Menu
Nos applis :

vendredi 23/04/2010

Clermont au révélateur dijonnais

Invités dans la course à la Ligue 1 grâce à leur victoire contre Metz, les clermontois passent un test décisif ce soir (20h00) à Dijon.

Le Clermont Foot ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ce soir à Dijon, et souhaite entretenir un peu plus ses rêves de montée en Ligue 1. La troisième équipe qui prendra l’ascenseur en compagnie de Caen et Brest devra certainement rester invaincue, et vraisemblablement réaliser un carton plein au cours de ses cinq derniers matchs. Les hommes de Michel Der Zakarian sont entrés dans le « money-time » et ce déplacement en Côte d’Or constitue déjà un tournant. Pendant que Metz et Arles-Avignon s’affronteront à Saint-Symphorien, Clermont pourrait tirer parti de cette confrontation directe pour se rapprocher du podium. Tours, qui accueille Vannes, reste également plus que jamais dans la course. La rencontre entre Nîmes et Angers pourrait quant à elle écarter l’une de ces deux équipes de la dernière ligne droite.

Les clermontois ont l’occasion de prouver, en cas de victoire, qu’ils n’ont pas atteint cette 5ème place par hasard et que leurs espoirs sont légitimes. Il ne faut cependant pas oublier qu’une défaite peut tout autant les faire retomber dans le ventre mou du classement. Pour la première fois de la saison, Clermont endossera le costume de potentiel candidat à la montée. Une pression qui ne peut être que positive pour un groupe qui s’était d’abord fixé le maintien pour seul objectif. Pour Michel Der Zakarian, son équipe devra faire preuve de beaucoup d’engagement pour venir à bout de la défense à cinq que devrait aligner le DFCO. Les clermontois devront surtout jouer l’esprit libéré, comme ils ont su le faire face à Metz, et comme ils ont l’habitude de le faire en déplacement.

En face, Patrice Carteron attend une réaction de ses joueurs après la défaite à Strasbourg, qui est venue stopper une série d’invincibilité de sept matchs. L’entraineur du DFCO ne croit plus aux chances de montée de son équipe mais souhaite quand même bien figurer à domicile. Il pourra s’appuyer sur un milieu de terrain très expérimenté, au sein duquel évoluent David Linarès, Mickael Isabey et Eric Carrière, qui a décidé de raccrocher les crampons en fin de saison. Dijon possède aussi un formidable atout offensif en la personne de Sébastien Ribas, troisième meilleur buteur du championnat (14 buts). Privé de Bockhorni (cuisse) et Najih (adducteurs), Clermont garde tout de même une équipe compétitive. Avec le retour de Chaussidière à la récupération aux côtés d’Ekobo, l’équipe pourrait s’organiser en 4-2-3-1 avec Haquin, Hamdani et Brahimi en soutien de Loris Arnaud. Derrière, la défense organisée autour de la charnière Benatia – Madouni aura à coeur de confirmer ses bonnes stats actuelles (1 but encaissé en 6 rencontres).

Le groupe dijonnais

Gardiens: Malicki, Grandel.
Défenseurs:  Zywiecki, Vosahlo, Goulard, Souprayen , Zarour.
Milieux: Linarès, Carrière, Morisot, Isabey, Bérenguer, Malouda, Bru.
Attaquants: Ribas, Kitambala, Mandanne, Belvito.

Le groupe clermontois

Gardiens: Fabre, Bouysse.
Défenseurs: Abdoulaye, Benatia, Cellier, Madouni, Salze.
Milieux: Brahimi, Chaussidière, Douillard, Ekobo, Hamdani, Pinto-Borges, Vecchione.
Attaquants: Armand, Arnaud, Haquin.