Clermont surpris par Arles

Ce n'est pas encore cette saison que Clermont remportera la première journée du championnat. Les clermontois se sont inclinés à domicile face à Arles

La fiche

1-2

Ligue 2 - 1ère journée
Vendredi 7 aout (20h00)
Stade Gabriel-Montpied

Spectateurs :  4 475 Arbitre : M. Schneider.
Buteurs :
Clermont :
Bockhorni (34').
Arles : Cherrad (12'), Diawara (65').
 
Clermont : Fabre - Abdoulaye (Brahimi 70'), Madouni , Ekobo, Cellier - Bockhorni, Chaussidière (c) , Hamdani, Douillard (Darchy 80') - Yatabaré, Haquin (Armand 75')./ Entraîneur : M. Der Zakarian. 
Arles :
Merville - Esor, Clément , Reynaud , Vergerolle - Mathlouthi (Cirilli 70'), Ayasse, Piocelle (c), Corrèze, N'Diaye - Cherrad (Diawara 60'). / Entraîneur : M. Estevan. 

 Le Match

Pour son entrée en matière, le Clermont Foot s'est fait surprendre à domicile par l'AC Arles-Avignon, promu en Ligue 2 cette saison. Les clermontois ont manqué d'assurance en défense, concédant rapidement un penalty qui les obligea à courir après le score. Ils ont surtout manqué de réalisme en touchant deux fois les montants, et en manquant un penalty cette fois-ci en leur faveur.

En début de rencontre, le ballon se dirige rapidement d'un but à l'autre, avec un premier duel remporté par Michael Fabre (4ème), puis une première frappe sur le poteau de Mustapha Yatabaré sur la contre-attaque clermontoise (5ème). Mais le tournant du match est imposé par l'arbitre M. Schneider. Ce dernier juge limite une récupération d'Ekobo dans les pieds d'Ayasse et désigne le point de penalty pour les visiteurs. Abdelmalek Cherrad transforme d'un contre-pied parfait (0-1, 12ème). Même si ce penalty est contesté, la défense paie les frais d'une entame fébrile.

Les auvergnats croient eux aussi obtenir un penalty lorsque Douillard est bousculé dans la surface, mais l'arbitre ne bronche pas (20ème). Les contacts se durcissent et l'atmosphère monte d'un cran entre les deux équipes. Clermont peine cependant à emballer la rencontre dans le jeu et doit s'en remettre aux coups de pied arrêtés. Sur un coup-franc de Chaussidière, Merville sort d'une claquette une déviation de son défenseur Esor (28ème). C'est finalement sur un corner de Douillard que Cédric Bockhorni trouve la faille de la tête et égalise avant la mi-temps (1-1, 35ème).

Alors que l'orage s'invite en seconde période, Clermont essaie de renverser le cours du match mais manque de rythme pour créer le danger sur le but de Merville. Les coups de tonnerre qui s'abattent sur le Montpied ne refroidissent pas les arlésiens qui se montrent plus entreprenants que leurs hôtes. Le coaching d'Estevan s'avère payant, avec le remplacement de Cherrad par Kaba Diawara. A la suite d'un débordement de Vergerolle, laissé seul à gauche, Diawara place une tête plongeante imparable (1-2, 65ème). Arles reprend l'avantage grâce à son expérimenté buteur, passé par pas moins de 17 clubs.

Michel Der Zakarian dynamise également son attaque avec les entrées de Brahimi, Armand et Darchy. Clermont pousse et a une occasion en or d'égaliser lorsque l'arbitre lui offre un penalty pour une faute peu évidente de Reynaud sur Yatabaré. Mais Merville réalise l'exploit du match en sortant la tentative de Franck Chaussidière. Le ballon revient miraculeusement au point de penaly mais Armand et Chaussidière se gênent, et ce dernier manque sa reprise à trois mètres du but vide (82ème). Clermont manque cruellement de réalisme mais ne baisse pas les bras.

La pression est forte sur le but de Merville alors que tous les arlésiens sont acculés en défense. Les clermontois réalisent une attaque-défense et mettent le feu aux poudres sur leurs deux derniers corners. Mais Yatabaré touche à nouveau le poteau (90ème), puis Merville sort encore le grand jeu à bout portant, avant qu'une ultime reprise de Cellier ne frôle la cage (94ème). Ce n'était pas le soir des clermontois, qui voudront se racheter à Nantes la semaine prochaine.