Menu
Nos applis :

samedi 20/08/2011

Clermont brillant face à Lens

 
Le Clermont Foot a signé une belle première victoire à domicile face à Lens, et se positionne dans le quatuor de tête avant d’aller à Bastia.

20


Buteurs:

Clermont: Dembélé (8′), Rivière (14′).

Ligue 2 (4ème journée) – Vendredi 19 aout 2011 (20h00).
Stade Gabriel-Montpied – 6 510 spectateurs
– Arbitre M. Desiage.

Clermont : Farnolle – Esor, Avinel, Salze, Fomen – Namli (Bockhorni 87′), Bayod, Sylla (Ekobo 69′), Alessandrini – Dembélé, Rivière (Armand 81′).
Entr: M. Der Zakarian.

Lens : Kasraoui (c) – Aurier, Yahia, Queudrue (Touré 65′), Cichero – Demont, Ducasse (Toudic 76′), Sow (Mathlouti 55′ ), Baal – Eduardo, Pollet.
Entr: J-L. Garcia.

Grâce à une entame de match idéale, le Clermont Foot a signé sa première victoire à domicile ce vendredi soir face au Racing Club de Lens. Auteurs d’un match plein, les clermontois ont signé leur troisième victoire en quatre matchs. Un nouveau succès qui permet aux hommes de Michel Der Zakarian de rejoindre Bastia ex-aequo à la 3ème place, juste avant d’aller défier la formation corse vendredi prochain, pour un match aux sommets.

Même si les lensois sont les premiers à passer à l’offensive, grâce à deux incursions dans la surface signées Eduardo et Pollet, c’est Clermont qui va rapidement donner le ton à cette partie. Les clermontois vont en effet faire preuve d’un grand réalisme en marquant sur leurs deux premières occasions.

A la suite d’un premier centre dangereux de Namli, Yahia manque de tromper son propre gardien. Kasraoui dévie sur son poteau mais Dembélé, à l’affût, ouvre la marque d’un plat du pied gauche imparable (1-0, 8ème). La défense artésienne, prise de court, se montre à nouveau en difficulté quelques instants plus tard, sur un long ballon de Fomen à destination de Dembélé. A la lutte avec l’attaquant clermontois, Yahia joue encore de malchance en déviant le ballon plein axe à destination de Rivière. Ce dernier, bien placé, convertit l’offrande en ajustant Kasraoui (2-0, 14ème). Dans la foulée, le portier Sang et Or évite le KO total de son équipe. Sur un corner frappé par Alessandrini,  il dévie d’une belle claquette la reprise à bout portant d’Avinel (17ème).

Sonné, le Racing ne refait surface qu’à la demi-heure de jeu. Mais Baal, gêné au second poteau par le retour d’Avinel, ne peut convertir l’excellent centre à ras de terre de Demont  (35ème). Sur coup de pied arrêté, Clermont reste également menaçant. A la retombée d’un coup-franc d’Esor, Kasraoui repousse le ballon des deux poings en boxant Rivière sur son passage, mais M. Desiage n’accorde pas de penalty (36ème). L’arbitre renvoie finalement les 22 acteurs aux vestiaires sur ce score de 2 à 0 en faveur des clermontois.

A la reprise, Clermont se fait une frayeur en offrant à Lens un coup-franc indirect dans sa surface, suite à une passe en retrait de Salze que Farnolle réceptionne de la main. Aux 6 mètres, Demont se joue du mur clermontois en décalant Eduardo, qui s’était démarqué au second poteau. Mais ce dernier dévisse totalement sa reprise (47ème). Mathlouti, d’une frappe rasante, est également proche de réduire le score (56ème). Dominateurs en début de deuxième période, les joueurs de Jean-Louis Garcia ont cependant du mal à confirmer par la suite. 

Les clermontois gèrent leur avance de 2 buts et procèdent en contres, à l’image de Rivière, qui peut servir Namli à la suite d’un superbe déboulé sur l’aile gauche. La volée du milieu marocain passe au-dessus (77ème). Clermont s’achemine tranquillement vers la victoire, magré une dernière poussée des lensois en fin de match. Impérial, Fabien Farnolle préserve sa cage inviolée jusqu’au bout. Il s’interpose notamment devant Mathlouti, auteur d’une reprise à bout portant suite à un bon service de Pollet (88ème).

Avec cette première victoire à la maison, le Clermont Foot s’offre une bien belle soirée et emmagasine un capital confiance intéressant pour la suite… Les joueurs de Michel Der Zakarian se déplaceront vendredi prochain à Bastia pour tenter de confirmer leur bon état de forme.