Menu
Nos applis :

vendredi 22/10/2010

A Troyes pour confirmer

A Troyes pour confirmer

Clermont rend visite à une équipe de Troyes en forme olympique, mais veut croire en ses chances de ramener un bon résultat du Stade de l’Aube, trois jours après son succès face à Laval.

On annonçait Evian Thonon-Gaillard surprise de ce début de saison, mais l’ESTAC a également fait très fort lors de ces onze premières journées ! Après avoir réparé l’anomalie qui l’avait envoyé en National la saison passée, Troyes surfe sur la dynamique de la montée, et s’est fait une place sur le podium de la Ligue 2 depuis fin septembre. Les troyens ont même endossé le fauteuil de leader lors de la 9ème et de la 10ème journée et aspirent encore à le retrouver.

Sous la houlette de Jean-Marc Furlan, l’homme qui a déjà fait monter l’ESTAC en Ligue 1, les troyens ont réalisé un parcours presque sans faute depuis le début de saison. Mais leurs deux premiers matchs nuls, concédés lors de ces deux dernières journées, laissent présager une très légère baisse de régime que les clermontois devront exploiter. Adeptes du redoublement de passes courtes et rapides au sol, les troyens ont pris l’habitude de faire courir leur adversaire. Ils peuvent s’appuyer sur un milieu de terrain explosif (Faussurier, Obbadi, Guidileye, Beauvue) et sur un redoutable finisseur en la personne de Marcos (6 buts).  L’état de forme de l’ESTAC peut impressionner mais les clermontois devront avant tout se concentrer sur eux-mêmes.

Michel Der Zakarian sent ses joueurs capables de réaliser un coup dans l’Aube et n’est pas connu pour jouer la défensive, même hors de ses bases. Ce qui peut donner lieu à un match très ouvert. Avec une meilleure attaque que les troyens, les clermontois savent qu’ils peuvent marquer à tout moment, mais devront surtout se montrer vigilants défensivement pour ne pas se faire chahuter d’emblée. Leur succès mardi face à Laval, sans but encaissé, leur a redonné confiance et espoir en vue de ce deuxième déplacement en huit jours. L’entraineur clermontois, qui avait surtout regretté le manque de détermination de son équipe au Mans, dès le premier but encaissé, voudra voir ce soir des joueurs impliqués de la première à la dernière seconde.

Moullec forfait, retours de Cellier et Chaussidière

Touché au mollet lors du dernier entrainement, Guillaume Moullec n’est pas du voyage. En son absence, Jérôme Cellier, pour son grand retour, pourrait être titularisé d’entrée au poste d’arrière gauche, Marvin Esor glissant à droite. Franck Chaussidière est de nouveau opérationnel alors qu’Yvan Erichot a également été rappelé dans le groupe des 16. Bottone, Salze, Robin et Namli sont laissés à disposition de la CFA 2. Côté troyen, on prend les mêmes et on recommence pour Jean-Marc Furlan.
 

Déclarations d’avant-match

Damien Perrinelle: « Troyes est une équipe joueuse et ambitieuse, qui peut correspondre à notre style de jeu. On aborde tous les matchs pour les gagner, avec plus ou moins de réussite. Il faudra garder la solidité défensive affichée contre Laval. Avec les attaquants que l’on a, il y aura toujours une opportunité devant. Le défi de ne pas encaisser de but ne doit pas non-plus devenir une psychose. Nous devons jouer libérés, sans le frein à main. Au Mans, nous avions fait 45 bonnes premières minutes sur le plan de l’organisation défensive. Cette fois il faudra rester organisés pendant 95 minutes. Nous ne devons plus commettre cette erreur qui peut à chaque fois nous plomber un match. » 


Jean-Marc Furlan (estac.fr): « La pression est maintenant sur nos épaules. Contrairement au dernier match à Sedan, nous devons supporter notre statut et l’attente que nous suscitons. Cette fois, nous devons gagner. En mettant du rythme et en se montrant inspirés, il faudra chercher la gagne. J’attends de la vivacité. A moins que Clermont nous confisque le ballon, il faudra que nous soyons frais et alerte. Clermont est en train de régler ses problèmes défensifs. Sur le plan offensif, ils sont très dangereux. Ils ont marqué 17 buts dont 10 sur coups de pied arrêtés. C’est un véritable danger pour nous. Il faudra absolument respecter l’adversaire et se focaliser sur notre propre objectif. Le challenge est de réaliser un bon match à domicile devant notre public. Le challenge de l’invincibilité durable à la maison est magnifique. » 

Le groupe troyen

– Gardiens: Blondel, Philippon.
– Défenseurs: Marester, Drouin, Jarjat, Nsakala, Carlier.
– Milieux: Faussurier, Guidileye, Obbadi, Sissoko, Bezzaz, Beauvue.
– Attaquants: Marcos, Bettiol, Duhamel.

Le groupe clermontois

– Gardiens: Fabre, Farnolle.
– Défenseurs: Abdoulaye, Cellier, Erichot, Esor, Perrinelle.
– Milieux: Alessandrini, Bayod, Chaussidière, Ekobo, Lubasa, Sylla.
– Attaquants: Haquin, Privat, Sauvadet.