Un seul but : Que les 14 années d’amitié sportive perdurent encore longtemps

Le 13 janvier, nos amis castelroussins nous avaient rendu visite pour partager une nouvelle journée conviviale basée sur l’amitié qui existe entre les deux clubs en conjuguant rugby ASM Clermont Auvergne et football avec la rencontre du soir contre le Red Star.

Le match retour s’est déroulé vendredi 31 mars en terre berrichonne où dès midi nous étions reçus au siège de La Berri par Stéphanie et Mélanie du service marketing juste avant que nos amis Jean et Francis de la CCI nous rejoignent. Là, Bruno Allègre, président délégué du club de Châteauroux n’a pas manqué de venir nous souhaiter la bienvenue tout en créant un véritable dialogue durant un bon moment.

Arrivée à midi au siège de La Berri

A 12 h 30, il était temps de se diriger vers le Restaurant-Hôtel Amarys, lieu de résidence de mise au vert du groupe professionnel où avant de partager un bon repas arrosé du « gris de Reuilly », le privilège nous était accordé de saluer les joueurs et faire un « coucou particulier » à Souleymane Sawadogo (ex joueur du CF63) et pouvoir rencontrer et discuter avec le staff technique.

Il était déjà 15 heures passées et l’occasion nous était donnée d’arpenter les vieilles rues du centre ville pour accéder et entrer au riche Musée-Hôtel Napoléonien, Bertrand où Mélanie, la guide des années de la fin du XX ème siècle avait prévu … avec l’aide de Jean, notre autre guide, de nous faire découvrir toutes les richesses de ce très beau Musée dont l’Hôtel particulier date de plus d’un siècle et demi et qui plus est, certainement un véritable écrin de collections historiques du type premier empire, mais aussi avec des collections à caractère encyclopédique et expositions éphémères.

Visite du Musée Bertrand

Pour digérer, tout ce que nous avions pu voir, quoi de mieux qu’une balade dans les allées du jardin public au pied du Couvent en traversant le jardin des Cordeliers puis celui dénommé : Olsztyn, ville jumelle polonaise depuis… 1991, que nous, auvergnats avons décelé à nos amis.

Nous ne pouvions pas effectuer le retour vers nos véhicules sans passer par la Place Saint Hélène conçue aux dimensions du pont de la « Belle Poule » où règne de façon magistrale la statue du général Bertrand et tous ses attributs mis en valeur.

  

Jardin et Chapelle des Cordeliers / Place Sainte Hélène avec le Gal Bertrand

En tutoyant le début de la Grande rue, devenue avec le fil du temps la rue Grande, Jean nous raconte qu’il faut savoir que « 99 moutons et un berrichon, c’est égal à 100 bêtes » …

Vite, vite, le groupe se dirige vers l’Espace Prestige VIP du stade où nous sommes très, très bien reçus en compagnie de Thierry Shoen, le président de La Berrichonne avec une visite de courtoisie non prévue, mais bienvenue de Jérôme Leroy (ex PSG), conseiller du président pour la photo souvenir et la rencontre improvisée de « note célèbre pâtissier » Jacky Chichery qui avait subtilisé en 1998, la Coupe du Monde à Aimé Jacquet et Didier Deschamps, au Château de Clairefontaine.

Accès salon VIP

Nous aurions presque oublié que nous devions assister au match contre Béziers pour supporter les rouges et bleus (tiens-tiens, les mêmes couleurs que le CF63) et terminer par une nouvelle halte à l’Espace Gibaud pour l’après match où nous avons eu le plaisir d’accueillir à notre table, Rémi Pillot, le sympathique gardien remplaçant du soir du match.