blessure d’Abdul Samed, touché à la cheville gauche, vient perturber les plans des hommes de Pascal Gastien. Il est remplacé par Iglesias (60ème).

Dans la foulée, Christophe Galtier lance ses jokers de luxe, Lemina, Kluivert puis Schneiderlin pour le dernier quart d’heure de jeu, tout en repositionnant Gouiri dans l’axe.

Alors que Mohamed Bayo inquiète une nouvelle fois Benitez suite à une transversale d’Allevinah (76e), l’OGC Nice va bientôt répliquer et se procurer l’une de ses seules occasions de la partie.

Après un jeu en une touche rapide et efficace, les Aiglons se projettent dans la surface et Amine Gouiri reçoit un ballon aérien. L’international espoir français reprend de l’extérieur du pied droit. Djoco se couche mais ne parvient pas à dévier suffisamment la trajectoire du ballon. Nice revient à égalité. Regrettable pour les Clermontois qui maîtrisaient jusqu’alors leur sujet (1-1, 77ème).

Quatre minutes plus tard, Nice est proche de prendre l’avantage sur une frappe de Delort qui prenait le chemin de la lucarne, mais Djoco s’envole et sort ce ballon en corner grâce à un arrêt de grande classe (81ème).

Malheureusement, sur ce corner, c’est une nouvelle fois Gouiri qui vient gâcher la fête. Seul à l’entrée de la surface, il contrôle de la poitrine avant de crucifier les Clermontois d’une demi-volée imparable. Un geste de grande classe difficile à digérer pour Clermont, qui passe de nouveau de vainqueur à vaincu en l’espace de 5 minutes.

Clermont pas récompensé

Les 5 minutes de temps additionnel et le un-contre-un remporté par Djoco face à Delort n’y changeront rien (92ème), Nice réalise un hold-up en Auvergne et redevient dauphin du PSG, face à une équipe de Clermont qui aura pourtant montré de belles choses.

Le scénario se répète pour le CF63 après la défaite sur le fil en terre stéphanoise deux semaines plus tôt. En conférence de presse, Pascal Gastien ne cache pas sa déception : « On n’est pas récompensés pour le jeu que l’on a produit. Je suis déçu pour les joueurs, le résultat est dramatique. On a fourni les efforts qu’il fallait. Malheureusement, c’est le football. »

Le coach du CF63 regrette surtout l’efficacité de son adversaire : « Même en deuxième mi-temps, je n’ai pas trouvé Nice très dangereux. Ils ont su nous déséquilibrer sur le peu d’occasions qu’ils ont eu ». Avec seulement 9 frappes dont 4 cadrées, on peut dire que les Aiglons se sont montrés réalistes devant le but. Côté Clermontois, les 18 frappes dont 6 cadrées n’ont pas suffi aux coéquipiers de Jason Berthomier pour garder l’avance acquise en première période.

Avec les bons résultats de tous ses concurrents, cette contre-performance place le club auvergnat à la 18ème position d’un classement très serré. Avec 13 points, le CF63 est à seulement deux unités du 13ème, Brest. Autre club qui comptabilise 13 points, le Stade de Reims sera le prochain adversaire du Clermont Foot. Pascal Gastien évoque l’importance de cette échéance : « A cause du classement, on a un peu plus de pression avant de jouer Reims. Il faudra tirer les enseignements de ce match. On joue bien, certes, mais il faut prendre des points maintenant ». Rendez-vous au Stade Auguste Deleaune, dimanche prochain, pour un match important dans la course au maintien.

La fiche technique

Score: Clermont Foot 63 1-2 OGC Nice (mi-temps: 1-0).
11 683 spectateurs.

Arbitre : Mme Frappart

Buts :

Clermont : Ogier (17ème).
Nice : Gouiri (77ème, 82ème).

Avertissements :

Clermont : Abdul Samed (54ème).
Nice : Gouiri (32ème), Rosario (53ème), Delort (79ème).

Compositions :

Clermont Foot : Djoco – Zedadka, Billong, Ogier (c), Nsimba – Abdul Samed (Iglesias 62ème), Gastien – Allevinah (Dossou 88ème), Berthomier (Busquets 77ème), Rashani (Tell 62ème) – Bayo.

Entraîneur : P. Gastien

Nice : Benitez (c) – Lotomba, Daniliuc, Todibo, Bard – Da Cunha (Kluivert 62ème), Thuram (Schneiderlin 73ème), Rosario (Lemina 62ème) – Gouiri (Kamara 90ème+3), Dolberg (Stengs 73ème), Delort.

Entraîneur : C. Galtier

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.