Avec la Berri, on ne change pas nos échanges...

Voilà maintenant 14 ans que les relations extra-sportives entre les deux clubs sont devenues, avec le temps des relations d’amitié.

Et, pour le match aller qui s’est déroulé mardi 19 septembre, comme à l’habitude, nous nous sommes retrouvés à midi au siège de La Berrichonne de Châteauroux pour y retrouver Stéphanie et Mélanie entourées de Francis, Olivier et le maître de cérémonie : Jean.

Sans perdre de temps, nous nous dirigeons vers l’Amarys, le restaurant-hôtel, lieu de mise au vert des joueurs castelroussins, qui arrivent comme nous, pour y prendre leur déjeuner.
Un programme « surprise » nous était concocté pour l’après-midi.

Dès 14h30, départ pour Déols et arrivée quelques minutes après sur le site de l’ancien espace de l’OTAN. Qu’allions-nous y découvrir ?

Accueilli par le directeur exécutif du centre de tir de la Fédération française de tir (FFT), où nous attendait Bruno Allègre, président délégué de la Berri, nous avons pensé, mais, un seul instant, que nos amis étaient devenus des ennemis et voulaient nous éliminer avant même de disputer la rencontre du soir...

Et bien, non, ils voulaient nous faire découvrir exceptionnellement un lieu singulier, spectaculaire, hors du commun.
Le seul site en Europe à réunir toutes les disciplines de tir (site de 80 hectares, plus 17 à venir) qui sont la propriété de la FFT.

Avec des installations démentielles où se sont déroulées les très récents championnats du Monde de tir (coût des infrastructures : 30 millions d’€).Les visiteurs d’un jour en ont pris plein les yeux …

Après cette visite unique, Maitre Jean, nous conduisit en direction de Villedieu sur son site à lui, tout aussi singulier, du golf du Val de l’Indre.
Et, nous voilà, club à la main, à taper, ou pour certains, plutôt tenter de taper dans les petites balles jaunes sur le « practice ».

Après avoir suivi les conseils de Jean, nous étions presque professionnels et méritions d’aller sur le « green » pour nous exercer à trouver la bonne ligne afin de mettre la balle dans le tout petit trou.
Nous progressions fortement, et là, Jean choisi le meilleur d’entre nous (on ne dira pas qui) pour réaliser un petit parcours.

Le temps avançait et le programme n’était pas terminé. Nous devions nous rendre chez Manu Denormandie (Jardiland) membre de la commission marketing, qui avait invité ses fournisseurs, amis de la zone de Cap Sud pour fêter la vente de son entreprise et faire la passation.

20h15, à la pendule de Jardiland, direction le Stade Gaston Petit pour retrouver à l’Espace VIP, Patrick Sicard, président de l’association du Clermont Foot 63 accompagné de l’illustre Eugène Ekoko, passé également par la Berri ancien joueur de La Berri. Force est de constater que la gentillesse d’Eugène a aussi laissé des traces à Châteauroux.

Et le match, me direz-vous ? Et bien, il s’est bien déroulé et surtout, bien fini avec un score favorable au Clermont Foot 63 (2-0).

L’occasion de retourner au salon VIP, aller sabrer le champagne et déguster les petits fours, avant de saluer Thierry Schoen, président de la Berri, Bruno Allègre, président délégué, Jean Luc Vasseur, entraineur local, repartir vers l’Auvergne et accueillir, tout aussi bien, pour le match retour, nos amis le 16 février 2018.