Menu
Nos applis :

samedi 18/09/2021

Après Paris… Brest pour renouer avec le succès

Actualités

Défait au Parc des Princes samedi dernier, c’est un Clermont Foot revanchard qui retrouvera son public ce dimanche face à Brest dans le cadre de la 6ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Brest, « un adversaire direct »

En conférence de presse d’avant-match, Pascal Gastien est lucide : « Brest est un concurrent direct, ce sera un match à six points ». Restant sur neuf matchs sans victoire en championnat (4N, 5D), le Stade Brestois viendra au Stade Gabriel Montpied pour tenter de se relancer. Avec 3 points au compteur, les Bretons pointent à la 18ème place de Ligue 1 Uber Eats. Selon Arthur Desmas ce classement ne reflète pas leur niveau de jeu : « Ils ont eu un calendrier difficile, Lyon, Paris, Angers… Il faut se méfier de cette équipe. Ils font preuve d’un bon état d’esprit et disposent de joueurs talentueux, surtout en attaque ». Un adversaire dont il faudra se méfier car, comme le souligne le coach clermontois, « les autres équipes savent maintenant de quoi nous sommes capables et augmenteront leur niveau de jeu quand ils nous affronteront ».

Si Brest possède une belle ligne d’attaque, l’équipe sera cependant privée du meilleur buteur de la saison passée. Steve Mounié, blessé au pied mais aussi l’international finlandais Uronen, touché à la cheville, ont rejoint Cibois et Hérelle à l’infirmerie, deux blessés de longue date.

Clermont vers un jeu « plus compact » ?

En ce qui concerne le Clermont Foot, Desmas et ses coéquipiers n’ont pas eu de mal à se remettre du match face au PSG : « On est vite passé à autre chose. Nous sommes rapidement retournés à l’entrainement. On sait ce dont on est capable ». Le coach clermontois l’affirme, il y a des leçons à tirer de cette première défaite en Ligue 1 Uber Eats : « Tout le monde doit faire plus d’efforts défensivement. Ce qui marchait en Ligue 2 ne fonctionne plus en Ligue 1 ». En outre, le CF63 aura l’avantage de jouer à domicile, avec ses supporters attendus en nombre. Clermont n’a perdu qu’un seul de ses 21 matches à domicile en championnat depuis le début de la saison 2020/2021 (14 victoires, 6 nuls). En Ligue 1 Uber Eats ou en Ligue 2 BKT, personne ne fait mieux sur cette période.

Si le PSG a stoppé la belle série clermontoise (4 matchs sans défaite, un début record pour un promu depuis 25 ans), les joueurs du CF63 ont maintenant les yeux rivés sur la suite du championnat. Arthur Desmas voit également la rencontre de samedi dernier comme un bon moyen de progresser : « Ce match au Parc des Princes nous permettra de tendre vers l’excellence. On sait vers quoi on doit aller pour nous perfectionner et moins souffrir dans ce genre de rencontres ». Lui et ses coéquipiers découvrent encore la Ligue 1 Uber Eats et son intensité : « Le jeu va beaucoup plus vite que l’an passé ». Ce match face à Brest sera donc l’occasion pour le Clermont Foot de mettre en place les ajustements tactiques évoqués en conférence de presse par Pascal Gastien : « On doit être plus compact pour moins se mettre en danger ». Le coach clermontois mesure bien l’enjeu des matchs à venir : « Chaque match est important pour nous, on doit vite prendre des points pour se mettre à l’abri ».

Absent du groupe face au PSG, Mohamed Bayo fait son retour. Il peut devenir le 1er joueur à être décisif lors de chacun de ses 5 premiers matches de Ligue 1 Uber Eats (depuis qu’Opta analyse la compétition, soit la saison 2006/2007).

Sixième du classement avant le début de cette journée, Clermont pourrait compter 11 points en cas de victoire ce dimanche. Ce match est une belle opportunité de créer un écart avec la seconde partie de tableau.

Un match parsemé de retrouvailles

Ce match sera l’occasion pour les supporters clermontois de retrouver des visages familiers, comme ceux de Michel Der Zakarian, Franck Honorat ou encore Yvan Bourgis.

Ancien joueur du CF63 (de 2017 à 2019), Honorat est aujourd’hui l’un des joueurs clés de l’effectif brestois (36 matchs, 8 buts la saison dernière et déjà 1 but et 1 passe décisive cette saison). « Franck a fait un excellent passage ici. Il a beaucoup de qualités », souligne Pascal Gastien.

L’entraineur clermontois n’oublie pas non-plus Michel Der Zakarian (entraineur du club durant 3 saisons entre 2009 et 2012). Il souligne d’ailleurs l’impact de son passage au CF63 : « Il a fait passer un palier, les Clermontois ont une bonne image de lui. » Ce dernier a écopé d’une suspension de deux matchs face à Angers, il assistera donc à la rencontre depuis les tribunes.

Sur le banc, un autre ancien clermontois sera bien présent. Moins connu du grand public, il a pourtant fait partie des pionniers ayant découvert le professionnalisme au Clermont Foot 63. Aujourd’hui préparateur physique, Yvan Bourgis a connu en tant que joueur le premier titre de Champion de National (2002) et la première montée du club en Ligue 2.

Du côté clermontois, ils sont trois à avoir connu le Stade Brestois : Arthur Desmas, Johan Gastien et Jason Berthomier.

Bastien Dechepy au sifflet

Ce match sera dirigé par Bastien Dechepy. Avec une moyenne de 3,89 cartons jaunes et 0,25 carton rouge par rencontre, le Picard vit sa deuxième saison en Ligue 1 Uber Eats. Il sera épaulé par Brice Parinet Le Tellier, Hicham Zakrani et Azzédine Souifi. Thomas Léonard sera assistant vidéo.

Le groupe clermontois

La conf’ en vidéo

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du Clermont Foot
pour recevoir l'actualité du club.