Histoire

1942-1990 : L'AVANT CLERMONT FOOT

Le football de haut niveau s'installe à Clermont-Ferrand en temps de guerre avec la promotion du club en première division lors de la saison 1942-1943. Le club se hisse à la troisième place du groupe sud en 1944-1945. Emmené par Lucien Leduc, haut personnage du football français, Clermont élimine Saint-Etienne en 16èmes de finale de la Coupe Charles Simon, plus tard renommée Coupe de France. Suite à la refonte du championnat lors de l'été 45, Clermont repart en deuxième division. Les coéquipiers de Pierre Bini (51 buts en 138 matchs de D1) réalisent l'exploit d'atteindre les demi-finales de la Coupe de France après avoir sorti Bordeaux. A l'issue de cette saison le club abandonne son statut pro pour des raisons financières.

Le football clermontois repart au bas de l'échelle, avant de s'extirper de l'échelon départemental en 1966 sous la houlette de Jules Sbroglia, Etoile d'Or 1959. Le Stade-Clermontois est sacré champion de DH en 1971 et accède à la troisième division. Le Stade fusionne avec l'ASM pour créer le Clermont-Ferrand Football Club (CFC) en 1984. Sous la houlette de l'entraîneur-joueur Andrej Szarmach, et de l'international français Serge Chiesa, le CFC attire les foules au stade Marcel-Michelin et retrouve le professionnalisme lors de la saison 1988-1989. Mais l'aventure en seconde division est éphémère. Les prises de recul de Szarmach et Chiesa affaiblissent l'équipe qui fait l'ascenseur. Suite à une mauvaise santé financière le club dépose le bilan en 1990.