Asso : Résultats du week-end

N3
Match nul 2-2 face à LIMONEST.
Entame de match très moyenne de l'équipe qui malgré beaucoup de déchets techniques dans le jeu, réussit tout de même à ouvrir le score sur une action individuelle de BAYO qui transperce la défense sur une accélération et ajuste d'une frappe au sol le gardien adverse. Dans la foulée, sur un bon centre de Ludovic SOARES, Romain SPANO double la mise d'une belle tête croisée au point de penalty. 2-0 au bout de 25 minute et 100% de réussite, tout allait pour le mieux. Mais l'équipe clermontoise s’est relâchée et LIMONEST a su profiter des approximations défensives pour revenir à 2-2 sans crier au scandale. Les clermontois ont eu des occasions pour prendre l’avantage en première mi-temps mais le score n’évoluera plus, malgré une seconde mi-temps plus consistante dans le contenu.
Match très moyen de notre équipe, qui paraissait un peu émoussée face à une équipe de LIMONEST qui nous a posé pas mal de problème »
, nous rapportait le coach Frédéric ZAGO.
Buteurs : Mohamed BAYO ; Romain SPANO

U16DH
Victoire 3-2 face à MOULINS.
« Début victorieux du parcours retour pour les « jeunes »Clermontois. Jeunes car l'équipe comportait 8 joueurs de 15ans, lesquels se sont fort bien acquittés de leur tâche. Réagissant immédiatement à l'ouverture précoce du score moulinoise par Silas LOUZOULO, les partenaires de Thibaud ESA ont dominé la premiére mi-temps en se créant plusieurs occasions très nettes, conclusions de belles séquences de jeu. Mais au but de Soufiane BOUTEFENOUCHET donnant logiquement l'avantage au clermontois, Moulins a égalisé sur sa seconde occasion juste avant la mi-temps. La seconde période fut plus équilibrée et est conclue par un troisième but synonyme de victoire par le jeune Fathi OZER », nous rapportait le coach Joël REJAUD.

U15DH
Défaite 3-2 face à VILLEFRANCHE.
« Après une première mi-temps très compliquée, les clermontois ont pu tout de même montrer leur valeur dans le deuxième acte.
La différence athlétique entre les deux équipes a eu beaucoup d'incidence dans le jeu. Cet adversaire a permis à chacun de prendre conscience du travail qu'il restait à faire pour pouvoir être compétitif à un niveau national d'ici un ou deux ans »
, nous confiait le coach Jérôme FOURNIER.